Mon espace
 
 

Je ne suis pas inscrit, je clique ici

Abonnez-vous à la lettre d'infosLa RDN sur facebookFlux RSS

année précédente   2016   Année suivante          mois précédent   n° 789 AVRIL   Numéro suivant  

Éditorial avril 2016

Le terrorisme islamiste a encore frappé avec sa barbarie aveugle ce 22 mars à Bruxelles. Au-delà de l’émotion légitime et des interrogations sur la réponse immédiate à apporter face à cet ennemi, il faut admettre que la guerre menée par Daech est une réalité, n’en déplaise à ceux qui pensaient que cette idée même de guerre appartenait désor- mais au passé et devait être ignorée, voire oubliée par une Europe revendiquant à peine un « soft power ». Or, la réalité est autre et impose de revenir aux fondamentaux des relations internationales, où le rapport de forces a toujours été une constante et oblige à disposer des moyens – en particulier militaires – pour pouvoir répondre notamment aux ambitions retrouvées de certaines puissances comme la Russie ou la Chine, ou au cauchemar que constitue le Califat revendiqué par le proto-État djihadiste entre la Syrie et l’Irak, et qui cherche à déstabiliser durablement l’Europe.

À cet égard, l’océan constitue un enjeu majeur dans la mesure où la mondialisation des échanges – dans toutes leurs dimensions – et une grande partie des ressources nécessaires à l’humanité sont concernées par cette dimension maritime. Le dossier de ce mois aborde ainsi ce besoin de réflexion stratégique sur la planète bleue, d’autant plus que la France est une puissance navale de premier plan, mais qui l’ignore bien trop souvent. Or, de même que la lutte contre le terrorisme demandera du temps, laisser faire et baisser la garde pour garantir notre souveraineté, y compris à l’autre bout de la planète, exige un effort permanent, se construisant dans la durée et avec des moyens adéquats.

D’autant plus que les crises actuelles sont par nature hybrides et exigent des réponses globales élargissant les champs d’action diplomatique, militaire, économique et culturel, tout en considérant que le « soft power » n’est rien sans une vraie crédibilité des outils de défense.

Les leçons – chèrement payées – de ces derniers mois montrent en particulier pour notre pays, mais aussi pour nos partenaires européens, qu’il est urgent de revoir à la hausse les budgets consacrés à la défense et à la sécurité, sous peine d’accumuler les défaites.

Avoir des navires pour contrôler notre ZEE, disposer d’effectifs militaires en nombre suffisant pour agir, tant sur le territoire national que dans des théâtres d’opérations élargis, pouvoir frapper l’adversaire, toutes ces capacités ne sont pas un luxe mais une nécessité vitale.

L’incertitude stratégique que nous connaissons depuis déjà quelques années se traduit par une instabilité aux conséquences tragiques. Plus que jamais, l’urgence oblige à cha- cun de prendre ses responsabilités, en particulier le politique, pour donner au militaire les moyens d’agir.

Jérôme Pellistrandi

Avril 2016 - n° 789 - 16 €

Avril 2016

Ajouter au panier

Ajouter l'édition papier

Ajouter au panier

Ajouter l'édition numérique

english edition English edition

Voir le sommaire détailléSOMMAIRE

Éditorial - Jérôme Pellistrandi

Préambule - La stratégie maritime est globale - Alain Coldefy

Stratégie maritime, stratégie globale

Enjeux et défis stratégiques de la Marine nationale - Bernard Rogel

L’empreinte de l’océan - Emmanuel Desclèves

Une stratégie maritime internationale : mythe ou réalité - Serge Ségura

L’Europe a-t-elle une stratégie maritime ? - Jean-Dominique Giuliani

Stratégie maritime : évolutions et nouveaux acteurs - Hugues Eudeline

Le combat numérique au cœur des opérations : quels enjeux pour le monde maritime ? - Arnaud Coustillière

Du Heartland à Océanides - Christian Buchet

EUNAVFOR Med Sophia : opération militaire européenne en mer Méditerranée - Hervé Bléjean

Un nouveau « Grand jeu » en mer de Chine du Sud - François Gipouloux

2030 : la France perd une partie de son Pacifique - Franck Auffret

Contrepoint - Penser la guerre... hybride ?

Relire Beaufre pour penser l’hybridité - Hervé Pierre

Connectivity Wars : migrations, finance et commerce, champs de bataille du futur ? - Mark Leonard

Approches régionales - Asie centrale

Asie centrale, essai de prospective : « les jeux sont faits…  ou presque ! » (1/2) - René Cagnat

L’Arabie saoudite et l’Iran face à la crise du Moyen-Orient - Pascal Dupont, Thomas Flichy de La Neuville

Repères - Opinions

ADN et terrorisme - Christian Doutremepuich

Les défis de l’AED : mutations technologiques, nouvelles menaces et évolutions géostratégiques - Jorge Domecq

La Corée du Nord, une précieuse menace - Guylain du Puytison

L’Organisation du traité d’interdiction complète des essais nucléaires - Maurice Kopecky

Chroniques

Stratégie maritime - Criminalité en mer : le jeu de lois - Alexia Pognonec

Histoire militaire - À propos de Verdun - Claude Franc

Recensions

Russie-Europe : des malentendus paneuropéens - Jérôme Pellistrandi

Oublier la guerre civile ? Stasis, chronique d’une disparition - Audrey Hérisson

Sortir de la guerre - Eugène Berg

LES CAHIERS DE LA RDN

Découvrez tous nos Cahiers

panier videMon panier : vide

Abonnez-vous

Recherche avancée

26/04/2016

BRÈVES

Allocution du président de la République au siège de DCNS 
le 26 avril 2016 

 

 
 

Mise en ligne le 24-04-2016

e-RECENSIONS

Consultation libre

La Revue Défense Nationale est éditée par le Comité d’études de défense nationale (association loi de 1901)

Adresse géographique : École militaire, 1 place Joffre, Paris VII

Adresse postale : BP 8607, 75325 Paris cedex 07 Tél : 01 44 42 31 90 - Fax : 01 44 42 31 89

contact@defnat.com

Directeur de la publication : Alain Coldefy