Mon espace
 
 

Je ne suis pas inscrit, je clique ici

Abonnez-vous à la lettre d'infosLa RDN sur facebookFlux RSS

année précédente   2014   Année suivante          mois précédent   n° 774 NOVEMBRE   Numéro suivant  

Éditorial

L’annonce le 15 octobre de la nouvelle vague de restructurations et de dissolutions à venir pour les forces françaises va se traduire par la perte de capacités opérationnelles et la suppression de 7 500 emplois. Cette diminution du format doit d’ailleurs se poursuivre d’ici 2019 selon les objectifs de la Loi de programmation militaire 2014-2019. En une décennie, les armées auront ainsi perdu 80 000 postes et une part non négligeable de « puissance ». En effet, l’argumentaire visant à dire « moins mais mieux » se heurte désormais à la réalité des faits eux-mêmes. La notion de « puissance militaire » n’est ni abstraite ni relative. Elle ne peut pas non plus se reposer sur des discours d’auto-persuasion ou des présentations  « powerpoint » masquant  le  concret.  La puissance  repose sur un ensemble complexe de capacités techniques, de ressources humaines crédibles et entraînées, d’expérience opérationnelle, de budgets cohérents et de volonté politique affirmée…

Ainsi, au « soft power » récemment revendiqué par certains États européens – plus soucieux d’économies budgétaires que des réalités stratégiques – le « hard power » est redevenu le critère de fonctionnement des relations internationales (d’ailleurs, il n’en a jamais été autrement)  pour certaines  puissances  avides de retrouver  une place  comme  acteurs majeurs de ce monde.

Les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) affirment ainsi de nouvelles ambitions soutenues par des opinions publiques sensibles aux discours nationalistes, affamées de revanche et appuyées par des politiques militaires dopées par des budgets en hausse constante.

Ce retour du rapport de force, au sens le plus clausewitzien, mérite donc que la RDN s’y intéresse en cet automne de toutes les crises.

À travers plusieurs analyses présentées dans ce numéro, il apparaît très clairement que, si d’un côté, l’Europe désarme sciemment à tour de bras, il n’en est pas de même  ailleurs où les dépenses d’armement explosent. Cela ne signifie pas nécessairement des ambitions offensives – les dissuasions nucléaires y sont pour beaucoup – mais la volonté de certains États d’éviter d’être en position de faiblesse par rapport à un environnement déstabilisateur.

Cette réalité de la puissance redevient d’actualité à peine vingt-cinq ans après la chute du mur de Berlin. Le temps des dividendes de la paix est désormais révolu, n’en déplaise à certains. Dès lors, la confrontation, entre virtualité de puissances en berne et affirmation concrète de puissances en devenir, ne peut que tourner au désavantage de ceux qui ont renoncé au « hard power ». Et il serait illusoire de croire, que « l’hiver venu », le bouclier américain sera toujours disponible pour venir au secours des « cigales ».

Jérôme Pellistrandi

Novembre 2014 - n° 774 - 16 €

Novembre 2014

Ajouter au panier

Ajouter l'édition papier

Ajouter au panier

Ajouter l'édition numérique

english edition English edition

Voir le sommaire détailléSOMMAIRE

Éditorial - Jérôme Pellistrandi

Avant-propos - L’Europe sans défense ? - Élisabeth Guigou

La puissance en question

Réflexions sur la puissance - Éric La Maisonneuve (de)

Puissance et légitimité : deux faces d’une même pièce - Tanguy Struye de Swielande, Dorothée Vandamme

Une puissance en mutation : le sabre, l’esprit et l’électron... - Aymeric Bonnemaison

La Russie : entre rationalisation de l’« étranger proche » et redécoupage des frontières post-soviétiques - Mathieu Boulègue

La Russie : une puissance méditerranéenne ? - Mustapha Benchenane

L’Inde : puissance militaire ? - Pierre Memheld

Chine : puissance montante ? - Jean-Vincent Brisset

Les enjeux stratégiques pour le Japon - Jean-François Heimburger

L’Europe : abandon de la puissance ! Un état des lieux - Jean-Baptiste Vouilloux

Billet

Nous, Français par grâce de nature... - Le Cadet

Contrepoint

La mutation perpétuelle des armées françaises - Vincent Desportes

.

Quels drones pour faire face aux conflits d’aujourd’hui et de demain ? - Christophe Fontaine

L’action aérienne : facteur-clé du succès des opérations terrestres - Mickaël Aubout

Billet

Battez tambours, la générale, tambours battez toujours… - L'Épine

Repères - Opinions

Réforme et planification des ressources humaines du ministère de la Défense - Grégory Chigolet, Éric Coquerel, Djordje Kuzmanovic

Les ressources humaines de la Défense : une réorientation face aux incohérences - Hugo Roels

Les enjeux de la mer de Chine du Sud entre la Chine et l’ASEAN (1/2) - Sophie Boisseau du Rocher

L’évolution du concept de culture dans la doctrine militaire britannique - Jennifer Dybman

Sommet de Galles : significatif sans être exceptionnel - Olivier Kempf

C’était le monde d’hier - Philippe Kirscher

Recensions

Walter Bruyère-Ostells - Dans l’ombre de Bob Denard : les mercenaires français de 1960 à 1989, Nouveau Monde  Éditions,  2014 ; 480 pages. - Jacques Maisetti

Jordi Tejel Gorgas - La question kurde : passé et présent ; L’Harmattan, coll. « Bibliothèque de l’Iremmo », 2014 ; 144 pages. - Philippe Boulanger

François-Xavier Bellamy - Les déshérités ou l’urgence de transmettre ; Plon, 2014 ; 207 pages. - Claude Le Borgne

Siméon Montrose et Éric Barrault (dir.) - Mer et Marine - Enjeux stratégiques et culturels du XXIe siècle pour un monde plus fluide, plus juste, plus durable ; L’Harmattan, 2014 ; 170 pages. - Alain Coldefy

Les cahiers de la RDN - 2010 LES CAHIERS

Les cahiers de la Revue Défense Nationale

Découvrez nos cahiers numériques

Lire les sommaires et commander

 

panier videMon panier : vide

Abonnez-vous

Recherche avancée

22/11/2014

BRÈVES

 

 FLORILÈGE 

Mise en ligne le 21-11-2014

e-RECENSIONS

Consultation libre

La Revue Défense Nationale est éditée par le Comité d’études de défense nationale (association loi de 1901)

Adresse géographique : École militaire, 1 place Joffre, Paris VII

Adresse postale : BP 8607, 75325 Paris cedex 07 Tél : 01 44 42 31 90 - Fax : 01 44 42 31 89

contact@defnat.com

Directeur de la publication : Alain Coldefy