Mon espace
 
 

Je ne suis pas inscrit, je clique ici

Abonnez-vous à la lettre d'infosLa RDN sur facebookFlux RSS

année précédente   2016   Année suivante          mois précédent   n° 790 MAI   Numéro suivant  

Éditorial mai 2016

Après la vague d’émotion légitime suite aux attentats du 22 mars à Bruxelles, le sentiment d’une menace domestique diffuse a occulté le fait que la guerre contre Daech se déroulait également loin du territoire national. La France, depuis janvier 2013 au Sahel et depuis l’automne 2014 au Levant, est engagée avec ses forces sur plusieurs fronts. Les opérations Barkhane et Chammal aujourd’hui, Épervier, Trident ou Pamir hier… Depuis 1976, les armées françaises n’ont cessé de conduire des opérations interarmées sur presque tous les continents et les océans. Cette capacité de projection est le résultat de décennies d’expérience et de mise en œuvre de moyens militaires mais aussi civils pour assurer ces missions. Projeter des forces pour agir et déployer notre puissance, tel est l’enjeu aujourd’hui, alors même que les théâtres extérieurs se sont accrus et que le territoire national est devenu une priorité depuis janvier 2015. La problématique posée à nos armées est désormais la confrontation entre les exigences demandées par les autorités politiques et les moyens disponibles, alors que les effectifs et les budgets consacrés à la défense ont été orientés à la baisse depuis des années. Cependant, il faut souligner la capacité d’adaptation et de réactivité de nos armées, qui savent faire face à ce défi opérationnel permanent. Projeter de la puissance en projetant des forces n’est d’ailleurs pas à la portée de toutes les nations. Les États-Unis et le Royaume-Uni ont cette capacité. D’autres nations occidentales en ont les moyens mais pas la volonté et d’autres ni l’un, ni l’autre. La Russie, quant à elle, après deux décennies de déclin militaire, est revenue sur la scène internationale de manière spectaculaire en Syrie avec la mise en œuvre de forces interarmées conséquentes. La modernisation de ses moyens, associée à une doctrine renouvelée, ouvre une nouvelle page stratégique où le rapport de force est redevenu la règle.

Il faut cependant souligner ici que la force d’un système militaire, outre les équipements, repose d’abord sur la qualité des ressources humaines. Être soldat, marin ou aviateur reste une exigence, dans une société où les valeurs intrinsèques militaires semblent remises en cause par une culture du zapping et de l’individualisme. Quelle place alors doit- on accorder au militaire dans la cité ? Comment lui permettre d’être un citoyen à part entière ? Autant de questions qui ne peuvent être évitées aujourd’hui et dont les réponses conditionneront l’efficacité opérationnelle de nos unités évoquées plus haut.

Avec son dossier et ses articles proposés ce mois-ci, la RDN poursuit son travail d’analyse stratégique avec la certitude que le débat est indispensable et nécessaire pour dépasser le stade des émotions, et ainsi construire la défense dont la France a besoin alors même que l’incertitude stratégique est devenue le quotidien de nos armées.

Jérôme Pellistrandi - Rédacteur en chef

Mai 2016 - n° 790 - 16 €

Mai 2016

Ajouter au panier

Ajouter l'édition papier

Ajouter au panier

Ajouter l'édition numérique

english edition English edition

Voir le sommaire détailléSOMMAIRE

Éditorial - Jérôme Pellistrandi

Projection de force

Les enjeux de la projection de force sur le plan logistique - Philippe Gueguen

Une nouvelle ère de la projection aérienne : la montée en puissance de la flotte d’A400M - Ivan Sand

Les capacités de projection françaises : quelques exemples - Jérôme Pellistrandi

Les enseignements logistiques après trois ans de présence dans le Sahel - Philippe Gueguen

Actions spéciales et projection de forces - Pascal Le Pautremat

La Russie développe un concept de « puissance navale continentale » - Pierre Rialland

Quelle stratégie navale européenne ? - Alban Simon

Soldat et citoyen

L’Armée de terre au sein de l’État : comment accroître son influence ? - Ludovic Sommerlat

Une Garde nationale : oui, mais comment ? - Étienne Copel

Les citoyens et leurs interactions avec le monde militaire au XXIe siècle - Thomas Valentin

Création des APNM : un renouveau de dialogue social dans les armées ? - Frédéric Coste

Les APNM, ça me concerne ! - Amaury Moreau de Bellaing

Approches régionales

Asie centrale, essai de prospective : « les jeux sont faits… ou presque ! » (2/2) - René Cagnat

Rêves chinois - Bernard Dupaigne

Industrie de défense sud-coréenne : croissance et dépendance - Rémy Hémez

Taïwan, cas d’espèce géopolitique - Thierry Garcin

Repères - Opinions

La réforme de l’X : l’excellence au service de la nation - Hervé Grandjean, Christophe Salomon

La pensée militaire russe : « Guerre sans contact, guerre sans victoire » - Erik A. Claessen

La « Défense 2020 » du Portugal : le défi du changement ! - Nuno Pinheiro Torres, Ana Isabel Xavier

Le potentiel scientifique de l’Afrique du Sud - Michel Klen

Chroniques

Stratégie maritime - La Royal Australian Navy : pilier de l’espace Indo-Pacifique ? - Pierre-François Tuel

Histoire militaire - La Bataille de la Somme ou l’ébauche d’une logique interalliée - Claude Franc

Revue des revues - Actualité stratégique et de défense en Allemagne - Fabien Laurençon-Bohnekamp

Recensions

Extension du domaine de la guerre. Après les attentats, comment affronter l’avenir - Jérôme Pellistrandi

Arabie saoudite - L’incontournable - Alain Oudot de Dainville

Verdun - Pourquoi l’armée française a-t-elle vaincu ? - Marie-Dominique Charlier

Parler politique en Chine - Les intellectuels chinois pour ou contre la démocratie - Jean Esmein

Dans les archives secrètes du Quai d’Orsay - Cinq siècles d’histoire et de diplomatie - Eugène Berg

Terreur dans l’hexagone, genèse du djihad français - Claude Le Borgne

LES CAHIERS DE LA RDN

Découvrez tous nos Cahiers

panier videMon panier : vide

Abonnez-vous

Recherche avancée

26/05/2016

BRÈVES

Découvrez le sommaire
du numéro exceptionnel de juin 2016

 

Mise en ligne le 24-04-2016

e-RECENSIONS

Consultation libre

La Revue Défense Nationale est éditée par le Comité d’études de défense nationale (association loi de 1901)

Adresse géographique : École militaire, 1 place Joffre, Paris VII

Adresse postale : BP 8607, 75325 Paris cedex 07 Tél : 01 44 42 31 90 - Fax : 01 44 42 31 89

contact@defnat.com

Directeur de la publication : Alain Coldefy