Auteur : Pierre Dabezies

(1925-2002) Militaire, universitaire et homme politique français. Officier parachutiste des troupes de Marine, il obtient parallèment un doctorat de droit public. Il quitte l'armée avec le grade de colonel. Il est professeur à l'Institut d'études politiques (IEP) de Paris et à l'École nationale d'administration (ENA). Ambassadeur de France au Gabon de 1982 à 1987. Président de la Fondation pour les études de défense nationale (FEDN) de 1989 à 1993. Membre titulaire de l'Académie des sciences d'outre-mer (1991).

13 résultats (13 articles - 0 Tribune - 0 e-Recension)

N° 636 Novembre 2001

Environnement financier de la défense - Pierre Dabezies, Jacques-Emmanuel Lajugie (de), Jean-Louis Georgelin, Sophie Mahieux, Xavier Villepin (de)

Les finances sont le « nerf de la guerre » a rappelé Pierre Dabezies. Elles encadrent cette nouvelle réalité constituée par la mondialisation, la mutation des missions de nos forces et surtout leur professionnalisation actuellement en cours. Replaçant l'effort financier de défense dans une perspective historique, Jacques-Emmanuel de Lajugie en a montré la baisse constante, ainsi que les préoccupations qui en découlent. Le général de division Jean-Louis Georgelin a précisé le processus interarmées de la construction budgétaire, en insistant sur la primauté du politique dans le choix des objectifs. Comme l'a exposé Sophie Mahieux, l'effort de défense doit être replacé dans la politique générale des finances publiques. Xavier de Villepin a insisté sur la nécessité de mettre en cohérence cet effort avec nos ambitions internationales et notamment européennes.

N° 569 Novembre 1995

Parmi les livres - Incertitudes stratégiques - Pierre Dabezies

À propos du livre de Paul-Marie de La Gorce : 39-45, une guerre inconnue (France Loisirs, 1995, 640 pages).

N° 548 Décembre 1993

Réflexions sur le Livre blanc - Pierre Dabezies

N° 543 Juin 1993

Présentation - Pierre Dabezies

Vous aurez rectifié de vous-même l’erreur portée sur les cartons d’invitation me qualifiant de président de la Fondation pour les études de défense nationale… Il n’y a plus de FEDN, plus de président, encore qu’on ne sache pas très bien quel est de l’un à l’autre de ces termes le lien de cause à effet ! Bref, il était trop tard pour changer cet intitulé et par les temps qui courent il n’apparaissait pas que ce soit indispensable ! J’officierai donc, si vous le voulez bien, au titre de professeur à l’université de Paris I, cette université, à ma connaissance, n’étant pas en voie d’être supprimée. Lire la suite

N° 535 Octobre 1992

Présentation - Pierre Dabezies

À l’est la Chine, et d’abord le Sinkiang, au sud-sud-ouest l’Afghanistan, le Pakistan, l’Iran et la Turquie, au nord la Russie, c’est ce qu’on a appelé le milieu des empires et que nous nommons aujourd’hui la Moyenne-Asie, terme assez vague pour être commode, mais région qui reste à définir, d’autant qu’on ne sait trop si l’on veut parler en l’occurrence de ce qui en constitue la bordure, ou des républiques islamiques de l’ancienne Union soviétique qui en sont le centre ! Lire la suite

N° 533 Juillet 1992

Conclusion - Pierre Dabezies

Nous sommes à l’École militaire ; cette journée a été organisée par la revue Défense Nationale et la Fondation pour les études de défense nationale ; nous sommes habitués aux rapports de forces, aux affrontements, à tous les problèmes de défense et de sécurité, ce qui conduit tout naturellement à des analyses que je qualifie de pessimistes car nous attirons l’attention sur tout ce qui peut être conflictuel et dangereux ; nous brossons un tableau d’ensemble des risques et nous en tirons la conclusion qu’à la suite des novations extraordinaires que nous venons de vivre nous sommes toujours dans un monde aussi dangereux ! Lire la suite

N° 524 Octobre 1991

Conclusion - Pierre Dabezies

Je voudrais d’abord citer un nom, par amitié, celui de Pierre Mayer, qui a participé à de nombreux colloques de ce type et qui était un spécialiste de l’Afrique du Sud. Il nous a discrètement quittés il y a deux mois, sinon il aurait été ici et serait intervenu de façon magistrale (1)Lire la suite

N° 522 Juillet 1991

Conclusion - Pierre Dabezies

Il est difficile de présenter une conclusion sur un sujet comme le Golfe et son environnement. La caractéristique de cette guerre est qu’elle est peut-être une guerre entre deux crises, et il s’agit de savoir si le conflit qui a écrasé Saddam Hussein et libéré le Koweït a aggravé ou amoindri la crise. Nous avons affaire à une région écartelée : l’est-elle davantage aujourd’hui, eu égard aux masses arabes qui, pour ne pas être impliquées dans la guerre, pèsent sur l’environnement général, ou bien celle-ci est-elle de nature à apporter la pacification de la région, comme M. James Baker l’espère ? La clé est manifestement aux mains des États-Unis, puisqu’avec la fin de la bipolarisation ce n’est pas un monde multipolaire qui s’est présenté, mais un monocentrisme dont l’Amérique est le titulaire. Lire la suite

N° 518 Mars 1991

Conclusion - Pierre Dabezies

Il est difficile d’énoncer une conclusion spontanée ; aussi bien ne ferai-je qu’un commentaire. Il est vrai qu’au fil des années nous avons perdu de vue le Sud-Est asiatique, et c’est fort regrettable car il s’agit d’une région qu’on ne saurait négliger tant en raison de son poids démographique que pour le caractère industrieux de ses habitants, son importance économique aussi bien que stratégique, une région qui se situe à la charnière de deux océans dont l’un va prendre de l’importance à mesure que se développera l’Inde, et l’autre qui est appelé à devenir l’océan numéro un de la planète. Lire la suite

N° 513 Octobre 1990

Introduction politique - Pierre Dabezies

13 résultats

Été 2019
n° 822

La Méditerranée stratégique – Laboratoire de la mondialisation

Actualités

20-09-2019