Auteur : Vincent Desportes

Général, Professeur de stratégie à Sciences Po et HEC, ancien directeur de l'École de Guerre.

36 résultats (34 articles - 2 Tribunes - 0 e-Recension)

N° 775 Décembre 2014

La défense sans l'Europe ? - Vincent Desportes

Faut-il encore rêver « d'Europe de la défense » ou bien, au regard des réalités et repoussant cette vision à un horizon toujours plus glissant, faut-il, par simple esprit de responsabilité, reconstruire notre « défense sans l'Europe», en préservant d'abord ce qui reste de la nôtre ? Cette question est de moins en moins théorique.

N° 774 Novembre 2014

La mutation perpétuelle des armées françaises - Vincent Desportes

Les armées sont dans un processus permanent de réformes et de réductions imposées de leur format en dehors de toute justification stratégique. De plus, leur marginalisation au sein de l’appareil d’État a abouti à un déclassement du militaire, désormais simple exécutant d’une décision politique prise alors même que les moyens accordés à la défense sont notoirement insuffisants.

N° 770 Mai 2014

De la difficulté à penser la guerre réelle - Vincent Desportes

Dans cette réflexion approfondie sur le dilemme de la posture de défense au XXIe siècle, l'auteur rappelle la nature selon lui immuable de la guerre et montre comment les guerres réelles imposent de maintenir un appareil dissuasif de défense conventionnelle.

Tribune - 24-04-2014

Les forces spéciales ? Nécessaires et insuffisantes (T 514) - Vincent Desportes

Cette analyse typologique des Forces spéciales montre leur articulation dans le corps de bataille avec les forces conventionnelles et celles de la dissuasion. Leurs capacités spécifiques révèlent aussi leurs limites et celle de leur volume au sein de l’appareil de défense français ?

Tribune - 28-01-2014

BILLET - 2013 : fin des rêves militaires - Vincent Desportes

L’année 2013 aura révélé la forte distorsion qui s’installe entre les nécessités de l’action militaire et les moyens que le pays veut lui allouer. Cinq leçons peuvent être dégagées comme autant de contradictions de cette année stratégique.

N° 764 Novembre 2013

Des conséquences opérationnelles et stratégiques de la LPM - Vincent Desportes

Une analyse sans concession de la Loi de programmation militaire (LPM) pointe les défauts que l'auteur discerne dans l'architecture financière de la loi et dans les choix faits en matière de cohérence opérationnelle et de programmes d'armement.

N° 760 Mai 2013

Avant-propos - Le Politique et le militaire : une entente peu cordiale - Vincent Desportes

Les rapports entre politiques et militaires sont structurellement complexes et potentiellement antagonistes, que ce soit dans la conduite des combats ou dans le maintien d’une posture de défense pérenne et efficace. Les déterminants des uns et des autres diffèrent par nature et, hors menace directe, leurs relations sont tendues.

N° 758 Mars 2013

L’efficacité de la dissuasion suppose la cohérence d’ensemble - Vincent Desportes

Derrière cette démonstration de l’articulation indispensable entre dissuasion nucléaire stratégique et forces conventionnelles, il y a non seulement la valorisation impérative de l’emploi de ces dernières mais aussi l’inquiétude de voir leur sous-équipement  ruiner la cohérence du système de défense de la France.

N° 753 Octobre 2012

L’Europe de la défense, un impératif absolu - Vincent Desportes

La crise actuelle offre une occasion à saisir de construire une Europe de la défense indispensable à notre autonomie  et notre influence stratégique. Il faut cesser de se reposer sur une protection militaire américaine de plus en plus relative et même aléatoire, de développer des solutions hasardeuses et des modèles importés. 

N° 746 Janvier 2012

Pistes stratégiques - Vincent Desportes

L’indifférence et l’ignorance sont, selon l’auteur, les deux dangers majeurs que court la sécurité du pays. À quoi il ajoute qu’il est important de s’interroger sérieusement sur l’exponentielle technologique, son coût et sur le rôle décisif des forces armées pour la sauvegarde du territoire national. Il conclut en demandant un débat ouvert et sans tabous sur l’esprit de défense des Français et la posture nucléaire du pays.

N° 740 Mai 2011

La guerre en Afghanistan et la France : un bien lointain conflit - Vincent Desportes

L’engagement militaire français en Afghanistan a provoqué une lente prise de conscience du changement de nature des combats et des limites de l’emploi classique de la force armée. L’aggiornamento conceptuel et doctrinal qui en a résulté pour les forces terrestres a conduit à une adaptation pragmatique des structures et des moyens. Il reste que les efforts accomplis et les sacrifices consentis ont eu peu d’échos dans l’opinion publique. Telle est l’opinion qu’exprime l’auteur.

N° 714 Décembre 2008

Revenir à l'ordre de l'esprit - Vincent Desportes

L’observation du monde réel, le constat de nos difficultés à son contact, conduisent à une conclusion simple : nous devons revenir à l’ordre de l’esprit. Lire la suite

N° 697 Mai 2007

Des forces terrestres au cœur du système de défense - Vincent Desportes

Ce texte représente la version écrite de l’intervention du général de brigade Vincent Desportes lors du colloque organisé au Sénat par le sénateur Masseret le 19 février 2007. Les circonstances de la guerre font que l’affrontement entre arsenaux surabondant n’a plus de sens. Gagner la guerre ce n’est pas détruire, même avec précision, c’est contrôler le milieu. Les forces terrestres représentent l’outil central de l’engagement de la France dans les crises actuelles.

N° 674 Avril 2005

De la force publique - Vincent Desportes

Pourquoi faudrait-il relire le traité De la force publique, publié il y a déjà deux siècles, en 1790, année même de la disparition de son auteur ? La culture politique, d’abord, exige de connaître cette œuvre, moins étudiée que l’Essai général de tactique mais tout aussi fondamentale. Vingt années après la parution de cette première œuvre fondatrice, le traité De la force publique fut à la réflexion générale sur la défense d’une nation démocratique moderne ce que l’Essai fut à l’évolution de l’art opérationnel : une contribution majeure et fondatrice. Lire la suite

N° 673 Mars 2005

Relire De la guerre de Clausewitz - Vincent Desportes

Quel était le centre de gravité de la coalition conduite par les États-Unis en Irak ? Les technologies de l’information permettront-elles de dissiper le brouillard de la guerre ? Le terrorisme est-il une forme de poursuite de la politique par d’autres moyens ? Alors que l’on souligne à l’envi la caducité des théories de Clausewitz, jamais sans doute son empreinte dans le discours stratégique n’a été aussi forte, sous l’influence notamment de la réflexion américaine qui se l’est réappropriée dès les lendemains de la guerre du Viêt-nam. Pourtant, ce monument de la pensée militaire reste mal connu ; il est vrai que le Traité De la guerre se présente sous une forme parfois hermétique, ses quelque 750 pages rassemblant selon une logique parfois déroutante une pensée dont la richesse n’a d’égal que le caractère inabouti, le général prussien ayant disparu avant d’avoir pu achever son œuvre. Lire la suite

N° 669 Novembre 2004

Pour l'approche indirecte - Vincent Desportes

La destruction, outil majeur traditionnel de la capacité de coercition des forces armées, perd tous les jours un peu plus de sa légitimité au regard des opinions publiques, et voit donc réduite d'autant son utilité politique. Si elles veulent continuer à pouvoir soutenir la volonté des États, donc rester légitimes, les armées doivent trouver les voies nouvelles permettant de produire des effets politiques en préservant les vies et limitant les dommages. L'une des solutions s'impose : le retour à l'indirect, politiquement indispensable mais traditionnel parent pauvre de la pensée militaire française.

N° 667 Août/Sept 2004

Commandement tactique - Vincent Desportes

Aux niveaux tactique et opératif, l'évolution des technologies de l'information influe directement sur les systèmes de commandement et indirectement sur le style de ce dernier. Le but est de tirer le meilleur de ces nouvelles techniques, tout en les maîtrisant pour qu'elles se subordonnent au style de commandement souhaité. Dans un environnement de plus en plus fluide et inattendu, il s'agit en particulier de veiller à préserver le principe de subsidiarité et la liberté d'action des échelons d'exécution, seuls à même de permettre, au rythme voulu, l'adaptation aux circonstances.

N° 666 Juillet 2004

Quelle doctrine pour quelles forces ? - Vincent Desportes

Les évolutions des quinze dernières années ont influencé tant le cadre stratégique que les circonstances tactiques de l'engagement des armées. En aval, non seulement les modèles de forces, mais également leurs modes d'emploi s'en sont trouvés profondément affectés. À ces conditions nouvelles doit correspondre en effet une doctrine adaptée, où l'homme, en particulier, retrouve une place essentielle. De manière plus volontariste encore, la doctrine doit être désormais à la recherche permanente de son adaptation aux nouvelles circonstances et adopter un style permettant au chef opérationnel, plongé dans l'action, l'ajustement constant de sa décision aux exigences de l'instant.

N° 655 Juillet 2003

Quelle « interopérabilité » pour 2015 ? - Vincent Desportes

La requête budgétaire du Pentagone pour l’année fiscale 2004 confirme la progression des budgets de défense et le maintien d’un effort important en R&D ; ainsi que les tendances haussières amorcées en fin d’Administration Clinton, accentuées par l’actuelle Administration. Par ailleurs, les opérations en Irak viennent de renforcer la main du secrétaire à la défense D. Rumsfeld qui entend déjà capitaliser sur ces succès pour accélérer le processus de Transformation. Lire la suite

N° 654 Juin 2003

Iraki Freedom, rupture ou continuité ? - Vincent Desportes

S'il est encore trop tôt pour se prononcer sur son résultat final au niveau stratégique, la guerre « de trois semaines » conduite par les forces armées américaines a été brillamment victorieuse au niveau opératif. Ce succès conduit à en examiner les différentes dimensions. À côté des enseignements techniques, la question se pose de savoir si les théories traditionnelles, les principes de la guerre, se trouvent confirmés par cette première guerre « classique » du IIIe millénaire ou si, au contraire, la technologie et les doctrines émergentes utilisées les modifient. Lire la suite

N° 651 Mars 2003

Que faire du gap transatlantique ? - Vincent Desportes

L'idée de « gap transatlantique » fait partie de la rhétorique habituelle de l'administration américaine à l'égard de ses alliés européens. Elle trouve aujourd'hui un écho, renforcé par les décisions du sommet de Prague, d'adopter le concept américain de Nato Reaction Force (NRF) et de créer sur le territoire des États-Unis l'Allied Command Transformation (ACT) comme deuxième commandement stratégique de l'Alliance. Lire la suite

N° 646 Octobre 2002

Un an après, une Amérique plus forte - Vincent Desportes

Actes barbares, les attentats du 11 septembre ont bouleversé les États-Unis et le monde civilisé. Au-delà de leur horreur, ils constituent cependant un socle conjoncturel sur lequel les acteurs essentiels de la vie politique américaine rebâtissent. La reconfiguration géopolitique qui en est leur conséquence permet à l'exécutif de retrouver, à l'intérieur comme à l'extérieur, une autorité quelque peu altérée par la disparition de la menace soviétique. Elle reconstruit la légitimité de l'appareil politico- militaire. Plus largement, c'est l'identité américaine qui retrouve sa netteté par recomposition d'un projet transcendant permettant aux individualismes de se ressouder dans une vision nationale retrouvée.

N° 644 Juillet 2002

La Revue de posture nucléaire américaine, un exercice polémique - Vincent Desportes

Le département de la défense a soumis au Congrès début janvier sa deuxième Revue de posture nucléaire (NPR) censée tracer l'avenir des armes nucléaires américaines. L'événement a soulevé peu de réactions comparées à celles qui ont suivi, à la mi-mars, les fuites de sa partie classifiée. Ce qui était considéré en début d'année comme l'expression sans grandes conséquences d'un exercice obligé est alors apparu à une bonne part de la critique aux États-Unis comme la marque d'une évolution profonde de la pensée stratégico-militaire, de nombreux analystes considérant même le document comme une remise en cause profonde du rôle et de la place du nucléaire. Pour beaucoup, ce dernier était en fait réintégré dans la panoplie banale de l'efficacité militaire, au risque de déstabiliser les équilibres stratégiques et les autres systèmes de défense nationale.

36 résultats

Octobre 2019
n° 823

L'importance stratégique des Outre-mer

Actualités

01-10-2019

Découvrez les grandes lignes du budget 2020 du ministère des Armées

27-09-2019

La Chine lance son premier porte-hélicoptères – China launches first
amphibious assault ship

26-09-2019

Jacques Chirac dans la RDN : les discours de l’ancien président

25-09-2019

A400M et KC-130J : enfin des solutions pour le ravitaillement des hélicoptères français –
French Army solves the refuelling

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...