Auteur : Jean-Michel Bernard

Ancien commissaire de la Marine, juriste de formation, au service de diverses associations d’anciens officiers, a été plusieurs années membre du CSFM

6 résultats (6 articles - 0 Tribune - 0 e-Recension)

N° 767 Février 2014

Le Conseil supérieur de la fonction militaire : ce qu'il est, ce qu'il pourrait être  - Jean-Michel Bernard

Un tour d'horizon est proposé de la concertation dans les forces armées et services rattachés qui, partant des origines, expose le fonctionnement de ses structures, en montre les limites aujourd'hui atteintes et suggère quelques évolutions.

N° 726 Janvier 2010

Concertation dans les armées en Europe et en France - Jean-Michel Bernard

Le dialogue social dans les entreprises et — très généralement — dans la fonction publique est devenu, de nos jours, parfaitement naturel dans les démocraties occidentales. Il fait appel à des associations à caractère syndical. Mais les armées ne sont pas une entreprise, ni même une institution comme les autres dans la fonction publique… Alors, quelle concertation dans la défense en Europe ? En France ? La formule originale adoptée dans notre pays mérite-t-elle d’être défendue et améliorée ?

N° 703 Décembre 2007

La reconversion des militaires, mythe ou réalité ? - Jean-Michel Bernard

Depuis la professionnalisation, les armées recrutent des contractuels (53 % des effectifs), dont les deux tiers n’accéderont pas au statut de carrière ; plus de la moitié n’auront pas droit à pension. Que faire de ces partants (8 % des effectifs chaque année) ? Les reconvertir, mais qu’est-ce que la reconversion ? Quelle politique en la matière ? Cet article tente d’examiner les données de la situation actuelle, les questions qu’elle pose et les réponses qui pourraient être apportées.

N° 695 Mars 2007

Le Conseil supérieur de la fonction militaire (CSFM) - Jean-Michel Bernard

Le Conseil supérieur de la fonction militaire (CSFM) créé en 1969 pour répondre au besoin de « concertation » ou, plus exactement de « consultation » des militaires, ne se porte pas trop mal. Ni syndicat, ni chambre d’enregistrement, il répond de façon originale et souvent efficace à une volonté d’expression certaine. Méconnu et critiqué, il n’en est pas moins présent. Sa contribution au dossier des « fonds de prévoyance » en témoigne.

N° 660 Janvier 2004

Dans la prison que France est devenue – Mémoires de Résistance - Jean-Michel Bernard

En 1940, le futur professeur Jean Bernard a trente-trois ans. Jeune médecin tout juste démobilisé il n’accepte ni la défaite, ni l’armistice, ni l’occupation. Contacté par les frères René et Alexandre Parodi, il entre en résistance. Courant avril 1943 les Allemands l’arrêtent. Emprisonné à Fresnes, cellule 359, il y reste jusqu’à la fin de l’année. Sa levée d’écrou tient du miracle : il n’a été appréhendé que sur les soupçons d’une ordonnance délivrée par le fils d’un résistant connu. Lire la suite

N° 660 Janvier 2004

Révision ou simple aggiornamento  ? - Jean-Michel Bernard

Les militaires bénéficiaient autrefois dans la Nation d’une considération due à la noblesse du métier des armes mais aussi à la protection d’un statut qui en compensait – partiellement – les dangers. Le progrès général social heureusement gagné au cours des dernières décennies a banalisé ce statut cependant que, corrélativement, certains de ses avantages disparaissaient, la professionnalisation est venue, les temps ont changé. Une profonde révision du statut était donc souhaitée par certains. Un rapport très intéressant élaboré par une commission ad hoc présidée par le plus haut fonctionnaire de l’État vient d’être remis par celui-ci au ministre de la Défense qui avait avec précision déterminé les lignes directrices de sa mission. Ce rapport propose-t-il une réforme ou un simple aggiornamento ?

6 résultats

Été 2019
n° 822

La Méditerranée stratégique – Laboratoire de la mondialisation

Actualités

20-09-2019