Auteur : Émile H. Malet

Emile H. Malet est directeur de la revue Passages. Emile H. Malet is Director of the review Passages

4 résultats (4 articles - 0 Tribune - 0 e-Recension)

N° 691 Novembre 2006

Développement durable : une métaphysique du temps présent - Émile H. Malet

Le développement durable est à la croisée des chemins, médiatisé jusqu’à l’excès comme une idéologie régulatrice de l’ensemble des dysfonctionnements socio-économiques. Croisée à une pluridisciplinarité de sciences, de cultures et de modes de vie, sa vision d’ensemble se retrouve brouillée, récupérée à la sauce partisane de chacun des grands acteurs (États, entreprises, ONG). Ce pessimisme n’est pas sans rapport avec la montée en puissance d’une mondialisation qui peine à conjuguer une croissance nécessaire à un cosmopolitisme financier des profits qui ne s’embarrasse plus de limites territoriales, culturelles ou éthiques. Le développement durable fait injonction de résister à une mondialisation globalisante et polymorphe, sans toutefois freiner le développement économique dans les sociétés précaires et paupérisées.

N° 686 Mai 2006

Nucléaire : entre intérêt général et sécurité globale - Émile H. Malet

Des États-Unis à la Chine, de la Russie à l’Union européenne, chacun s’interroge sur l’approvisionnement énergétique, la sécurisation et la diversification des ressources, « comme il y a cinquante ans, on s’interrogeait sur la sécurité d’approvisionnement agricole » (Jacques Barrot, vice-président de la Commission européenne). Parole d'expert. Pour ce qui concerne la France en particulier, sa politique énergétique est structurellement liée au nucléaire qui produit les trois quarts de son électricité. De surcroît, tout laisse à penser — de la protection de l’environnement à la voracité énergétique des pays émergents — que le nucléaire participera des énergies de l’avenir à la double condition de contribuer à l’intérêt général et de veiller à ce qu’il s'insère dans une stratégie globale. Dans ce contexte géopolitique ambitieux, la gestion des déchets nucléaires ne saurait être négligée.

N° 681 Décembre 2005

Un laboratoire de la mondialisation - Émile H. Malet

L’Asie centrale est une région dotée de ressources énergétiques qui promet ; son « indépendance » date à peine d’une décennie et demie, en même temps que les cinq républiques la composant (Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan, Tadjikistan, Turkménistan) cumulent les pesanteurs de l’histoire : qu’il s’agisse d’un autoritarisme idéologique toujours vivace avec son culte du chef, de l’enclavement territorial aggravé par des frontières héritées du stalinisme, et d’asymétries de développement économique. À cela s’ajoutent l’appétit des puissances, au premier rang l’activisme des États-Unis, un islam « toujours là », la permanence culturelle du « proche étranger » (Russie) et aussi… une France « frileuse » dans ses investissements.

N° 671 Janvier 2005

Le Forum mondial du développement durable : entre Davos et Porto Alegre - Émile H. Malet, Thierry Naudin

Désormais, et au regard de la recrudescence des risques géostratégiques et de l’accroissement des inégalités socioéconomiques, avec en sus une pollution mondialisée et un développement asymétrique du Nord et du Sud, il nous faut réfléchir à la complexité du monde en croisant les regards économique, politique, international et écologique. Pour la France c’est de tradition ancienne ; avec le Forum mondial du développement durable qui en sera à sa troisième version les 2 et 3 décembre 2005 au Sénat, il est question d’engager le pari de «  civiliser » la mondialisation en rassemblant chaque année les principaux protagonistes du développement durable en leur faisant injonction de penser l’avenir des prochaines générations en conjuguant l’équité, l’efficience et l’éthique de solidarité.

4 résultats

Juin 2019
n° 821

L’affirmation stratégique des Européens

Actualités

10-06-2019

« Cette disparition tragique provoque une immense émotion dans la famille des Sauveteurs en Mer et nous rappelle les risques que prennent chaque jour nos bénévoles, pour secourir les personnes en difficulté en mer. Je pars retrouver les membres de la station des Sables-d'Olonne pour les entourer dans cette terrible épreuve. » Xavier de la Gorce, président de la SNSM.

06-06-2019

Moins connus que les 177 commandos Kieffer, des marins et des bâtiments de la France libre ont également participé au débarquement de Normandie le 6 juin 1944 à l'instigation du contre-amiral Lemonnier, Chef d'état-major général de la Marine de 1943 à 1950. À cette occasion, nous vous proposons son article d'août 1946 intitulé « Débarquements et défense des côtes ».

28-05-2019

Vous avez été 224 à prendre le temps de répondre à notre sondage et nous vous en remercions : globalement vous êtes satisfaits de la Revue.

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...