Auteur : Denis Guignot

Ancien auditeur de l'IHEDN (58e session nationale), le général Denis Guignot est chef d'état-major du Commandement du soutien des forces aériennes. Ancien chef du bureau de la logistique de l'état-major de l'Armée de l'air, il a travaillé au sein de l'équipe Air 2010 à la réorganisation de l'Armée de l'air, et notamment à la montée en puissance du pôle soutien.

2 résultats (2 articles - 0 Tribune - 0 e-Recension)

N° 720 Juin 2009

Un soutien aéronautique renouvelé - Denis Guignot

Un des objectifs à court terme du Livre blanc consiste en la réorganisation des organisations de soutien. La place considérable du maintien en condition opérationnelle (MCO) des forces justifie cette volonté. En France, cela passe par une mutualisation des soutiens communs et spécialisés de chaque armée. Concernant l’Armée de l’air, celle-ci oriente ses forces aériennes vers trois missions structurantes pour sa logistique et ses soutiens techniques : les forces aériennes stratégiques, les missions liées à la posture permanente de sûreté et les opérations extérieures. Les principaux organismes du soutien aéronautique, qui sont aujourd'hui au nombre de trois (Simmad, CSFA, SIAé), doivent s’inscrire dans cette réorganisation

N° 698 Juin 2007

La nécessaire évolution des soutiens des armées - Denis Guignot

Les organisations de soutien des principales armées alliées britanniques, allemandes et américaines ont profondément évolué ces dernières années. En France, après la redéfinition des attributions du chef d’état-major des armées (Cema) en avril 2005, il paraît indispensable de revoir l’organisation globale des soutiens de nos armées. Cela permettra à terme d’alléger leurs périmètres d’action, de les adapter au format 2015 des armées, d’augmenter leur réactivité en Opex et enfin de mieux maîtriser les coûts de la logistique et du maintien en condition opérationnelle (MCO).

2 résultats

Été 2019
n° 822

La Méditerranée stratégique – Laboratoire de la mondialisation

Actualités

20-09-2019