Semaine 41/2018 : Projet de partage des Balkans, « l’accord des pourcentages » le 10 octobre 1944

En 1989, la question balkanique resurgit dans une Europe en plein bouleversement géopolitique. 9 ans après la mort de Tito, les antagonismes originels de la Yougoslavie refont surface avec la montée des revendications nationalistes et religieuses. La mosaïque commence à se fissurer d’autant plus qu’il n’y a plus de principe unificateur comme en 1944 lorsque le leader communiste prit le dessus. De plus, l’échec du modèle économique de l’autogestion ouvrière accentuait les inégalités régionales, annonçant de fait le futur conflit.

Semaine 40/2018 : Invasion de l'Éthiopie par l'Italie de Mussolini le 2 octobre 1935

Le 2 octobre 1935, l’Italie fasciste de Mussolini envahissait l’Éthiopie à la recherche d’un empire colonial. Ce pays à majorité chrétienne copte a toujours constitué une forme d’énigme avec son histoire très ancienne et ses particularismes. Entourés de pays à majorité musulmane, il a connu de nombreuses difficultés en particulier à partir des années 1970 quand le pouvoir du Négus, Haïlé Sélassié, a été remis en cause puis brutalement renversé par une junte militaire marxisante. À l’heure où la prospérité économique permet le décollage de ce pays, il est utile de replonger dans sa longue épopée.

Smaine 39/2018 : Fin du siège de Varsovie le 28 septembre 1939

Fin septembre 1939, la capitale polonaise était obligée de capituler face à l’offensive allemande. Submergées par un ennemi manoeuvrant et offensif, les troupes défendant la ville était commandées par le général Juliusz Rommel. Malgré un héroïsme indéniable, elles furent rapidement disloquées, entraînant la défaite fulgurante de la Pologne face à l’Allemagne mais aussi soumise au joug stalinien à l’Est.

Semaine 38/2018 : Début du « Septembre noir », conflit entre la Jordanie et l’OLP, le 17 septembre 1970

Le conflit israélo-palestinien a été toujours d’une complexité majeure en raison des approches divergentes – malgré une unité de façade – des pays arabes concernés. Le général Pierre Rondot analysait ici les suites de Septembre noir, lorsque le roi Hussein de Jordanie, avait empêché par les armes que l’OLP ne fasse de son pays la base arrière de la lutte contre Israël. Des leçons à tirer encore pertinentes plus de quatre décennies après !

Semaine 37/2018 : Création de la Cour des comptes par Napoléon le 16 septembre 1807

Cet article publié en octobre 1947 faisait le point sur la Cour des Comptes créée 140 ans plus tôt par l’Empereur Napoléon. Les missions de la Cour s’inscrivent dans le droite ligne du projet impérial qui était si novateur que la finalité de la Cour reste aujourd’hui la même. Avec le fameux Rapport annuel qui jusqu’en 1832 était réservé uniquement au Chef de l’État et qui depuis est devenu publique et constitue dès lors un événement  politique.

Semaine 36/2018 : Capitulation de Sedan le 2 septembre 1870

La date du 2 septembre 1870 est aujourd’hui bien oubliée, or il s’agit de la capitulation de l’armée commandée par l’Empereur Napoléon III en personne à Sedan. Cette défaite sonnait non seulement le glas de l’Empire mais allait entraîner une profonde mutation de la France avec le changement de régime mais aussi le fait que la Prusse bientôt contrôlant les terres germaniques devenait la première puissance continentale mais aussi l’« ennemi héréditaire ».

Semaine 35/2018 : Discours de Martin Luther King à Washington, le 28 août 1963

Semaine 34/2018 : Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, le 26 août 1789

Semaine 33/2018 : Jour de l’Aigle, tentative de destruction de la RAF par la Luftwaffe, le 13 août 1940

Semaine 32/2018 : Bombardement atomique de Nagasaki, le 9 août 1945

Gabriel Bonnet proposait en 1955 une réflexion globale sur l’art de la guerre et la relation entre techniques et sociétés à travers les siècles. Il analysait alors les perspectives que l’arme atomique impliquait sur l’emploi des forces et les nouvelles relations entre armées et société.

Semaine 31/2018 : Discours de Pierre Mendès France de Carthage, le 31 juillet 1954

En pleine guerre d’Algérie, l’auteur analysait le processus entamé en 1934 par les militants du parti Neo-Destour autour de Bourguiba qui sut constituer un socle idéologique s’appuyant sur les principes révolutionnaires développés par les guérillas marxistes et qui s’acheva par l’indépendance de la Tunisie en 1954, malgré l’absence initiale d’un esprit national.

Semaine 30/2018 : Attentat dans le métro parisien à la station Saint-Michel le 25 juillet 1995

En 1986, le terrorisme international s’inscrivait dans un contexte exacerbé de guerre froide et de conflit israélo-palestinien. S’y rajoutaient les terrorismes européens liés soit à des revendications identitaires soit à des approches idéologiques extrémistes.

Semaine 29/2018 : Arrivée du bateau Exodus au port d’Haïfa en Palestine refoulé par les Britanniques le 18 juillet 1947

Au retour de ce monde en gestation qu’est Israël, où la douceur des bords du lac de Tibériade voisine avec l’âpreté des collines de Judée ; où, dans un raccourci qui contracte notre être, les siècles vivent devant vous et se projettent dans le futur, on se demande s’il est bien utile de parler du présent et si l’essentiel n’est pas le passé et l’avenir.

Semaine 28/2018 : Coup d’État à Chypre le 15 juillet 1974

L’imbroglio chypriote avec la rivalité des puissances régionales grecque et turque en même temps alliées des États-Unis a dégénéré en juillet 1974 sur un coup d’État fomenté par des éléments favorables au rapprochement avec Athènes qui n’a pas totalement réussi puisque la Turquie est intervenue dans le Nord de l’île. Près d’un demi-siècle plus tard, la situation n’a guère évolué avec une partition de l’île toujours réelle.

Semaine 27/2018 : Attaque japonaise sur le pont Marco Polo marquant le début de la guerre le 7 juillet 1937

Le Père Léon Gustave Robert (1866-1956) est arrivé à Hong Kong en 1888. Il a séjourné durant plusieurs décennies en Asie du Sud-Est, d’où sa très grande connaissance de la réalité asiatique et des conflits qui s’y déroulaient. Cet article d’avril 1940 faisait le point sur le conflit sino-japonais qui avait démarré en juillet 1937 et dont les conséquences pèsent encore aujourd’hui dans une région ayant gardé la mémoire de la violence de cette période.

Semaine 26/2018 : Premiers raids américains à Hanoï le 29 juin 1966 

En 1969, le général Jean Némo proposait une analyse sur l’engagement militaire américain au Vietnam qui était alors à son paroxysme sans que l’on voit réellement une issue positive pour les États-Unis. Il y a alors la prise de conscience que cette guerre n’est pas vitale et que l’escalade qui est intervenue et s’est accélérée en 1966 n’est pas la solution. L’objectif devient alors un désengagement progressif et une vietnamisation du conflit.

Semaine 25/2018 : Début de la campagne de Russie le 24 juin 1812

Napoléon n’avait pas négligé la préparation logistique de la campagne de Russie. Il avait pris en compte les élongations et le besoin de pouvoir ravitailler depuis l’arrière. Malgré les choix faits, le résultat ne fut pas au niveau des besoins réels de la troupe. Il est à souligner que l’Empereur n’avait pas perçu le problème du froid et de la nécessité de doter ses soldats d’effets grand froid. Un erreur répétée 130 ans plus tard par Berlin.

Semaine 24/2018 : Débarquement des Français en Algérie le 14 juin 1830

En avril 1953, la RDN publiait un article sur l’histoire politique de l’Algérie depuis l’arrivée des premières troupes françaises en juin 1830. Ce territoire était sous la domination ottomane qui n’accordait que peu d’intérêt à ces terres essentiellement berbères. Ce texte retrace les différentes étapes politiques qui se sont succédées et soulève la nécessité de mieux intégrer les élites locales et francophones au processus décisionnel. On sait ce qu’il advint quelques mois plus tard lors de la Toussaint sanglante le 1er novembre 1954.

Semaine 23/2018 : Mussolini déclare la guerre à la France et au Royaume-Uni le 10 juin 1940 

La publication des documents par le Service historique de la défense de l’Italie en 1956 a permis une vision objective de la participation du régime de Mussolini à la seconde guerre mondiale. Les travaux de l’Ufficio Storico ont été conduits avec rigueur montrant les forces mais aussi les faiblesses italiennes dont les hésitations stratégiques qui coutèrent cher au Duce. Ces études ont été d’autant plus utiles que l’Italie en 1956 appartenait à l’Otan et était redevenue une alliée.

Semaine 22/2018 : Conférence sur la partition des Indes le 3 juin 1947

En mars 1948, la RDN faisait le point sur l’indépendance du continent indien sous la direction de son dernier vice-roi, Lord Mountbatten, avec le partage entre l’Inde et le Pakistan. Les Anglais surent accompagner ce processus malgré la violence interne entre Hindous et Musulmans. Il fallut cependant démembrer l’Armée des Indes, fierté de la couronne britannique, entre les deux nouveaux États.

Semaine 21/2018 : Signature du Traité créant la CED le 27 mai 1952

Quand le général Béthouart, appartenant à la même promotion de Saint-Cyr que le Maréchal Juin et le général de Gaulle, fait l’éloge d’une Europe de la défense alors même que le débat était intense face à la menace soviétique et à la question du réarmement allemand. À l’heure où l’Union européenne est fragilisée par les populismes et les nationalismes, ce texte mérite d’être relu, écrit par un soldat qui savait de quoi il parlait.

Semaine 20/2018 : Début de la bataille de Crète le 20 mai 1941

L’emploi des Troupes aéroportées (TAP) a marqué la Seconde Guerre mondiale avec la recherche d’un effet tactique marqué par l’emploi de la surprise. À quelques jours du 40e anniversaire de l’opération Bonite à Kolwezi, ce texte faisait le point et proposait des perspectives sur les TAP dont la pertinence, souvent remise en question, est encore aujourd’hui démontrée avec les OAP conduites récemment par la France au Sahel.

Semaine 19/2018 : Naissance de Lazare Carnot le 13 mai 1753

En mai 1953, la France commémorait le bicentenaire de la naissance de l’un de ses grands serviteurs, Lazare Carnot, qui mourut hélas en exil en 1823, la Restauration ayant été incapable de reconnaître les mérites d’un tel homme qui su rester fidèle à ses principes, tout en préparant la France à la guerre et en administrant avec une efficacité hors-pair les ressources consacrées à sa défense. En confiant l’armée d’Italie au jeune général Bonaparte, il avait vu toute l’énergie du chef militaire et sa hardiesse à moderniser le pays.

Semaine 18/2018 : Arrivée d’une mission militaire française auprès de Tchang Kai-Chek le 7 mai 1939

En 1939, dans une Chine en pleine débâcle sous la pression japonaise, la France a envoyé discrètement une mission militaire auprès du général Tchang Kaï-Check, l’homme fort du régime, afin de préserver les intérêts français mais également de pouvoir rester un interlocuteur dans une zone en pleine ébullition. La défaite de juin 1940 ouvrit la porte à la domination japonaise sur l’Indochine française, préludant à la guerre d’Indochine 5 ans après.

Semaine 17/2018 : Capitulation du Sud-Vietnam le 30 avril 1975

68 ans après la chute de Saïgon et la réunification du Vietnam, la RDN faisait le constat des difficultés auxquelles la partie sud du pays était confrontée. Avec une économie tournée vers l’agriculture, le contraste était fort avec le nord plus industrieux. La mainmise communiste avait dû lâcher du lest avec une timide libéralisation notamment du petit commerce

Octobre 2018
n° 813

La communauté française du renseignement

Brèves

08-10-2018

De nouveaux avions pour l’Armée de l’air - New aircrafts for the French Air Force

26-09-2018

Projet de loi de finances 2019 - Loi de programmation militaire année 1

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...