Pour tout achat (ou abonnement) de produits numériques, pensez à vérifier vos Courriers indésirables           

Février 1981 - n° 407

p. 7-15

La liberté de l’information va de pair avec la manière dont cette information circule. C'est cette manière qu'étudie Jean-Pierre Chamoux, auteur d'un livre sur L'information sans frontière (La Documentation française, 1980) et dont il tire d'importantes conclusions dans les domaines les plus divers, techniques d'abord, mais aussi industriels, culturels et même juridiques.

p. 17-32

Dans son précédent article, l'auteur a présenté l'ensemble du problème des rapports entre économie et défense. Il a ensuite étudié, dans un premier temps, le poids de la défense militaire dans l'économie d'une nation. Il en arrive maintenant à l'autre volet de son travail, complémentaire du premier. L'économie est un des moyens utilisés par une Nation pour assurer sa défense. Il pose in fine la question : « Économie et défense ? Question en définitive culturelle, car l'ultime interrogation pour nos sociétés de nantis est : pourquoi combattre ? ».

p. 33-49

Cet article est issu de la conférence faite à un colloque organisé à Hambourg par l'auteur. La question posée peut se résumer en disant que la stratégie de l'Alliance atlantique est essentiellement négative et tend à maintenir un statu quo dans le monde contre un danger rendu possible par l'existence d'un énorme appareil militaire. Ce danger n'est-il cependant qu'une pression destinée à masquer les véritables actions soviétiques dans le tiers monde ? Le problème est donc « moins de savoir comment conduire, au beau milieu de l'Europe, une bataille qui serait fatale à tous — armes atomiques ou armes conventionnelles, défense mobile ou statique — mais de mettre sur pied un système stratégique politiquement valable et capable de sauvegarder les intérêts de l'Occident dans les différentes crises imaginables ». En fait, pense l'auteur, la limitation géographique de l'Alliance l'a rendue incapable d'une stratégie à l'échelle mondiale, face à un adversaire qui en a une.

p. 51-62

Le but poursuivi par la Revue est d'alimenter la réflexion de ses lecteurs, au besoin par des vues peu orthodoxes présentées en « Libre opinion ». Le court article que l'on va lire est une réponse à une de ces libres opinions (Claude Lachaux : « La défense, c'est plus que la défense », décembre 1980), mais il va plus loin en rappelant les fondements mêmes de la notion française de défense, rendue souvent confuse par l'emploi qui est fait du terme, en particulier dans les pays où cette notion n'est pas globale.

p. 63-66

« Soviétiques » ou «  Atlantiques », les euro-missiles sont aujourd'hui l'un des sujets les plus discutés du débat politico-stratégique international. Les grandes organisations politiques françaises se sont prononcées, ces derniers mois, l'une après l'autre, clarifiant leurs conceptions, leurs analyses de vecteurs « euro-stratégiques » qui portent nom SS-20, Pershing II, ou missiles de croisière. C'est la logique interne de ces prises de positions qu'essaient de cerner ici les auteurs.

p. 67-84

Au moment où le président Reagan prend ses fonctions deux mois et demi après son élection, une étude sur les problèmes financiers et militaires fondée sur le dernier budget de l'administration Carter nous paraît présenter un grand intérêt, même si certains détails de la technique budgétaire américaine peuvent, par moments, paraître difficiles à assimiler. La politique, voire quelquefois l'absence de politique, d'un État s'inscrit toujours dans son budget.

p. 85-99

Dans le précédent numéro, l'auteur a attiré l'attention sur la résurgence d'un mouvement unitaire dans l'Islam contemporain. La décolonisation du monde islamique s'est faite sous le signe d'un nationalisme qui persiste, sans contredire cependant la reconstruction d'une communauté musulmane. Phénomène de circonstance ou réalité géographique de demain : la Nation islamique ?

p. 101-110

Les Caraïbes sont en train de ravir la vedette au Moyen-Orient. Enlèvements, assassinats, émeutes, révoltes, coups d'État sont jetés tous les jours en pâture à une opinion mondiale assez indifférente. Celle-ci perçoit mal, en effet, ces événements qui se déroulent dans une région mal connue, au travers de faisceaux d'intérêts et d'intrigues difficilement discernables. Aussi semble-t-il opportun de nous pencher sur cette vaste ellipse centrée sur la mer caraïbe et comprenant non seulement l'arc des Grandes et Petites Antilles mais le Mexique, l'Amérique Centrale et le pourtour septentrional du cône sud. Un tour d'horizon des pays en pleine mutation nous aidera à identifier les forces qui se donnent libre cours dans ce pré carré, forces axées sur la déstabilisation du ventre mou de l'Amérique ou, au contraire, sur le maintien de l'équilibre de cette zone stratégique. L'Occident et plus particulièrement la France, qui ont des intérêts vitaux dans cette région, doivent surveiller l'évolution des composantes de ce qui pourrait bien être la poudrière mondiale de l'an 2000. Lire la suite

p. 111-122

La théorie des dominos, qui consistait à proclamer qu'après le passage de l'Indochine dans le camp communiste, la Thaïlande et la Malaisie tomberaient à leur tour, semble se révéler chaque jour un peu plus fausse. Le Vietnam rencontre de grandes difficultés pour imposer sa loi au Laos et au Cambodge, et doit faire face à la menace de la Chine. En outre, le conflit sino-vietnamien a eu pour conséquence que le parti communiste de Thaïlande s'est scindé en deux groupes, l'un prochinois et l'autre prosoviétique (voir notre article « L'éclatement du parti communiste de Thaïlande », Défense Nationale, juin 1980). En Malaisie, le mouvement communiste est confronté à de graves problèmes depuis que le parti communiste s'est divisé en trois tendances.

p. 123-136
p. 137-143

Chroniques

Traditionnellement, les dernières semaines de l’année sont dominées par la clôture de la session de l’Assemblée générale de l’ONU, par la réunion de celle de l’Union de l’Europe occidentale (UEO) et de celles de plusieurs instances de l’Alliance atlantique. Cette année, l’aggravation des tensions a donné aux débats de l’UEO et du Conseil atlantique des dimensions particulières. Lire les premières lignes

p. 145-148

Suisse : grandes manœuvres Lire les premières lignes

p. 149-151

• Dans son n° 9 de l’année 1980, la Revue Internationale de Défense, publiée par Interavia, donne sous la signature de Marc Wade un bilan du programme chinois de missiles balistiques. Il montre d’abord comment le personnel scientifique et technique s’est recruté parmi les émigrés rompus aux techniques occidentales, en particulier un personnage clé, le docteur Tsien Hsue-shen. Lire les premières lignes

p. 152-127

• Sans doute parce qu’il s’agissait directement de l’Europe, les événements de Pologne et la tension qu’ils ont fait naître ont produit ce que l’invasion soviétique en Afghanistan n’était pas parvenue à faire : convaincre l’opinion qu’une certaine idée de la détente était caduque. On a pris alors conscience du malentendu fondamental des Accords d’Helsinki et de l’échec des SALT (Traité de limitation des armes stratégiques), on a mesuré l’importance de cette dégradation des rapports Est-Ouest. Et du coup on a mieux apprécié la portée d’autres événements comme la pénétration soviétique en Afrique. Lire les premières lignes

p. 158-161

Les attributions du Chef d’état-major des armées (Cema) sont définies par un décret du 10 mars 1975. Très brièvement résumé, ce texte en fait le responsable de l’emploi des forces et de leur organisation générale en fonction des directives du Gouvernement. À ce titre, il élabore dès le temps de paix les plans correspondants et il a autorité sur les chefs d’état-major des 3 armées lorsque des fonctions opérationnelles leur sont confiées, ainsi que pour la coordination des travaux relatifs soit à ses propres attributions, soit aux aspects interarmées de la préparation des forces. Lire les premières lignes

p. 162-166

La fonction de président de sous-officiers Lire les premières lignes

p. 167-171

Situation de la Marine en 1981 Lire les premières lignes

p. 175-178

Ouganda : une élection pour rien ? Lire les premières lignes

p. 179-185

* Les États-Unis doivent être assez puissants pour maintenir leur liberté et la liberté du monde occidental. Je pense que nous pouvons y parvenir mais il nous faudra déployer beaucoup plus d’efforts que lors de ces dernières années. Lire la suite

p. 186-186

Bibliographie

L’ouvrage d’Yves Gazzo décrit les politiques de développement poursuivies par les quatre pays maghrébins (Algérie, Libye, Maroc, Tunisie) depuis leur accession à l’indépendance. Il s’attache tour à tour à décrire leur stratégie économique, les difficultés du secteur agricole ne parvenant pas à suivre la forte croissance annuelle de la population (3 % par an), leur politique de valorisation des matières premières et de développement industriel souvent trop accéléré et mal inséré dans les conditions ambiantes, enfin le financement de leur développement. Ces constats ont été maintes fois réalisés. Yves Gazzo en fournit un tableau d’ensemble. Lire la suite

p. 187-187

Père André Vincent o.p. : Bartholomé de Las Casas, prophète du Nouveau Monde  ; (préface par André Saint-Lu) ; Éditions Tallandier ; 280 pages - Olivier Sevaistre

Dans un récit de 180 pages suivi de notes et d’appendices, le père André-Vincent (o.p pour Ordre des Prêcheur, Dominicains) juriste de formation et, pendant de longues années, professeur en Amérique latine, nous apporte un témoignage sur une des figures qui a marqué profondément la colonisation espagnole dans cette partie du monde. Bartholomé de Las Casas, fils de colon, est d’abord simple prêtre, aumônier des conquistadores et détenteur à Cuba de domaines en encomienda. Il devient le protecteur des Indiens. Lire la suite

p. 187-188

Un écrivain nous est né, à nous militaires, et l’événement est assez rare pour qu’on le salue avec quelque grandiloquence. Non militaire-écrivain, mais écrivain qui nous connaît juste assez, qui semble avoir pour nous juste assez de sympathie. Ayant fait un bout de route avec nous, en Algérie et « dans le renseignement », il a dérobé de nos vies ce qu’il faut à l’écrivain pour donner à la fois du corps et du cœur à son ouvrage. Mais quel régal – un peu narcissique – que ce dévoilement qu’il nous offre de nous-mêmes. Lire la suite

p. 188-190

Revue Défense Nationale - Février 1981 - n° 407

Revue Défense Nationale - Février 1981 - n° 407

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.

Été 2019
n° 822

La Méditerranée stratégique – Laboratoire de la mondialisation

Actualités

16-09-2019

Un dernier hommage aux marins de la Minerve – Minerve : Families bid last farewell to sailors

12-09-2019

Pour ses dix ans, l’IRSEM célèbre ses acquis et évoque les défis à venir – Ten years later, IRSEM celebrates steps forward and faces challenges

06-09-2019

Premier commandant du Redoutable, l’amiral Bernard Louzeau est mort – French admiral Bernard Louzeau is dead

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...