Pour tout achat (ou abonnement) de produits numériques, pensez à vérifier vos Courriers indésirables           

Avril 1985 - n° 453

La chronique jointe est la dernière établie par Jacques Vernant, décédé subitement le 19 février 1985. Avec lui la revue perd un de ses plus dévoues collaborateurs, titulaire de la chronique « Politique et diplomatie » depuis novembre 1948. Lire la suite

p. 7-7
p. 9-14

S’il est exact que le développement de l'utilisation de l'Espace pour les télécommunications, l'observation, et maintenant l'action – offensive ou défensive –, est à l'ordre du jour, il faut bien reconnaître que, dans l'ensemble, les auteurs ont toujours quelques difficultés à se détacher d'une vision purement « terrestre » des choses. L'auteur aborde justement l'aspect maritime de ces problèmes, c'est-à-dire « spationaval », indissociable du premier. En outre, devant les exigences financières des programmes spatiaux futurs – et nécessaires –, il n'hésite pas à promouvoir la seule idée raisonnable : l'Europe spatiale.

p. 15-33

Dans un premier article paru au mois de janvier, l'auteur avait décrit les efforts et les succès réalisés dans les domaines de l'agriculture et de l'élevage par le gouvernement de Riyad. Il nous montre ici les progrès considérables de l'industrie, particulièrement dans les secteurs du raffinage, de la métallurgie, de l'acier et de la pétrochimie.

p. 35-49

Ancienne auditrice de l'Institut des hautes études de la défense nationale, l'auteure, professeure d'histoire et de géographie au lycée Henri Wallon d'Aubervilliers, a mis à profit les connaissances qu'elle a acquises lors de la session nationale pour expérimenter un enseignement de la défense dans les classes du secondaire. Elle nous donne ici son témoignage et, en outre, esquisse les méthodes qui seraient susceptibles de faire évoluer les mentalités.

p. 51-58

Ayant eu l'occasion d'étudier avec soin le fonctionnement des institutions soviétiques, l'auteur nous livre ici des renseignements fort intéressants sur le pouvoir politique dans l'Armée rouge, sur son évolution dans les dernières décennies, et il montre bien que la pensée et l'action au sein de cette armée sont tout à fait au diapason de la ligne officielle du parti.

p. 59-70

Pays le plus septentrional du monde après l’Islande, dont la situation géostratégique est tout à fait particulière, la Finlande est peu connue, pour ne pas dire méconnue. L'auteur s’est livré à une étude approfondie de ce pays qui reste « occidental » malgré son isolement face à l’énorme voisin soviétique. Il nous montre combien est étroite la marge de manœuvre dont disposent les Finlandais, peuple remarquable, pour garder un statu quo assez satisfaisant dans l’ensemble. Lire les premières lignes

p. 71-95

L'auteur s'est livré à une étude très approfondie sur le Proche-Orient ; il a en outre fait appel aux idées émises par de nombreux auteurs arabes. Son érudition lui a permis d'évoquer très complètement les problèmes qui se posent à cette région du monde particulièrement agitée. Les solutions proposées sont certes séduisantes, mais demanderont beaucoup de temps et de bonne volonté pour aboutir. Cet article est paru dans Perspectives méditerranéennes en décembre 1984 : l'auteur, en accord avec cette publication, en a demandé l'insertion dans notre revue.

p. 97-111

Même si la révolution culturelle chinoise tend à s'estomper dans nos esprits occidentaux, il faut reconnaître qu'elle a eu des conséquences suffisamment graves pour que la vie politique et économique chinoise en soit affectée encore un certain temps. L'auteur évoque dans l'article qui suit le rôle de l'armée pendant cette période difficile et montre que ce rôle, qu'on voudrait nier maintenant, a été essentiel dans le retour à l'ordre et le sauvetage économique du pays.

p. 113-125

L'auteur a été chef du groupement « opérations » à bord d'un sous-marin nucléaire avant d'être chargé de toutes les questions de navigation à l'État-major de la Marine nationale (EMM). C'est dire combien il est au fait des problèmes divers qui se posent à tous ceux qui ont besoin, à tout instant, de connaître leur position avec une grande précision. Il nous fait ici une synthèse très complète des progrès réalisés en quelques années dans ce domaine et des résultats actuellement obtenus.

p. 127-137

Chroniques

Alors qu’à Stockholm, depuis la reprise de la Conférence sur le désarmement en Europe, les pays occidentaux cherchent à obtenir des garanties d’inspection et de contrôle des activités militaires, les États-Unis se trouvent confrontés pour leur part à l’humeur de certains de leurs alliés. Au sein de l’Otan, la Grèce de M. Papandréou multiplie les points de friction, allant jusqu’à envisager la non-reconduction du bail, renouvelé en 1983, concédant 4 bases aux forces américaines. Lire les premières lignes

p. 139-142

• Dans la Revue de l’Otan de décembre 1984, le général Rogers, Commandant suprême des forces alliées de l’Otan (SACEUR), fait une importante mise au point sur la doctrine qui porte son nom, et qui a été approuvée par le Comité des plans de défense de l’Otan le 9 novembre 1984. Il replace cette doctrine dans le cadre du concept des opérations du commandement allié en Europe, pour le cas où la dissuasion assurée par la riposte graduée échouerait. Les priorités fixées en 1980 visaient à renforcer les forces classiques de l’avant, à les moderniser et à développer les réserves mobilisables. Lire les premières lignes

p. 143-147

Que le 19 février 1985, pour la première fois depuis 8 ans, Américains et Soviétiques se soient retrouvés à Vienne pour examiner la situation au Proche-Orient n’a pas beaucoup marqué nos confrères. On pouvait pourtant y voir une première mise en application des propos tenus au mois de septembre 1984 par le président Ronald Reagan, suggérant des contacts entre les deux « Grands » sur les problèmes régionaux. Mais la presse a préféré porter son attention sur les débuts du désengagement israélien au Liban. Lire les premières lignes

p. 148-151

L’Australie et la sécurité dans le Pacifique Sud Lire les premières lignes

p. 152-157

La Brigade des sapeurs-pompiers de paris (BSPP) Lire les premières lignes

p. 158-162

Les porte-avions (2e partie) Lire les premières lignes

p. 163-166

« L’hélicoptère est la seule machine volante qui a sauvé plus de vies qu’elle n’en a coûtées. » Cette réflexion de M. Igor Sikorsky, un des pères de l’aéronautique, s’adapte bien à la mission de certains escadrons d’hélicoptères de l’Armée de l’air en métropole. Lire les premières lignes

p. 167-168

Afrique du Sud : ouvertures et répression Lire les premières lignes

p. 169-177

* À propos de l’Initiative de défense stratégique (IDS) : Je voudrais poursuivre ce que nous faisons, c’est-à-dire les recherches visant à établir s’il existe une telle arme et si elle est praticable et faisable. Si cette faisabilité est établie et si nous pouvons produire une telle arme, je serais alors disposé, avant le déploiement, à m’asseoir à la table et d’une certaine manière à internationaliser le problème, en d’autres termes à négocier avant que la moindre chose ne soit installée, afin de nous assurer que les Soviétiques ont bien compris que nous n’essayons pas de nous donner une capacité de première frappe et que notre but reste l’élimination des armes nucléaires. Lire la suite

p. 178-179

Bibliographie

Paul-Marie de La Gorce : La guerre et l’atome  ; Éditions Plon, 1985 ; 243 pages - Claude Le Borgne

Paul-Marie de La Gorce est un des observateurs les plus actifs de la violence internationale. Spécialiste des problèmes stratégiques que pose l’arme nucléaire, c’est, nous dit-il, dans Beyrouth bombardé qu’il eut, à l’été 1982, l’idée d’écrire ce livre. Pourtant, « les guerres de l’après-guerre », ainsi qu’il nomme les très réels conflits qui ensanglantent le monde, n’y occupent qu’un seul chapitre. C’est à la violence nucléaire, donc potentielle, que va l’essentiel de sa réflexion. Lire la suite

p. 180-181

Jean-Pierre Bernier : La libération de Paris et La libération de Strasbourg et de l’Alsace  ; Éditions Lavauzelle, 1984 ; 176 et 161 pages - Jean Callet

C’est avec un intérêt passionné que j’ai lu ces deux ouvrages, y retrouvant toutes les péripéties de notre arrivée dans Paris et de notre irruption dans Strasbourg. Le texte, comme les illustrations qui l’animent, retrace – avec la précision d’un historien confirmé – les différentes étapes de la 2e Division blindée (2e DB) qui, sous les ordres du général Leclerc, devait participer avec éclat à la libération de notre sol national. Lire la suite

p. 181-182

George F. Kennan : Le mirage nucléaire, les relations américano-soviétiques à l’âge de l’atome  ; Éditions La Découverte, février 1984 ; 261 pages - Jean Rives-Niessel

Spécialiste d’histoire diplomatique et ancien ambassadeur à Moscou, George F Kennan réunit ici des extraits d’articles, de livres, d’exposés consacrés par lui (1) à cette question cruciale pour l’avenir du monde. Il refuse l’équilibre de la terreur et une course aux armements qui a échappé à ses protagonistes, « la véritable nature des relations entre les États-Unis et l’URSS étant obscurcie et déformée par les nuées d’angoisse et les hypothèses affolées qui les recouvrent (…). Lire la suite

p. 182-184

Georges Tan Eng Bok : « La modernisation de la défense chinoise et ses principales limites, 1977-1983 »  ; Cahier n° 30 ; Fondation pour les études de défense nationale (FEDN), 1984 ; 383 pages - Élisabeth Fouquoire-Brillet

La politique de défense chinoise a fait l’objet en 1984 d’une étude sérieuse, tel le travail de Georges Tan Eng Bokn, attaché de recherche au CNRS et affecté au Centre de sociologie de la défense nationale, qui est actuellement chargé d’études à l’Institut Atlantique des affaires internationales. Après un rappel du système des forces armées en Chine populaire, l’auteur analyse dans cet ouvrage, les inadaptations de la politique chinoise de défense dans le contexte stratégique actuel, les mesures prises depuis 1977 pour tenter d’y remédier, et les limites à une réelle modernisation de la défense en Chine. Lire la suite

p. 184-185

John K. Galbraith : La paix indésirable ? Rapport sur l’utilité des guerres  ; (présentation de Christian Schmidt, introduction de Léonard C. Lewin et préface de H. McLandress) ; Éditions Calmann-Lévy, 1984 ; 238 pages - Jacques Hugon

Cette étude de politique économique-fiction, présentée par Christian Schmidt, réédition d’un ouvrage publié déjà par le même éditeur en 1968, peut surprendre et même choquer, ne serait-ce que par son titre. En effet, bien que nous soyons parfaitement conscients que l’humanité a toujours vécu dans un « système de guerre » – c’est-à-dire en préparation de guerre, en conflit, ou relevant d’une guerre –, la morale veut qu’on œuvre pour la paix : le dernier rapport de l’Organisation des Nations unies sur les « conséquences économiques et sociales de la course aux armements » montre bien cette volonté. Lire la suite

p. 185-186

Serge Michailof : Les apprentis sorciers du développement  ; (préface d’Edgar Pisani) ; Économica, 1984 ; 266 pages - Eugène Berg

En dépit d’une croissance économique réelle dans à peu près tous les pays du Tiers-Monde, en dépit même d’importantes transformations structurelles et malgré des taux d’investissements non négligeables dans le secteur rural, la persistance de la pauvreté rurale a quelque chose de frappant. Lire la suite

p. 186-186

Jean-Pierre Feray : Le Vietnam  ; Puf, 1984 ; 128 pages - Eugène Berg

Comme l’Algérie, bien qu’à un moindre titre – distance et particularités obligent –, le seul nom du Vietnam suscite chez les consciences françaises quelques remous. Le film d’Henri de Turenne sur Antenne 2, en janvier-février 1984 l’a révélé une fois de plus ; 1984, c’est une année anniversaire pour le Vietnam et la France : centenaire du Traité de juin 1884 qui donnait à la France entière autorité sur le pays et 30e anniversaire des Accords de Genève (juillet 1954) mettant fin à la guerre « française ». Lire la suite

p. 186-187

Pascal Chaigneau : La politique militaire de la France en Afrique  ; CHEAM, 1984 ; 145 pages - Claude Le Borgne

Ce petit ouvrage remplit parfaitement le contrat qu’annonce son titre modeste et précis. Pascal Chaigneau, chargé de cours à Paris 2, professeur à l’École des hautes études internationales, y brosse un tableau complet de la politique militaire menée par la France en Afrique : options politiques traduites en institutions, menaces, moyens (1)Lire la suite

p. 187-188

Revue Défense Nationale - Avril 1985 - n° 453

Revue Défense Nationale - Avril 1985 - n° 453

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.

Décembre 2019
n° 825

Le droit et l'usage de la force armée

Actualités

13-12-2019

Incendie sur le porte-avions Amiral Kouznetsov

04-12-2019

Discours du président de la République lors de l'hommage national au treize militaires morts pour la France en opération au Mali

27-11-2019

Hommage aux 13 militaires français : Florence Parly se rend au Mali

26-11-2019

Treize militaires de l’opération Barkhane meurent dans un accident d’hélicoptères

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...