Pour tout achat (ou abonnement) de produits numériques, pensez à vérifier vos Courriers indésirables           

Octobre 1986 - n° 469

Au moment où va s'ouvrir la Xe exposition navale, il nous a semblé judicieux de publier un article sur l'évolution technique des moyens de la Marine nationale. L'auteur, adjoint au sous-chef d'état-major de la division « matériel » de l'État-major de la Marine (EMM), spécialiste en particulier de la lutte anti-sous-marine, et dont l'intervention lors du colloque « Science et Défense » à l'École polytechnique avait été très appréciée. Ce texte constitue en outre un complément heureux aux articles de l'amiral Leenhardt et du vice-amiral Bonavita parus dans nos livraisons de juillet et août-septembre 1986.

p. 9-23

21 octobre 1805. Il y a 181 ans, Nelson était tué à bord du Victory, son navire amiral, devant Trafalgar, au moment où il avait la quasi-certitude d’écraser la flotte franco-espagnole placée sous le commandement de Villeneuve, qui se suicida quelques mois plus tard. Lire la suite

p. 25-26
p. 27-41

Après un article publié dans notre livraison de mars 1986 sur l'attitude des Soviétiques à l'égard des grands thèmes stratégiques actuels, l'auteur, cette fois-ci, démonte les rouages de la désinformation, utilisée par l'URSS comme arme complémentaire et combien efficace : il montre en effet que, par essence, les démocraties sont bien démunies dans leur lutte contre cette forme de guerre.

p. 41-52

L'auteure nous avait fait connaître ses réflexions en avril 1985 sur une mission qu'elle s'était assignée avec une grande conviction : enseigner la défense aux élèves. Nos lecteurs apprécieront ce nouveau témoignage où elle décrit, avec force et un franc-parler certain, d'une part les raisons des divergences entre le monde de l'éducation et celui de la défense, d'autre part et surtout l'évolution tout à fait favorable qui se fait jour depuis quelque temps déjà dans leurs relations. Son optimisme est fort encourageant.

p. 53-63

Conseiller du directeur de la planification et de l'évaluation des programmes au Commissariat à l'énergie atomique (CEA), l'auteur a donné une conférence devant les anciens auditeurs de l'Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) dont ce texte est extrait. À une époque où le nucléaire est l'objet d'un regain de critiques, les arguments développés ici montrent bien que l'indépendance énergétique de la France passe par cette source, même si les recherches dans d'autres domaines ne doivent pas pour autant être abandonnées.

p. 65-78

Nombreux dans cette revue sont les articles, chroniques, commentaires sur l'Europe, et on y trouve des jugements, partiels le plus souvent, sur l'attitude de la Grande-Bretagne en telle ou telle circonstance. Mais en fait, manquait une synthèse sur la politique de ce pays que nous donne l'auteur avec ce travail tout à fait remarquable par sa précision et sa justesse. Mais que le « Channel » reste large !

p. 79-91

Chercheur en relations internationales à l'Université de Louvain, l'auteur prépare une thèse sur le rôle des superpuissances dans l'océan Indien. Il a rédigé cette étude, limitée au golfe Arabo-Persique, qui vient compléter le remarquable article de l'amiral Labrousse sur l'océan Indien paru dans notre livraison de juin 1986.

p. 93-108

L'auteur, spécialiste de la Chine et le Sud-Est asiatique – région du monde en pleine évolution –, nous décrit cette fois-ci avec minutie le conflit qui a opposé en 1979 la Chine au Vietnam ; dans une seconde partie, il nous fera découvrir un document peu connu, mais qui explique parfaitement l'attitude chinoise : le « mémorandum du ministère des Affaires étrangères de la République populaire de Chine ».

p. 109-124

L'auteur a consacré sa carrière essentiellement à l'électronique, l'automatique et l'informatique : il a publié de nombreux ouvrages traduits dans plusieurs langues. Dans cet article, il critique la logique du programme IDS (Initiative de défense stratégique) et montre que le système envisagé est irréalisable des points de vue technique et financier. Il émet également des doutes quant aux retombées possibles de ce programme.

p. 125-145
p. 137-145

Chroniques

S’il n’y avait la fermeté australienne, l’ANZUS (Australia, New Zealand, United States Security Treaty) subirait à coup sûr le sort du pacte de Bagdad (1955). Les coups de canif du Premier ministre néo-zélandais, M. David Lange, mettent à mal cette alliance bien que celui-ci refuse de l’admettre. Prétendre comme il l’a fait le 12 août 1986 que l’ANZUS reste en place car « il y a aura une entente entre les États-Unis et l’Australie et qu’il y aura toujours l’ANZAC [Australian and New Zealand Army Corps] » liant Wellington à Canberra, n’est-ce pas se parer d’un pacifisme de circonstance tout en demeurant dans l’ombre du grand voisin ? Il est vrai que le chef du gouvernement néo-zélandais se complaît dans de telles équivoques. Il semble même au diapason de son opinion publique puisqu’une enquête a fait ressortir que si 71 % de la population était hostile à la présence de navires à capacité nucléaire, 73 % d’entre elle souhaitait le maintien du pays au sein de l’ANZUSLire les premières lignes

p. 147-150

• La Military Review est l’organe professionnel de l’Armée de terre américaine, publiée par le US Army Command and General Staff College de Fort Leavenworth, Kansas, qui est analogue à notre Enseignement militaire supérieur (EMS). Les articles de cette revue reflètent en général les idées en vogue et le genre de réflexions qui ont cours dans les milieux de l’armée de terre ou que le commandement voudrait faire passer. Lire les premières lignes

p. 151-157

À la fin de juillet 1986, au cœur des vacances, l’opinion en France s’est intéressée à Hao, l’atoll de la lyre, non pour des raisons touristiques mais parce que le commandant Mafart et le capitaine Prieur, les faux époux Turenge (affaire du Rainbow Warrior, 1985) y entraient en purgatoire et non dans ce vestibule de l’Enfer où Dante confine les indécis et les lâches. Les journaux, selon leur style propre, ont présenté l’événement à leur manière. Il reste qu’il aura fallu sortir des contradictions où s’enferrait le gouvernement de M. Fabius pour trouver une issue. Yves Pitette, dans La Croix du 9 juillet 1986, alors que le règlement de cette affaire était pratiquement acquis, rend hommage aux Nations unies : Lire les premières lignes

p. 158-161

Les enjeux de la pénétration soviétique Lire les premières lignes

p. 162-164

Le colonel Doly, qui vient de quitter l'Armée de terre active, et le lieutenant-colonel Philippot, officier de gendarmerie, se sont intéressés particulièrement aux problèmes de cette « armée ». À titre personnel, ils nous livrent dans cette chronique le résultat de leurs réflexions. Lire les premières lignes

p. 165-170

Journée « science et défense » Lire les premières lignes

p. 171-173

La 6e Flotte et les opérations contre la Libye Lire les premières lignes

p. 174-178

Victime de la disparition des avions Vautour II N en 1973, puis de la dissolution de la 92Escadre de bombardement équipée de Vautour II B et enfin de la diminution des escadrons de Mirage IV A, le corps des navigateurs de combat a perdu quelque peu la place qui lui revient au sein du personnel navigant. Lire les premières lignes

p. 179-182

Soudan : petits pas vers la démocratie et, peut-être, la paix ? Lire les premières lignes

p. 183-189

* Mon pays n’entend laisser à personne le soin de déterminer à sa place le niveau de ses propres forces. Notre dissuasion nucléaire, fondement de notre indépendance et de notre sécurité, repose sur un arsenal de dimensions limitées mais qui suffit à notre stratégie. Lire la suite

Bibliographie

Il s’est passé beaucoup de choses dans les rapports Est-Ouest au cours des six dernières années. C’est à la description, à l’analyse et à la compréhension de ces événements que se sont livrés 10 experts du Centre d’études prospectives et d’informations internationales (CEPII) dans ce livre au curieux titre. Lire la suite

p. 191-192

William V. Kennedy : La guerre secrète moderne  ; Éditions Bordas, 1984 ; 208 pages - Maurice Faivre

Défense Nationale a rendu compte dans son numéro de janvier de « La stratégie mondiale » de Lawrence Freedman. Les éditions Bordas ont publié une série d’autres ouvrages sur les problèmes militaires, remarquablement illustrés, parmi lesquels ce livre très intéressant sur « la guerre secrète », mauvaise traduction du titre anglais : les services secrets ne sont pas en effet les seuls acteurs de la « guerre du renseignement », et les auteurs anglo-saxons (trois spécialistes militaires et un scientifique) soulignent que 80 % des informations, nécessaires aux autorités gouvernementales et militaires pour prendre leurs décisions, peuvent être obtenues par la documentation ouverte. Lire la suite

p. 192-193

Jean-Pierre Laviec : Protection et promotion des investissements  ; Éditions Puf, 1985 ; 331 pages - Eugène Berg

La promotion et la protection des investissements directs, effectués à l’étranger, constitue depuis quelques années un sujet de préoccupation important non seulement pour les juristes, milieux des affaires, mais pour la communauté mondiale tout entière. Lire la suite

p. 193-194

Emile-René Guégen : Volontaire  ; Éditions Grasset, 1986 ; 335 pages - Claude Le Borgne

Émile-René Guéguen, chef de guerre exceptionnel, raconte ses campagnes. L’expression n’est ici rien moins que péjorative. Dans les temps que nous vivons, où nos troupes sont engagées dans des « missions de paix » et la pensée militaire – arme nucléaire oblige – appliquée à l’imaginaire, ces campagnes-là, très réelles, valent qu’on en parle et qu’on les médite. S’il est juste que les perspectives de la dissuasion fassent l’objet de doctes études, il est tout aussi nécessaire mais plus difficile que les soldats de notre Armée se préparent sans relâche à l’action militaire concrète, quoi qu’on en pense et quoi qu’il arrive. À cette préparation ingrate la lecture du livre de Guéguen aidera. Elle ne sera pas inutile non plus aux stratèges de l’impossible. Lire la suite

p. 194-195

Johann Adolf Graf Kielmansegg (comte) et Oscar Weggel : Unbesiegbar? China als Militarmacht [Invincible ? La Chine puissance militaire]  ; Éditions Seewald, 1985 ; 316 pages - Jean Rives-Niessel

Bien qu’il n’ait pas été édité en français, il faut citer l’ouvrage que vient de publier l’ancien commandant en chef Centre-Europe, assisté d’Oscar Weggel. Ils rentrent d’un séjour en Chine où ils étaient les invités du gouvernement de la RPC, ce qui leur a permis d’avoir des contacts approfondis avec les principaux dirigeants politiques et militaires du pays. Lire la suite

p. 195-196

Revue Défense Nationale - Octobre 1986 - n° 469

Revue Défense Nationale - Octobre 1986 - n° 469

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.

Décembre 2019
n° 825

Le droit et l'usage de la force armée

Actualités

04-12-2019

Discours du président de la République lors de l'hommage national au treize militaires morts pour la France en opération au Mali

27-11-2019

Hommage aux 13 militaires français : Florence Parly se rend au Mali

26-11-2019

Treize militaires de l’opération Barkhane meurent dans un accident d’hélicoptères

25-11-2019

Renseignement : lancement du programme Archange

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...