Pour tout achat (ou abonnement) de produits numériques, pensez à vérifier vos Courriers indésirables           

Mars 1990 - n° 507

Les bouleversements actuels en Europe de l'Est et les déclarations soviétiques récentes conduisent à s'interroger sur l'avenir des deux alliances, l'Otan et le Pacte de Varsovie. L'auteur nous fait part de ses réflexions fort intéressantes sur l'Alliance atlantique, ainsi que sur un rôle possible pour la France dans la défense du Vieux Continent.

L'auteur nous explique d'une façon particulièrement intéressante les inflexions doctrinales de M. Gorbatchev dans ce domaine majeur qu'est la défense de l'URSS. Toutefois, si on peut se féliciter de cette conversion à la « suffisance raisonnable » – expression qui a séduit bien des Occidentaux ! –, il est indispensable de rester vigilant et de ne pas oublier qu'une des arrière-pensées fondamentales des Soviétiques est d'obtenir à terme une dénucléarisation de l'Europe. D'ailleurs, pour le moment, le volume de leurs forces n'a pas été ajusté à la doctrine !

L'auteur est spécialiste, au sein du contrôle général, des questions relatives aux personnels militaires. En outre, il a effectué plusieurs études sur le système de défense allemand. Il présente ici le recrutement, la formation, le déroulement de carrière des officiers de l'armée de terre allemande, qu'il compare à ceux des officiers français. Il ne porte aucun jugement de valeur, mais appelle notre attention sur les différences constatées.

Colloque - Le Maghreb

Le sujet qui a été choisi, cette fois, résiste à tous les assauts de l’actualité. En vérité, ce qui justifie un tel sujet, ce n’est pas la mode ni les circonstances du moment : c’est tout simplement la nature des choses. C’est ce qui fait sa valeur et son intérêt permanent. Tout le monde comprend qu’au-delà des péripéties politiques, des avatars économiques, des difficultés sociales, il y a la réalité de la présence, face à face des deux côtés de la Méditerranée, de la France, des pays d’Europe et de l’ensemble des pays du Maghreb. Lire la suite

• Je crois que la France n’arrivera pas à s’ouvrir à ce qui se passe à l’Est et au Maghreb. Le partenariat avec ce dernier n’est-il pas ponctuel (environnement, tourisme, pêche), de sorte qu’il n’est pas suffisant pour entraîner une véritable interdépendance économique. Si la France, l’Italie et l’Espagne doivent agir ensemble, que faut-il pour ne plus être concurrents les uns des autres ? Lire la suite

Repères - Opinions - Débats

L'auteur présente un tableau d'ensemble très complet de cette notion de secret de défense, alléguée épisodiquement à l'occasion de certains événements de l'actualité, qui revêt en fait une importance majeure, permanente, et qui, dans le domaine de la technologie, devient de plus en plus difficile à cerner, les retombées de celle-ci étant souvent aussi bien civiles que militaires.

En 1986, Françoise Pecot et Edmond-Antoine Decamps avaient publié un article très intéressant sur le thème : « Esprit de défense et système éducatif ». Cette fois-ci, le professeur Decamps s'est associé à un chercheur de son laboratoire pour nous proposer des réflexions sur la réalisation des technopôles, entités nécessaires aux pays industrialisés dans un avenir technico-économique qui s'annonce particulièrement âpre.

Au moment où, en raison de l'évolution de l'Europe de l'Est, les pays du Sud se demandent ce que sera, dans l'avenir, l'aide que leur apportent les États industrialisés, l'auteur, particulièrement compétent sur les questions africaines, évoque la politique d'assistance française envers ce proche continent. Ce sujet est très important, et il le restera au siècle prochain ; il a déjà été abordé dans un numéro précédent par le colonel Paul Vallin, il le sera encore ultérieurement, même s'il est « sensible ».

Récemment, le Premier ministre Michel Rocard a effectué un voyage officiel dans le Pacifique. Une de ses étapes a été la visite aux îles Fiji, un de ces micro-États de ce vaste océan où la France veut et doit se maintenir pour des raisons autant culturelles et affectives que stratégiques et économiques. L'auteur, fidèle de la revue, nous livre ses réflexions sur les problèmes rencontrés par le gouvernement des Fiji, et sur sa façon de tenter de les résoudre. On y voit ainsi le général Rabuka devenu putschiste « par la grâce de Dieu » !

Comment saisir, fixer ou tenter d'évaluer l'ampleur des bouleversements en cours en URSS et dans toute l'Europe de l'Est, tant ceux-ci apparaissent profonds, rapides et tant ils défient les pronostics les plus optimistes ? À la mesure des événements, les déclarations et rencontres internationales se sont multipliées au cours de l'automne 1989, c'est-à-dire que les écrits sont plus que jamais en retard sur les faits. Ils n'en représentent pas moins d'utiles jalons, des repères, ne serait-ce qu'à titre provisoire, pour interpréter ou comprendre le cours des choses. Lire la suite

Chroniques

Bibliographie

Jacques Guillermaz : Jacques Guillermaz : Une vie pour la Chine ; Éditions Laffont, 1989 ; 450 pages ; Éditions Laffont, 1989 ; 450 pages - Pierre Morisot

Pierre Garrigue : Pierre Garrigue : Gendarmerie française ; Éditions Hologramme, 1989 ; 280 pages ; Éditions Hologramme, 1989 ; 280 pages -

Revue Défense Nationale - Mars 1990 - n° 507

Revue Défense Nationale - Mars 1990 - n° 507

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.

Été 2019
n° 822

La Méditerranée stratégique – Laboratoire de la mondialisation

Actualités

20-09-2019