Pour tout achat (ou abonnement) de produits numériques, pensez à vérifier vos Courriers indésirables           

Mars 1993 - n° 540

Colloque - Aujourd'hui l'Allemagne

Le Comité d’études de défense nationale et la Fondation pour les études de défense nationale ont organisé, le 10 décembre 1992, une soirée-débat dont le thème était : « Aujourd’hui l’Allemagne ». Nous avons eu le plaisir d’écouter les remarquables témoignages des personnalités suivantes, dans l’ordre des interventions : M. Daniel Vernet, directeur des relations internationales au Monde ; M. Rudolf von Thadden, doyen de la faculté des sciences humaines à l’université de Francfort-sur-l’Oder ; M. Pierre Maillard, ambassadeur de France ; le général d’armée Maurice Schmitt, ancien chef d’état-major des armées ; M. Jacques Morizet, ambassadeur de France. Les articles qui suivent sont la transcription de ces témoignages. Lire la suite

• Les militaires ont toujours privilégié les menaces et c’est normal, car ils n’ont pas directement en charge le projet politique. Les militaires du temps du général de Gaulle étaient dans leur majorité favorables à rester dans l’Otan, la menace étant d’une telle ampleur que leur attitude pouvait être comprise. C’est en fonction d’un projet politique (l’indépendance de la France) que le général de Gaulle, en dépit de la menace et des alliances, a décidé de quitter l’Organisation. Aujourd’hui, il n’y a plus véritablement de menace, mais il existe un projet politique du gouvernement français : c’est l’Europe, et ce projet doit l’emporter sur les autres considérations ; or sur le plan sécurité, l’Eurocorps est conçu de telle manière que les Allemands espèrent voir la France se rapprocher de l’Otan, et nous venons d’apprendre que c’était pratiquement fait ; l’Eurocorps sera dans la pratique rattaché à l’Otan. Le projet politique de la France est l’Europe, ce qui ne signifie pas que les intérêts européens soient opposés à ceux de l’Otan, mais les Américains voient dans les objectifs du Vieux Continent une entrave aux desseins de l’Otan. On ne peut pas ignorer ni négliger cette contradiction. Si l’on veut que prévale le projet politique, la sécurité de la France doit être conçue dans une perspective de construction de l’Europe et non en fonction d’une sécurité qui n’est menacée par personne. Lire la suite

En se référant au titre d’un ouvrage de Pierre Viénot, M. Vernet a placé son introduction sous le signe des incertitudes allemandes. Je suis d’accord avec lui : incertitude est bien le mot qui convient à l’Allemagne d’aujourd’hui, au seuil d’une année qui lui pose de nombreux problèmes sur les plans économique, politique et moral. Lire la suite

Repères - Opinions - Débats

Dans le système français actuel, les problèmes de condition militaire sont normalement soulevés par l'intermédiaire de trois canaux d'expression: la hiérarchie, les structures de concertation, enfin les associations d'anciens élèves ou de retraités. Le système paternaliste hérité de la société du XIXe siècle a ainsi fait place progressivement à un système mixte dans lequel la hiérarchie, porte-parole traditionnel des préoccupations des militaires auprès de l'autorité politique, est désormais concurrencée par d'autres acteurs.

Chroniques

Bibliographie

Gérard-François Dumont : Gérard-François Dumont : Démographie ; Éditions Dunod, 1992 ; 244 pages ; Éditions Dunod, 1992 ; 244 pages - Maurice Faivre

Revue Défense Nationale - Mars 1993 - n° 540

Revue Défense Nationale - Mars 1993 - n° 540

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.

Octobre 2019
n° 823

L'importance stratégique des Outre-mer

Actualités

01-10-2019

Découvrez les grandes lignes du budget 2020 du ministère des Armées

27-09-2019

La Chine lance son premier porte-hélicoptères – China launches first
amphibious assault ship

26-09-2019

Jacques Chirac dans la RDN : les discours de l’ancien président

25-09-2019

A400M et KC-130J : enfin des solutions pour le ravitaillement des hélicoptères français –
French Army solves the refuelling

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...