Pour tout achat (ou abonnement) de produits numériques, pensez à vérifier vos Courriers indésirables           

PESC-PESD-PSDC

Extraits du discours de M. Andrej Ster, Secrétaire d’État au ministère des Affaires étrangères de la Slovénie, représentant de la présidence entrante slovène de l’UE, le 5 décembre 2007 devant l’Assemblée parlementaire de l’UEO.

Le Secrétaire d'État chargé des Affaires européennes souligne l'enjeu que représente l'Europe de la défense pour la présidence française de l'Union européenne. Le développement de la PESD s'appuiera avant tout sur les potentialités offertes par le Traité de Lisbonne, dont la présidence française devra préparer la mise en œuvre. Au-delà, le développement de l'Europe de la défense doit pleinement contribuer au développement plus large des capacités d’influence et d'action de l'Union européenne dans le monde. 

La France assure la présidence de l’Union de l’Europe occidentale (UEO) de janvier à décembre 2008 et la présidence de l’Union européenne (UE) de juillet à décembre 2008. La Politique européenne de sécurité et de défense (PESD) est une de ses priorités. Bien que modeste, cette politique est une « success story ». Elle permet aux Européens d’agir ensemble en faveur de la paix internationale par le biais d’opérations militaires ou civiles ; mais cette politique a atteint ses limites. Des initiatives politiques d’envergure s’imposent pour permettre à la PESD de se développer et la France pourrait jouer un rôle décisif au cours de sa présidence en proposant des pistes d’action ambitieuses, tout en tenant compte de l’esprit des innovations prévues par le Traité de Lisbonne en matière de Politique étrangère de sécurité commune (Pesc). Lire la suite

En matière de politique étrangère, de sécurité et de défense, l’Union européenne a, jusqu’à présent, été plus souvent spectatrice qu’actrice. Pour acquérir plus de poids dans ce domaine, elle pourrait d’ores et déjà définir un « agenda européen », en précisant les sujets qu’elle juge prioritaires sur la scène internationale : les Balkans, la Russie, la Méditerranée, la mondialisation.

Après avoir rappelé les erreurs à éviter et les conditions d’une défense européenne, Jean-Dominique Giuliani énonce les défis technologiques que l’Union devra relever, ce qui suppose d’investir dans la R&D, en particulier aéronautique et spatiale. Il conclut par les initiatives que la France devrait prendre à l’occasion de la prochaine présidence pour relancer la défense européenne.

La Fondation Robert Schuman a publié en décembre 2007 le « Traité de Lisbonne expliqué en 10 fiches ». Les fiches 6 et 10, concernant l’espace de liberté, de sécurité et de justice ainsi que l’action extérieure de l’Union européenne, en sont extraites (www.robert-schuman.eu).

Le Traité de Lisbonne réitère les objectifs fondamentaux des Européens dans le domaine de la défense : définition progressive d’une politique de défense commune, capacité autonome de décision et d’action et solidarité et sécurité communes pour identifier les risques de toute nature, y compris terroristes, et les moyens d’y faire face. Il propose trois types d’innovations pour la défense européenne : nouvelles missions, nouveaux formats de coopération, nouveau contrôle politique. Ces éléments permettront aux Européens qui expriment un besoin d’Europe pour leur sécurité, et aux États membres dont l’ancrage européen se confirme, de définir ensemble des projets déterminants pour la construction européenne.

Extraits de l’intervention du général Michel Fennebresque devant le Conseil d’EuroDéfense-France, le mardi 27 novembre 2007.

Description de la conception, de l’élaboration et du développement de la doctrine militaire de l’Union européenne, par l’un de ses éminents artisans à Bruxelles.

La présidence portugaise de l’Union européenne a été marquée par la signature du traité modificatif, à Lisbonne, le 13 décembre 2007. Pour ce qui concerne la Pesc-PESD, ce nouveau traité reprend les dispositions du traité constitutionnel. Parallèlement, de nouvelles opérations PESD ont été lancées au Tchad et en république centrafricaine, en république démocratique du Congo, tandis que l’on prépare une mission au Kosovo et en Guinée-Bissau. L’opération PESD lancée en juin 2007 en Afghanistan est en phase de déploiement. Le processus de renforcement de la PESD se poursuit, avec notamment le lancement d’un nouvel objectif civil à l’horizon 2010. La coopération politique et militaire entre l’UE et l’Afrique semble relancée dans le cadre d’un partenariat stratégique approuvé en décembre.

La France va-t-elle dévier de la ligne tracée par le général de Gaulle en 1966 ? Elle est le dernier pays de l’Union à pouvoir résister, voire à s’opposer, mais pas par principe : souvent elle représente une alternative. L’intégration dans l’Otan signifie la subordination à une puissance étrangère qui n’a parfois pas du tout les mêmes intérêts que l’Europe. L’UE est une puissance, mais elle manque de volonté, et aussi de confiance en elle-même. Le monde a besoin du pôle qu’elle a vocation à devenir.

Extraits de l’allocution d’Éric Besson, secrétaire d’État à la Prospective et à l’Évaluation des Politiques publiques, au colloque consacré à la place de l’Europe dans la mondialisation, organisé par le Centre d’analyse stratégique le 22 novembre 2007, Paris, École militaire.

Comprendre l’Europe et fédérer les ressources et les énergies pour développer la vision française de la construction européenne sont les principaux objectifs du Cycle des hautes études européennes créé par l’ENA. Il s’agit de répondre par cette formation à un véritable besoin de connaissances exprimé par les élites françaises et européennes. Le succès de cette formule, tout à l’honneur de l’administration française, devrait en assurer la pérennité et inspirer d’autres initiatives européennes.

Repères - Opinions - Débats

Extraits du rapport établi par un groupe de travail du Comité d’analyse et de réflexion sur l’actualité (Cara), concernant le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale.

Dans le climat de réformes où nos sommes, l’objectif de dégraisser le soutien organique des forces est fondé et les marges de progression par l’interarmisation des services et de l’administration centrale sont encore largement inexploitées. Encore faut-il appréhender avec intelligence et prudence des questions complexes, sans perdre de vue le caractère opérationnel du soutien actuellement dispensé par les services. Dans le domaine de l’administration générale notamment — l’intendance — certains enjeux qui touchent à la conception même du commandement, à l’autonomie de décision du chef militaire et à la liberté de manœuvre des forces ne doivent pas être oubliés.

Quelles sont les causes des retards, surcoûts et autres réductions de la qualité des systèmes de défense en France ? L’identification des risques et l’évaluation de leurs impacts dans 48 marchés signés par la DGA mettent en avant l’importance des choix contractuels dans l’explication de la performance.

Quel que soit le scénario retenu dans le Livre blanc à paraître, l’État ne pourra faire l’impasse sur une réflexion approfondie de son mode d’achats actuel, source de profonds déséquilibres au sein de sa Base industrielle et technologique de défense (BITD).

Les effets du réchauffement de la planète sont particulièrement visibles dans le Grand Nord, l’Année polaire internationale (2007-2008) tombant à point à cet égard. Si toutes les conséquences heureuses et malheureuses sont loin d’en être encore perçues, ce nouvel état de fait réveille les revendications ou convoitises (plateau continental, zones économiques exclusives, ressources naturelles et halieutiques…). À terme, il redistribuera aussi les enjeux de puissance, les sphères d’influence, les routes maritimes. Canada, États-Unis, Danemark, Norvège, Russie sont au centre de l’équation géopolitique. Dès lors, comment anticiper ces possibles facteurs d’insécurité ?

François Heisbourg et Bruno Tertrais, l’un et l’autre experts en stratégie, parlent de la bombe iranienne. Bombe potentielle ? C’est, à les croire, comme si c’était fait. Le pessimisme n’est pas anodin ; il est fauteur de prolifération. Le dernier mot est à René Girard qui, poussant Clausewitz « aux extrêmes », annonce l’apocalypse.

Chroniques

Bibliographie

Jean-Dominique Merchet : Caroline Aigle : vol brisé  ; Éditions Jacob-Duvernet, 2007 ; 184 pages - Jérôme Pellistrandi

Au cours de l’été 2007, une icône du monde de l’aéronautique décédait brutalement, victime d’un cancer foudroyant. Caroline Aigle quittait ce monde à l’âge de 33 ans quelques jours après avoir donné naissance à son deuxième enfant. L’émotion a été très vive et bien au-delà de l’Armée de l’air. Jean-Dominique Merchet, le journaliste « défense » du quotidien Libération, touché par cette disparition, nous propose un portrait attachant qui retrace le parcours de la première pilote de chasse française à partir de très nombreux témoignages. Lire la suite

p. 177-177

Michel Foucher : L'obsession des frontières  ; Perrin, 2007 ; 248 pages - Pierre Morisot

On parlait bien ces temps-ci d’un retour en force de la géopolitique. Michel Foucher en apporte la preuve avec conviction et élégance. Trop vite furent confondus phénomène de mondialisation et disparition des classiques barrières territoriales. En réalité, notamment avec l’éclatement de l’URSS et consorts, on assiste plutôt à une fragmentation accrue et quelque peu paradoxale : « l’enveloppe russe est de 10 % plus longue que celle de l’ancienne Union soviétique ». Lire la suite

p. 178-178

Antoine Sfeir : Les islamistes d'hier à aujourd'hui  ; Éditions Lignes de Repères, 2007 ; 98 pages - Emmanuel Dupuy

Aux questions que l’on se pose traditionnellement quand on porte le regard sur la nébuleuse islamiste, Antoine Sfeir apporte, comme toujours, des éléments de réponses précis et précieux qui permettent de séparer le bon grain de l’ivraie. Lire la suite

p. 178-179

Ramine Kamrane/Bahman Nirumand : Le vingtième siècle iranien. Le jeu des quatre familles
Iran, vers le désastre ?
 ; Éditions Kimé, 2007 ; 366 pages/ (traduit de l'allemand par Olivier Mannoni) ; Actes Sud, 2007 ; 374 pages - Philippe Boulanger

L’Iran est au cœur de l’actualité internationale. Il ne se passe pas une semaine sans qu’on aborde la question du nucléaire iranien et les enjeux pour le Proche-Orient que recèle la possession de « la bombe » par le régime des ayatollahs. Pourtant, il serait erroné de réduire la question iranienne aux tensions, bien réelles, entre la communauté internationale, emmenée par les États-Unis et l’Union européenne, et le régime de Téhéran. L’évolution de l’Iran est également conditionnée par des mutations internes profondes et des rivalités idéologiques et religieuses qui animent le régime islamique. Deux livres viennent éclairer ces enjeux iraniens. Lire la suite

p. 179-181

François Bafoil : La Pologne  ; Fayard Ceri, 2007 ; 594 pages - Eugène Berg

Le comportement actuel de la Pologne sur la scène européenne et internationale intrigue plus d’un commentateur. Pourtant, il semble correspondre à certaines constantes de l’histoire de ce pays resté si longtemps coincé entre les Empires russe, allemand et austro-hongrois qui se l’ont par trois fois partagé, puis occupé durant le nazisme de 1939 à 1945, et la domination soviétique entre 1945 et 1989. Aussi la Pologne, au-delà de son traditionnel panache et des soulèvements populaires par lesquels elle s’est maintes fois illustrée, a montré sa capacité à ne pas tenir pour définitif les équilibres politiques européens adoptés non seulement sans elle, mais souvent directement contre elle. D’où le grand intérêt de cet ouvrage collectif, œuvre des meilleurs experts français et polonais de ce pays, placé au centre du continent européen et qui maintes fois en a déterminé le destin. Lire la suite

p. 181-182

Revue Défense Nationale - Février 2008 - n° 705

CFSP-ESDP-CSDP

Extracts from a speech by Andrej Ster, Secretary of State at Slovenia’s Ministry of Foreign Affairs, representing his country’s upcoming presidency of the EU, at the Parliamentary Assembly of WEU on 5 December 2007.

France holds the Presidency of Western European Union (WEU) from January to December 2008 and the Presidency of the European Union (EU) from July to December 2008. European Security and Defence Policy (ESDP) is one of its priorities. This policy, though modest in scope, is a success story. Through ESDP military and civil operations, Europeans can work together to promote world peace. It is a policy that has reached its limits, however, and it will take bold political initiatives for ESDP to develop further. France could play a decisive role during its presidency, proposing ambitious new approaches while retaining the spirit of the innovations contained in the Lisbon Treaty in the area of Common Foreign and Security Policy (CFSP). France, which is in the process of redefining its national security and defence priorities, has declared that it wants to give its national endeavours a European perspective. While the highest French authorities intend giving European defence the priority it deserves, they must also be mindful of the expectations of European citizens in matters of transparency and the democratic oversight of ESDP, of which the large majority of the public are in favour.

When it comes to foreign, security and defence policy, the European Union has up till now more often been a spectator than an actor. To acquire more clout in this area, it could already draw up a ‘European agenda’, setting out its priorities on the international stage: the Balkans, Russia, the Mediterranean and globalisation.

After listing the mistakes that must be avoided and conditions that must be met for European defence to progress, the author sets out the technological challenges that the Union will have to take up, which means investment in R&D, particularly in the space and aeronautical industry. He concludes with the initiatives that the forthcoming French EU presidency should take to relaunch European defence.

In this paper, one of the leading artisans of the EU’s military doctrine in Brussels describes the stages in its conception and development.

The Portuguese presidency of the European Union was crowned by the signature of the Reform Treaty in Lisbon on 13 December 2007. As far as Common Foreign and Security Policy (CFSP) and European Security and Defence Policy (ESDP) are concerned, this new treaty incorporates the provisions of the Constitutional Treaty. In parallel, new ESDP operations have been launched in Chad and the Central African Republic, and in the Democratic Republic of the Congo, while missions are being prepared for Kosovo and Guinea-Bissau. The ESDP operation begun in June 2007 in Afghanistan is in its deployment phase. The process of strengthening ESDP is continuing, notably with the launch of a new civil objective with a 2010 time-scale. Political and military cooperation between the EU and Africa have been boosted by a strategic partnership approved in December.

Is France going to depart from the position adopted by General de Gaulle in 1996? It is the last country in the Union that is able to resist, even oppose, the US line, but not as a matter of principle: often it represents an alternative view. Full integration into NATO implies subordination to a foreign power whose interests are on occasion not at all the same as Europe’s. The EU is a power, but one that lacks determination and self-confidence. Yet the world needs the pole that it is its vocation to become.

Extracts from a speech by Éric Besson, Secretary of State for Forecasting and Evaluation of Public Policies, introducing a seminar devoted to Europe’s place in globalisation organised by the Centre for Strategic Analysis on 22 November 2007 at the École Militaire, Paris.

The main aims of the Higher European Studies Course (CHEE) recently created by the École Nationale d’Administration (ENA) are to increase awareness of European questions and concentrate the energies and resources needed to develop France’s vision of European construction. Through this course it is hoped to respond to the real need for indepth knowledge expressed by French and European elites. The success of this scheme, for which the French administration deserves credit, should guarantee that it continues and leads to similar European initiatives.

Varies

In today’s climate of reform, the need for a streamlining of the organic support of the armed forces is undeniable. Room for progress in the centralisation of services and administration is largely unexploited. All the more reason to assess these complex matters with intelligence and prudence, without losing sight of the operational character of the support currently provided by these services. Particularly in the area of supplies, which touches on issues that affect the very idea of command, the independence of the military commander and the freedom of manoeuvre of his forces must be considered.

What causes delays, cost overruns and quality shortfalls in French defence systems? Identification of risks and an assessment of their impact on 48 French armaments agency (DGA) contracts show that contractual decisions have a predominant influence on performance.

Whatever the outcome of the defence White Paper now under discussion, the State cannot avoid a fundamental review of its current procurement methods, which are the source of profound inequalities in the nation’s defence technological and industrial base (DTIB).

The effects of global warming are particularly noticeable in the far North, and the International Polar Year (2007-08) is very relevant in this respect. If all the consequences, both fortunate and unfortunate, are still far from being recognised, this new state of affairs is awakening claims or ambitions (continental shelf, exclusive economic zones, natural resources and fishery, etc.). In due course it will redefine power politics, spheres of influence and maritime routes. Canada, the United States, Denmark, Norway and Russia are at the centre of the geopolitical equation. So how can one anticipate these possible sources of insecurity?

Book reviews

Revue Défense Nationale - Février 2008 - n° 705

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.

Novembre 2019
n° 824

Formation et opérations militaires

Actualités

04-11-2019

Un militaire français tué au Mali

 

16-10-2019

Premiers essais pour le Serval

01-10-2019

Découvrez les grandes lignes du budget 2020 du ministère des Armées

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...