Pour tout achat (ou abonnement) de produits numériques, pensez à vérifier vos Courriers indésirables           

C'est de réforme du soutien des armées et de sécurité européenne que traite principalement le numéro de mars de la RDN qui s’ouvre sur l’accueil des participants au séminaire interarmées des Grandes écoles militaires. Bienvenue dans le débat stratégique à ces futurs acteurs. Lire la suite

Articulée autour d'un thème propice à la réflexion : « Conduire la guerre, faire la paix », la 10e édition du Séminaire interarmées des grandes écoles militaires (Sigem) repose sur une approche dynamique et sans détour des grandes questions d'actualité qui concernent directement le ministère de la Défense. Sensibiliser les futurs cadres de nos armées à la complexité de leur environnement, consiste à leur faire prendre conscience des réalités de leur cadre d'action national et international.

L'Iran mobilise l'attention stratégique et sa posture nucléaire intrigue voire inquiète la communauté internationale. Dans une rigoureuse analyse en six facteurs déterminants, cet article explore la stratégie iranienne et conclut à une indéniable volonté de puissance régionale, dans la tradition perse, mais qui reste limitée dans ses entreprises par des faiblesses structurelles.

À la fin de l’an passé est née une petite querelle, petite en son écho, énorme en son objet. Il fallait, pour la connaître, naviguer dans les blogs, écrits immatériels rédigés par des zombies à l’intention d’autres zombies, immatériels aussi. Lecteur-zombie à mes heures, j’appris d’abord qu’il existait en France une Académie des sciences d’outre-mer. Elle est héritière de l’Académie des sciences coloniales, rebaptisée en temps utile comme le fut l’armée coloniale. On peut l’imaginer studieuse, peuplée de vieux bougres évoquant leurs souvenirs. Lire la suite

La création récente du service du commissariat des armées marque un tournant historique dans le fonctionnement et la mise en oeuvre des armées. À la fois instrument contribuant à la modernisation du ministère de la Défense et outil permettant la préparation opérationnelle des forces, ce nouveau service va prendre en charge le soutien des bases de défense en 2011.

L'empreinte militaire sur le sol métropolitain fait partie de l'histoire nationale et relève de la posture de défense de la France. Elle est en pleine évolution sous la pression des regroupements fonctionnels et de la rationalisation des implantations qui a donné naissance aux bases de défense. Ces restructurations profondes modifient le lien ancien qui existe entre armées et garnisons.

L'expérience vécue par un régiment des forces pour participer à l'élaboration d'une base de défense est présentée dans cette réflexion. Au-delà des principes d'organisation qu'elle dégage, elle rappelle que la finalité du régiment est la préparation au combat.

La politique de sécurité de l'UE, articulée sur les politiques et instruments consacrés aux « affaires étrangères », constitue le coeur de cette Union politique, stratégique et citoyenne, indispensable, afin que l'UE puisse atteindre ses buts, poursuivre ses objectifs et préserver ses intérêts, avec l'efficacité attendue, conformément au mandat que lui ont assigné les États-membres par la voie du Traité.

La vision des citoyens européens en matière de Politique de sécurité et de défense commune (PSDC) associée au Traité de Lisbonne ratifié repose encore sur de fortes inerties. Au-delà des visions « réalistes » et « idéalistes » trop réductrices et trop simplistes, les opinions publiques européennes soutiennent globalement cette politique par le biais des missions de gestion de crise et par l'intermédiaire des médias vers lesquels les politiques de communication restent imparfaites et trop souvent exclusivement nationales.

Les voisins des pays de l'Union européenne chercheront dans le Traité de Lisbonne de nouvelles clés pour aborder l'UE et ses différents et complexes cadres de coopération. La Commission, le Parlement et les États-membres voudront renforcer via ce traité la cohérence, l'efficacité et l'influence de l'Europe. Tel est le thème général de cette réflexion.

Repères - Opinions - Débats

Le XXIe siècle sera-t-il celui des guerres de l'eau ? Rareté croissante et changements climatiques constitueraient un mélange explosif, dont les effets déstabilisants commencent à se faire sentir en de nombreuses régions. Certains analystes récusent l'idée de guerres de l'eau, estimant l'avènement de tels conflits impossible, tandis que d'autres les jugent inévitables. En réalité, si des guerres entre États sont peu probables en effet, avec l'eau comme seul objet de conflit, de nombreuses tensions intérieures couvent sous la cendre des sociétés.

Comme l'illustre les faits quotidiens, la menace d'attaque contre les systèmes d'information des États est devenue un des éléments essentiels à prendre en compte dans toute stratégie de défense et de sécurité nationale. Ainsi, dans la Quadrennial Defense Review 2010, les États-Unis affirment l'impérative nécessité de défendre les réseaux informatiques. L'informatique de combat reste encore une prescience qui doit être portée par une réflexion stratégique sans limiter son impact à une seule extension de capacités d'échange mais en considérant sa place dans une rupture stratégique.

À travers certains moments clés de la constitution de la force de frappe et de son utilisation diplomatique, l'auteur entend souligner à quel point la hardiesse des décisions conjuguée à un esprit de résolution clairvoyant constitue le socle nécessaire d'une politique de défense de stature internationale bâtie sur le long terme.

L'analyse de l'attentat manqué du 25 décembre 2009 s'attache à explorer les conditions du passage à l'acte terroriste, la responsabilité première du citoyen en matière de prévention et de protection, et à préciser le concept de résilience de la population face à l'insécurité.

De notables progrès ont été réalisés dans le suivi psychologique des militaires confrontés à des situations traumatogènes. Mais, ils ne sont pas moralement préparés à les affronter car ils n'ont pas le temps d'amorcer une démarche personnelle sur la signification de leur vocation qui peut les mener au sacrifice ultime. Leur formation doit donc intégrer un « module d'approche de la mort » afin qu'ils soient mieux armés pour lui faire face.

Le futur climatique de la planète est connu. Aussi la surprise stratégique comme phénomène naturel de la construction de l'Histoire, ne pourra pas être l'échappatoire du système de veille stratégique quand le monde sera le lieu d'une méta-guerre généralisée issue des dérèglements climatiques et des migrations de survie conséquentes. Historiquement, c'est sans doute la première fois que la paix et la guerre sont dans la main du peuple et non du Prince, et que la guerre si elle survient sera d'abord une guerre entre populations.

Pour répondre aux enjeux de la politique des ressources humaines d'une armée professionnalisée, le ministère de la Défense a transposé aux militaires des mesures initialement prévues pour la société civile. Il convient de se demander si certaines de ces mesures ne sont pas, en raison de leur nature intrinsèque, à même de porter atteinte aux principes structurants de l'identité militaire, et si tel est le cas, d'envisager les voies possibles de réversibilité.

Plus d'ennemi, voilà une situation inédite, et troublante ! Aussi s'invente-t-on de nouvelles menaces. Elles foisonnent. Le paradis sur terre est notre horizon et tout ce qui nous en sépare est menace. Cela en fait beaucoup.

Revues - Rapports

Recensions

Michel Serres : Temps des crises  ; Le Pommier, 2009 ; 78 pages - Colomban Lebas

La crise que connaît actuellement le capitalisme fait l’objet de nombreux commentaires, pour la plupart d’ordre économique et financier. Michel Serres, au contraire, saisit l’occasion de cette dernière pour rappeler, en un essai brillant, que cette crise, aussi grave soit-elle, ne constitue qu’un effet de surface assimilable aux rides océaniques, tandis que sévissent au dehors des champs de l’économie et de la finance des phénomènes d’une tout autre ampleur qui, sourdement, tels des forces tectoniques, bouleversent radicalement et définitivement la situation anthropologique de l’espèce humaine tout entière. Lire la suite

Harald Welzer : Les guerres du climat - Pourquoi on tue au XXIe siècle  ; NRF Essais, Gallimard, 2009 ; 365 pages - Pierre-Dominique Ornano (d')

Tout au long d’un texte très riche bien qu’un peu touffu, voire redondant par endroits, le livre d’Harald Welzer traite de la question des rapports entre le climat et la violence. L’auteur, qui marie avec bonheur géopolitique, sociologie et psychologie, développe sur 300 pages une thèse simple et brutale. Les désastres à venir dus aux changements climatiques sont inéluctables. Ils produiront de tels dérèglements de société qu’ils aboutiront à des conflits sanglants car la science sera impuissante à régler des problèmes qui s’annoncent phénoménaux et inégalement répartis, qu’au-delà d’un niveau de dérèglement social l’homme exige le rétablissement de sa sécurité coûte que coûte et qu’enfin la violence est consubstantielle à la nature humaine et à la vie des États. Lire la suite

Ghaleb Bencheikh et Antoine Sfeir : Lettre ouverte aux islamistes  ; Éditions Bayard, 2008 ; 135 pages - Emmanuel Dupuy

Ghaleb Bencheikh et Antoine Sfeir nous proposent avec cette Lettre ouverte aux islamistes une réponse à tous ceux qui prônent l’idéologisation de la religion islamique à d’autres fins que spirituelles, notamment politiciennes. Mais cet ouvrage s’adresse également à tous ceux qui, par manque d’information ou par facilité intellectuelle, confondent encore trop souvent islam et islamisme, dans une lecture simpliste de phénomènes pourtant multiples et complexes. Lire la suite

Ahmed Rashid : Le retour des talibans  ; Éditions Delavilla, 2009 ; 360 pages - Denis Lambert

Cet ouvrage intelligent commence par plusieurs cartes utiles, malheureusement un peu sombres, mais qui situent bien les enjeux du problème : la configuration territoriale du Pakistan ainsi que celle de l’Afghanistan. Lire la suite

Revue Défense Nationale - Mars 2010 - n° 728

The tenth edition of SIGEM (the joint services seminar of the major military schools) was organized round the central theme of ‘Conduct war, make peace’. It was based on a dynamic, straightforward approach to major current issues that directly concern the Ministry of Defence. The right way to prepare the minds of our future senior defence staff is to encourage them to appreciate the realities of the national and international constraints under which they will operate.

Iran’s strategy is under the microscope, and its nuclear posture both intrigues and alarms the international community. At the end of a rigorous examination under six main headings, this article explores Iranian strategy; it concludes that Iran has an undeniable ambition for regional hegemony (in the Persian tradition), but one which remains limited in its actions by structural weaknesses.

The recent creation of the Defence Logistic Support Service (Service du commissariat des armées) marks a historic turning-point in the way the armed forces function and operations are mounted. It is both an instrument that contributes to the modernisation of the Ministry of Defence and a tool that opens the way to operational preparation of our armed forces. This new service will be responsible for the support of the new concept of ‘defence bases’ in 2011.

The military footprint on French soil is part of our history, and derives from France’s traditional defence posture. It is undergoing a period of evolutionary change under the twin pressures of functional regrouping and the rationalisation process which has given birth to the concept of ‘defence bases’. This profound restructuring process is modifying the ancient linkage which exists between armed forces and garrisons.

This study sets out the experience of one regiment in the establishment of a new ‘defence base’. Over and above the organizational principles learned, it reminds us that in the end the role of any regiment is always preparation for war.

UE security policy, based on the policies and instruments devoted to ‘foreign policy’, is the core of the political, strategic and civil Union. It is indispensable to the EU: it will allow it efficiently to achieve its targets, pursue its objectives and preserve its interests in accordance with the treaty-based mandate it has received from its member states.

The attitudes of European citizens towards the CESDP associated with the ratified Treaty of Lisbon are taking time to develop. Over and above the ‘realist’ and ‘idealist’ schools (each of which is over-reductive and simplistic), European public opinion broadly supports this policy through crisis management missions and media intermediaries. Communication policies, however, remain far from perfect, and only too often exclusively national.

Following the Treaty of Lisbon, the EU’s neighbour countries will try to find in it new ways of dealing with the Union, and its many and complex frameworks dealing with cooperation.  The general theme of this article is to explore how the Commission, Parliament and member states will wish to use the Treaty to reinforce Europe’s coherence, effectiveness and influence.

Opinions and Viewpoints

Will the twentieth century be that of wars for fresh water? Growing scarcity and climate change make for an explosive mixture whose destabilising effects are starting to make themselves felt in many different regions. Some analysts refuse to accept the idea of wars for water, maintaining that such conflicts are impossible; others judge them to be inevitable. In reality, if wars between states over water alone are less than probable, many internal tensions glow under society’s ashes.

Frequent news items demonstrate that the threat of attack against state information systems has become one of the vital elements to be taken into account in any national defence and security strategy. America’s 2010 Quadrennial Defense Review underlines the cardinal necessity of defending computer networks. Information technology operations are still today only a premonition: they need to inspire a strategic thinking process which will not limit their impact to just extending the capability for riposte, but the consideration of their place in a situation of strategic rupture.

Using certain key episodes in the development of the French nuclear deterrent as examples, the author illustrates the extent to which boldness of decision-making, combined with far-thinking and resolute vision, is the foundation of any international defence policy built for the long term.

This analysis of the failed terrorist attack of 25 December 2009 sets out to explore the various elements leading up to the event, the primary responsibility of the citizen in prevention and protection, and clarifies the concept of population resilience when faced with insecurity.

Notable progress has been made in the psychological care of servicemen confronted with trauma-inducing experiences. But they are not morally prepared for such experiences, as they do not have the time to think about their personal approach to the significance of a profession that can ask them to make the ultimate sacrifice. Their training must therefore integrate a ‘module’ on the approach to death so that they are better prepared to face up to it.

The world’s climatic future is known. The natural phenomenon of strategic surprise in historical events will no longer be acceptable as an excuse for the absence of a proper monitoring system when the world finds itself in the middle of a catastrophe caused by climate change, and consequent mass migrations of people bent on survival. Historically, this is doubtless the first time that peace or war will depend on the people rather than their rulers, and that war (if it comes) will be primarily a war between populations.

In order to meet the challenges raised by a human resources policy for the professionalized armed forces, the Ministry of Defence has transposed into the military field measures originally designed for civil society. It has to be asked whether some of these measures, given their specific nature, will not have an adverse effect on the structural principles governing the military identity; and if so, what ways might be found of reversing them.

No more enemies: a brand new situation, and a worrying one! So we invent new threats. They multiply. Our objective is an earthly paradise, and all that stops us getting there is threats. It’s really too much to bear . . .

Book reviews

Michel Serres : Temps des crises  ; Le Pommier, 2009 ; 78 pages - Colomban Lebas

Harald Welzer : Les guerres du climat - Pourquoi on tue au XXIe siècle  ; NRF Essais, Gallimard, 2009 ; 365 pages - Pierre-Dominique Ornano (d')

Ghaleb Bencheikh et Antoine Sfeir : Lettre ouverte aux islamistes  ; Éditions Bayard, 2008 ; 135 pages - Emmanuel Dupuy

Ahmed Rashid : Le retour des talibans  ; Éditions Delavilla, 2009 ; 360 pages - Denis Lambert

Revue Défense Nationale - Mars 2010 - n° 728

C'est de réforme du soutien des armées et de sécurité européenne que traite principalement le numéro de mars de la RDN qui s’ouvre sur l’accueil des participants au séminaire interarmées des Grandes écoles militaires. Bienvenue dans le débat stratégique à ces futurs acteurs.

En intégrant les facteurs de changement qui résultent du nouveau contexte stratégique qu’a décrit le Livre blanc de 2008, le ministère de la Défense prend sa part de la réforme générale des politiques publiques qui a entrepris depuis deux ans de moderniser et de rationnaliser l’administration française. En prenant en compte l’évaporation des frontières et la coopération de sécurité qui constitue une des politiques communes de l’Union européenne, l’empreinte militaire territoriale évolue fortement en métropole. Les bases de défense se constituent progressivement et les soutiens nécessaires aux forces dans la préparation de leurs engagements opérationnels s’adaptent en profondeur. Plusieurs experts de ces questions nous livrent leur analyse de ce mouvement d’envergure.

La mise en oeuvre progressive du Traité de Lisbonne va-t-elle modifier les conditions d’application de la politique extérieure et de sécurité commune de l’Union européenne, la Pesc, et lui permettre de sortir de ce que beaucoup estiment aujourd’hui une impasse ? La nouvelle Politique européenne de sécurité et de défense commune, la PSDC, va-telle susciter une mobilisation plus forte des opinions publiques et une meilleure mutualisation des moyens des États membres ? Pourra-t-on clarifier et affermir la relation de l’Union européenne avec son voisinage ? Pour toutes ces questions, vous trouverez des éléments de réponse. La sécurité européenne en dépend.

Comme toujours le débat stratégique continue dans ce numéro. Sur les questions climatiques il se prolonge, sur la cyberguerre il s’amorce, et sur la conflictualité latente de notre planète, il se développe dans de multiples directions. On y reviendra dans les prochains numéros et notamment sur la question de la compétitivité stratégique que soulève le prochain colloque du CID, de HEC et de l’ENA.

Le billet du mois de février qui écharpait la Science Politique aura pu surprendre comme pourra surprendre son équivalent du numéro de mars. Votre Revue qui reste attentive à la valeur académique de ses textes ne s’interdit pas l’impertinence qui donne du relief aux débats et qui suscite la réflexion. Les recensions nous parlent aussi d’actualité, celle du Moyen-Orient et celle de la crise selon la vision originale qu’en propose Michel Serres.

Vous noterez que la RDN a simplifié sa grille d’abonnements et maintenu, sans les augmenter, ses tarifs en 2010. C’était faire le pari de votre intérêt et de l’augmentation de ses lecteurs. Mais nous comptons sur vous pour accroître le champ de notre audience, en français et en anglais et sous forme papier, comme sous une forme numérique et aussi pour alimenter le Forum RDN (www.defnat.com).

Jean Dufourcq

Octobre 2019
n° 823

L'importance stratégique des Outre-mer

Actualités

01-10-2019

Découvrez les grandes lignes du budget 2020 du ministère des Armées

27-09-2019

La Chine lance son premier porte-hélicoptères – China launches first
amphibious assault ship

26-09-2019

Jacques Chirac dans la RDN : les discours de l’ancien président

25-09-2019

A400M et KC-130J : enfin des solutions pour le ravitaillement des hélicoptères français –
French Army solves the refuelling

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...