Pour tout achat (ou abonnement) de produits numériques, pensez à vérifier vos Courriers indésirables           

Mars 2018 - n° 808

La condition militaire

« Les familles sont au cœur de l’engagement militaire. Ce sont des soldats que l’on recrute, mais ce sont des familles entières qui s’engagent »

Florence Parly

Le projet de Loi de programmation militaire 2019-2025, présenté le mois dernier, a été décrit comme à « hauteur d’homme ». Ambitieux mais réaliste, audacieux mais pragmatique. Cette dimension à « hauteur d’homme » reflète la prise de conscience que, depuis des années, le personnel militaire et civil du ministère a encaissé et subi de nombreuses réformes tout en étant engagé opérationnellement dans des théâtres exigeants, y compris sur le territoire national. Avec le prix du sang, comme le démontrent les dix militaires morts en service ou en opération depuis le 1er janvier ! Lire la suite

Être militaire, c’est un engagement au service de la Nation. Un engagement exigeant et courageux qui nécessite en retour que la République réponde aux besoins de ses soldats. C’est le sens des choix politiques qui viennent d’être faits avec le « Plan famille » et maintenant le projet de LPM 2019-2025.

La condition militaire

Si la question de la fonction militaire ne fait plus débat sur la scène publique, il faut rester vigilant sur la condition militaire qui est devenue un enjeu crucial pour le modèle d’armée choisi par la France. Certains risques demeurent et exigent une réponse ferme s’inscrivant dans la durée.

Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, la condition des militaires d’active était quasi inexistante. Des progrès ont été faits peu à peu, prenant en compte à la fois les aspirations du personnel et les évolutions sociétales avec toutefois des difficultés, voire des crispations. Faire évoluer la condition militaire reste un impératif.

Le plan d’accompagnement des familles se veut ambitieux, réaliste et pragmatique afin de répondre à un éventail de demandes sociales nécessaires. Le projet présenté, déjà en cours de réalisation, fera l’objet d’un suivi régulier au plus haut niveau. Le « Plan famille » contribue ainsi directement à renforcer notre Défense.

Le CSFM (Conseil supérieur de la fonction militaire), créé il y a cinquante ans, a profondément évolué pour s’adapter aux nouvelles exigences de la condition militaire en favorisant une concertation spécifique à la fonction militaire, devant être dynamique, réactive, étendue et répondant aux attentes de la communauté de défense.

Après deux décennies de déflation de ses effectifs sur fond de rationalisation, le ministère des Armées renoue avec une dynamique de croissance en poursuivant sa transformation. Dans ce contexte porteur et contraint, le défi se pose en termes d’optimisation de la ressource et des compétences humaines à l’échelle ministérielle.

Plus de vingt ans après le choix de la professionnalisation, l’exigence de fidélisation s’est accrue alors que les conditions d’exercice du métier militaire se sont dégradées. L’effort de recrutement méritoire doit s’accompagner d’une manœuvre ressources humaines (RH) permettant de stabiliser les objectifs définis et répondre aux attentes des armées.

Les lycées de la Défense contribuent directement à l’aide aux familles en développant une politique éducative, moderne et ouverte, visant à accompagner tous les élèves dans un parcours d’excellence où la communauté éducative, encadrement militaire, professeurs mais aussi parents d’élèves s’investissent au profit des jeunes.

La concertation contribue à l’exercice du commandement par un dialogue de qualité entre les chefs militaires et leurs subordonnés. La mise en place d’instances favorisant ces échanges a permis de faire progresser les mentalités. D’autres évolutions en cours doivent renforcer les fondamentaux par des échanges accrus.

Le « Plan famille » se traduit très concrètement pour le Commissariat des armées par des mesures à mettre en œuvre dès à présent visant à répondre aux attentes des armées. Ces actions doivent faciliter au quotidien la vie des agents et de leurs familles en simplifiant les démarches et en offrant des prestations pratiques et concrètes.

L’opinion publique tient ses armées en grande considération et pense, à juste titre, que l’effort de défense doit être accru. Le paradoxe est cependant dans la demande d’une sécurité régalienne plus forte et dans l’exigence d’une liberté individuelle renforcée. Cela donne une dimension essentielle à la condition militaire si la France veut conserver une défense attractive pour un recrutement de qualité.

La féminisation des armées est une réalité déjà ancienne mais qui doit être poursuivie non pas en cherchant un principe de parité qui n’a pas de sens mais en permettant aux femmes de pouvoir pleinement progresser. Face aux évolutions sociétales, l’association « Avec les femmes de la Défense » participe à une meilleure prise en compte des femmes au sein de l’institution.

Approches scientifiques

Il existe des différences physiologiques homme-femme qui peuvent avoir des répercussions sur certaines aptitudes physiques précises, en particulier pour le port des charges lourdes. Toutefois, il faut considérer que les écarts de performance sont très variables et que des entraînements adaptés permettent de compenser des lacunes.

Les neurosciences sont en plein essor et permettent de mieux comprendre les mécanismes physiologiques notamment face au stress dans un environnement opérationnel. Certes, il existe des différences homme-femme, sans qu’il y ait un véritable déterminisme, d’où le besoin de poursuivre des programmes de recherche sur cette thématique.

Approches régionales

L’Arctique pourrait constituer un véritable Eldorado énergétique pour la Russie avec l’exploitation de gisements de gaz. Cependant, les difficultés restent nombreuses exigeant des réponses coûteuses. Il n’est pas certain que Moscou puisse réaliser tous ses projets par manque de moyens mais aussi de débouchés à l’exportation.

L’archipel de Svalbard en plein cœur de l’Arctique constitue un point de friction sensible entre la Norvège et la Russie dans la mesure où ces deux États ont une interprétation différente du traité sur la souveraineté de ces îles dont les alentours sont riches de ressources économiques. Cela est dommageable pour la stabilité de la région.

Repères - Opinions

Le Brexit aura un impact sur la défense britannique et donc sur le partenariat établi avec la France. Il en sera de même pour la coopération européenne, avec des conséquences pas encore très claires. Il faudra une volonté politique forte pour que le Brexit n’affaiblisse pas dangereusement une Europe de plus en plus fragile.

Comparer la situation crispée aujourd’hui avec la Russie ne signifie pas un retour à la guerre froide lorsque la rivalité États-Unis/URSS s’appuyait sur des idéologies opposées. Certes, Moscou veut retrouver une place sur l’échiquier mondial mais ses moyens ne sont pas à la hauteur de ses ambitions.

Chronique

Recensions

Régis Debray : Civilisation – Comment nous sommes devenus américains  ; Gallimard, 2017 ; 240 pages - Thibault Lavernhe

Contrairement à ce que pourrait laisser penser son titre, ce récent ouvrage du prolifique Régis Debray n’est pas décliniste. Ou plutôt si. À la nuance près que pour son auteur, le déclinisme n’est pas une tare, mais une approche à la fois réaliste et optimiste. Réaliste car « l’érosion est la loi objective de la nature ». Optimiste car si nous sommes peut-être « devenus américains », comme le suggère l’auteur, « qui a dit que sortir de l’histoire oblige à broyer du noir ? ». Lire la suite

Ivan Cadeau : De Lattre  ; Perrin, 2017 ; 280 pages - Jérôme Pellistrandi

Rédiger la biographie d’un grand chef militaire reste une tâche délicate entre l’analyse historique, la compréhension psychologique du sujet et la mise en perspective de l’intéressé et de son action dans le champ militaire lui-même. Et quand le personnage a été un acteur majeur de notre défense, le risque est grand de tomber soit dans l’hagiographie complaisante, soit dans un procès systématique visant à réduire le rôle de celui-ci. Lire la suite

Raphaël Chauvancy : La Puissance moderne  ; (préface de Thomas Flichy de La Neuville) Apopsix Éditions, 2017 ; 290 pages - Serge Gadal

On le sait depuis Thucydide, ce n’est que sur mer que l’on peut vaincre une puissance maritime. Dans un livre à la fois captivant et stimulant, intitulé fort pertinemment La Puissance moderne, Raphaël Chauvancy, officier des troupes de marine, nous explique comment, à la fin du XVIIIe siècle, est intervenu un basculement géopolitique majeur de la part d’une puissance continentale qui devint véritablement pour quelques décennies une puissance maritime. Ce thème est également pour l’auteur le prétexte à une interrogation fructueuse sur la notion de puissance, considérée comme cadre d’analyse des rapports entre les États. L’ouvrage bénéficie d’une préface de Thomas Flichy de La Neuville qui ouvre des perspectives tout à fait intéressantes sur les nouveaux paradigmes de la puissance au XXIe siècle. Lire la suite

François Waroux : James Bond n’existe pas – Mémoires d’un officier traitant  ; Mareuil Éditions, 2017 ; 208 pages - Thibault Lavernhe

« Toutes les communautés qui veulent survivre possèdent leur propre service [de renseignement]. » Voilà de quoi nous parle ici le colonel François Waroux, officier traitant à « la Piscine » (1) de la fin des années 1970 au milieu des années 1990. À travers ces mémoires qui se veulent à la fois un récit autobiographique et une analyse sur le rôle du renseignement au service d’une nation, l’auteur nous montre au premier chef « la réalité d’un officier traitant durant la période où [il fut] en activité, sans en rajouter ni dans l’héroïsme ni dans l’avilissement ». Lire la suite

Steven Pinker : La part d’ange en nous  ; Les Arènes, 2017, 1042 pages - Eugène Berg

Il a fallu attendre six années pour que ce livre-clef du psychologue canadien, spécialiste dans l’étude des dispositions génétiques de l’homme pour l’acquisition du langage et professeur à Harvard, soit traduit. Laissons de côté le fait qu’il soit membre de la Ligue humaniste américaine, athée militant, et qu’il croit en un avenir meilleur pour l’humanité. Lire la suite

Revue Défense Nationale - Mars 2018 - n° 808

La condition militaire

To join the armed forces is to make a commitment to serve one’s Nation. It is a courageous and demanding commitment, which in return requires the Republic to respond to the needs of its military personnel. It is in this spirit that a number of political decisions have been taken, including the inauguration of the family support plan (Plan familles) and, more recently, in the planned military programming law for the years 2019 to 2025.

Military Condition

These terms, though often confused, have distinct definitions for France and are explained in this article, which highlights that whilst military service itself may no longer excite public debate, appropriate military conditions are critical to the shape of armed forces France requires. Continuing risks demand firm, long-term responses.

At the end of the Second World War, the very concept of service conditions for active personnel barely existed. Little by little and not without some difficulty and tension, progress has been made taking into account both the aspirations of personnel and developments in society. It is imperative to continue this development in military conditions.

The family support plan needs to be ambitious, realistic and pragmatic if it is to respond to a broad range of social needs. The project as proposed is underway and will be subjected to regular scrutiny at the highest level. In this way, the family support plan is directly contributing to the strength of our defence structure.

The senior committee for military service (CSFM—Conseil supérieur de la fonction militaire) was formed fifty years ago and has since developed considerably in order to adapt to new demands in military conditions. It has favoured dialogue particular to military service and has had to be dynamic, reactive and open-minded, and to respond to the expectations of the defence community.

After twenty years of reduction of personnel though rationalisation, the armed forces ministry is pursuing its transformation and increasing numbers again. In such a context, encouraging yet also with limitations, the challenge is to optimise human resources and competences at the ministerial level.

More than twenty years after the end of conscription and the advent of wholly professional forces, the need for retention has never been greater and yet at the same time conditions of military service have deteriorated. The praiseworthy effort being made on recruitment needs to be accompanied by a kind of HR manoeuvre that will allow stability in defined objectives and also respond to the expectations of the forces.

Defence-sponsored schools (lycées de la défense) contribute directly to helping families through developing a modern and open educational policy that is aimed at guiding all pupils along a path of excellence on which the educational community, military hierarchy, teachers and parents work together for the benefit of young people.

Two-way communication and meaningful dialogue between military chiefs and their subordinates contributes to the exercise of command. The establishment of ways to encourage such exchanges has already opened minds, and further developments underway are intended to strengthen fundamentals through wider discussion.

The forces commissary service is already acting upon the family support plan (Plan familles) by setting up measures aimed at responding to the expectations of the forces. The actions taken should ease the daily life of service personnel and their families by simplifying procedures and by offering useful services.

French public opinion holds its forces in great respect and thinks rightly that defence effort should be increased. There is a paradox, though, which lies in the demand for greater sovereign security yet also the requirement for stronger individual freedom. This leads to an inescapable factor in conditions of military service if France wishes to have a defence structure that is attractive to recruits of quality.

The principle of integrating women into the forces has long been with us and should be continued, not by seeking to achieve parity, which is pointless, but by allowing women full scope to advance. Given the developments in society, the association Avec les femmes de la Défense is working towards gaining better recognition of women within the institution.

Scientific Approaches

The physiological differences between men and women lead to repercussions on certain physical aptitudes, and in particular the carriage of heavy weights. It must nevertheless be remembered that there are wide variations in such differences of performance and that appropriate training can compensate for them.

The rapid growth of neurosciences is leading to better understanding of physiological mechanisms, particularly when under stress in an operational environment. There are, of course, differences between men and women, but there is as yet no real method of quantifying them—hence the need to continue with research programmes on the issues.

Regional Approaches

Russia’s exploitation of gas deposits in the Arctic represents a real energy Eldorado. That said, there are numerous difficulties to be overcome, whose solutions will be costly. Lack of assets in general and also of opportunities for export mean that it is far from certain that Moscow will be able to put all its plans into action.

The Svalbard Archipelago at the heart of the Arctic is a sensitive sticking point between Norway and Russia insofar as the two countries differ in their interpretation of the Svalbard Treaty. The Treaty covers the sovereignty of the islands, which are surrounded by considerable economic resources. As a result, the stability of the region could be at risk.

Opinions and Viewpoints

The authors postulate that Brexit will have an effect on British defence matters and therefore on the partnership established with France. The same will apply to European cooperation although the consequences have yet to be clarified. Strong political will is needed to prevent Brexit from dangerously weakening an increasingly divided Europe.

Today’s strained relations with Russia are far from indicating a return to the Cold War, a time when tension between the USA and the USSR stemmed from opposing ideologies. Moscow is clearly seeking to recover its place in the world, yet does not have the means to support its ambitions.

Chronicles

Book reviews

Régis Debray : Civilisation – Comment nous sommes devenus américains  ; Gallimard, 2017 ; 240 pages - Thibault Lavernhe

Ivan Cadeau : De Lattre  ; Perrin, 2017 ; 280 pages - Jérôme Pellistrandi

Raphaël Chauvancy : La Puissance moderne  ; (préface de Thomas Flichy de La Neuville) Apopsix Éditions, 2017 ; 290 pages - Serge Gadal

François Waroux : James Bond n’existe pas – Mémoires d’un officier traitant  ; Mareuil Éditions, 2017 ; 208 pages - Thibault Lavernhe

Steven Pinker : La part d’ange en nous  ; Les Arènes, 2017, 1042 pages - Eugène Berg

Revue Défense Nationale - Mars 2018 - n° 808

La condition militaire

Le projet de Loi de programmation militaire 2019-2025, présenté le mois dernier, a été décrit comme à « hauteur d’homme ». Ambitieux mais réaliste, audacieux mais pragmatique. Cette dimension à « hauteur d’homme » reflète la prise de conscience que, depuis des années, le personnel militaire et civil du ministère a encaissé et subi de nombreuses réformes tout en étant engagé opérationnellement dans des théâtres exigeants, y compris sur le territoire national. Avec le prix du sang, comme le démontrent les dix militaires morts en service ou en opération depuis le 1er janvier !

Prendre en compte les besoins du personnel est devenu une priorité, car sans les hommes et les femmes des armées, directions et services, point de Défense crédible. C’est un des axes prioritaires de la politique du ministère des Armées avec notamment le « Plan famille » dévoilé récemment. C’est la raison pour laquelle la RDN a souhaité proposer un dossier sur      la condition militaire vue sous différentes approches permettant d’appréhender une question complexe, ne serait-ce que par la diversité de la communauté défense. Il en ressort cependant que la dégradation des conditions d’exercice du métier des armes a été une réalité depuis des années avec un effort demandé au personnel sans réelle compensation. Le rattrapage décidé est la juste reconnaissance de ce besoin avéré et qui doit s’inscrire dans la durée. C’est aussi une nécessité si notre pays veut conserver une ambition pour sa défense en s’appuyant sur un recrutement de qualité et donc une fidélisation du personnel qui peut avoir de nouvelles exigences sociétales, en particulier pour la grande part de militaires contractuels qui contribuent à l’essentiel des effectifs sous l’uniforme.

Renforcer notre Défense, c’est répondre à un environnement stratégique incertain et dangereux. Il en est ainsi des relations autour de l’espace russe, que ce soit dans le Grand Nord ou avec l’Ukraine. S’agit-il d’une nouvelle guerre froide basée sur une rivalité idéologique ou d’une confrontation de nature différente ? Il est vrai que le dialogue est aujourd’hui difficile et s’inscrit dans un rapport de force remettant en avant les États-puissance. Le soft power vanté par certains n’est crédible que s’il s’appuie sur du hard power. L’Union européenne en a pris conscience récemment et s’efforce désormais de combler ses lacunes capacitaires, même si le dialogue avec l’Otan – et donc Washington – n’est pas simple comme l’a démontré la récente conférence de Munich sur la sécurité. À cet égard, le Brexit oblige Londres à réagir, y compris dans la relation bilatérale avec Paris dans le domaine de la défense qui constitue cependant un atout solide dans un monde en déséquilibre.

C’est aussi la signification qu’une Défense se construit dans la durée tant pour les grands programmes structurants que pour la condition militaire, gage indispensable de l’efficacité opérationnelle.

 

NDR : je remercie particulièrement le contrôleur général des armées Patrick Macary pour son aide apportée dans la constitution du dossier sur la condition militaire.

Jérôme Pellistrandi

Été 2019
n° 822

La Méditerranée stratégique – Laboratoire de la mondialisation

Actualités

08-08-2019

Le problème concernant le passage de commande est désormais résolu : si vous n'avez pas reçu votre commande, pensez à vérifier vos courriels indésirables.

30-07-2019

Lancement de la cellule en charge de l’intelligence artificielle de défense – A new structure for French AI in Defence

25-07-2019

Un avion de la Patrouille de France s’écrase, le pilote blessé – 
Pilot slightly injured after his Alphajet accident

22-07-2019

Londres met la pression sur l’Iran en envoyant un SNA - UK sending an SNN to pressure Iran

22-07-2019

Le sous-marin Minerve retrouvé plus de 50 ans après sa disparition - Submarine Minerve has been found

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...