Auteur : Raymond Manicacci

Général, expert dans les questions civiles et militaires américaines.

7 résultats (7 articles - 0 Tribune - 0 e-Recension)

N° 569 Novembre 1995 - p. 83-93

Le citoyen et la sécurité nationale aux États-Unis - Raymond Manicacci

L'auteur étudie les rapports, parfois conflictuels, entre les institutions démocratiques et les décisions du pouvoir exécutif aux États-Unis, en particulier dès qu’il s’agit de sécurité nationale, donc d’affaires le plus souvent urgentes. Lire les premières lignes

N° 556 Août/Sept 1994 - Repères - Opinions - Débats - p. 79-90

L'intervention extérieure vue par les Américains - Raymond Manicacci

N° 509 Mai 1990 - Repères - Opinions - Débats - p. 81-96

L'accord sur l'expérimentation des mesures de vérification, prélude à un traité START - Raymond Manicacci, Yves Jeanclos

Faisant suite à un certain nombre d'accords, signés par les Américains et les Soviétiques, permettant la mise en place d'un désarmement limité de systèmes d'armes, voici une innovation : un accord sur une expérimentation des mesures de vérification des armes stratégiques offensives. Les deux auteurs, spécialistes de l'étude de ces textes, nous apportent toutes les informations sur ce dernier accord.

N° 504 Décembre 1989 - Repères - Opinions - Débats - p. 61-69

L'accord de Moscou du 12 juin 1989 ou la prévention des activités militaires dangereuses - Raymond Manicacci, Yves Jeanclos

L'accord sur la création des centres pour la réduction des risques nucléaires, publié dans notre revue en janvier 1988, avait été signé par les Américains et les Soviétiques seuls. Quant à l'accord faisant l'objet de cet article ci-dessous, il a été élaboré par les deux Grands sans beaucoup de considération pour les Européens. Et pourtant, si des activités militaires dangereuses avaient lieu, il se pourrait bien qu'elles se produisent sur le Vieux Continent !

N° 497 Avril 1989 - p. 23-35

Sécurité de l'Europe et stratégie nucléaire intégrale - Raymond Manicacci, Yves Jeanclos

Les auteurs nous avaient déjà informés d'une part sur la création des centres pour la réduction des risques nucléaires, d'autre part sur le protocole d'inspection consécutif au Traité de Washington du 8 décembre 1987. Ici, ils nous mettent en garde contre une nouvelle doctrine, la stratégie nucléaire intégrale, qui pourrait bien être profitable aux deux Grands mais fort préjudiciable à l'Europe.

N° 489 Juillet 1988 - p. 133-146

Science et défense - Le protocole d'inspection d'élimination des missiles de courte et moyenne portées - Raymond Manicacci, Yves Jeanclos

En janvier 1988, nous avons publié dans cette rubrique un accord, resté pratiquement inconnu des Européens, sur la création des centres pour la réduction des risques nucléaires. Cette fois-ci, les auteurs nous font connaître, avec leurs commentaires, les éléments essentiels du texte du protocole d'inspection consécutif au Traité de Washington du 8 décembre 1987.

N° 483 Janvier 1988 - p. 139-149

Science et défense - La création des centres pour la réduction des risques nucléaires - Raymond Manicacci, Yves Jeanclos

L'accord signé le 15 septembre 1987 entre les États-Unis et l'Union soviétique pour créer des Centres de réduction des risques nucléaires (CRRN) que nous publions ci-dessous est resté pratiquement inconnu de l'opinion publique occidentale, malgré son importance et surtout le fait que les deux superpuissances ne se sont en l'occurrence aucunement préoccupés du reste du monde. Les auteurs apportent leurs commentaires à ce texte.

7 résultats