Auteur : Eugène Berg

Ancien ambassadeur, enseignant au Centre d’études diplomatiques et stratégiques (CEDS). Dernier ouvrage : À la recherche de l’ordre mondial. D’où venons-nous ? (Éditions Apopsix, 2018, 468 pages).

443 résultats (228 articles - 91 Tribunes - 124 e-Recensions)

N° 846 Janvier 2022 - Quelles perspectives pour les relations transatlantiques ? - Recensions - p. 128-131

Le Roman des damnés – Ces nazis au service des vainqueurs après 1945 - Eugène Berg

Tous les responsables nazis n’ont pas été condamnés, tant s’en faut, après la défaite de l’Allemagne. Le tribunal de Nuremberg n’en a jugé que 21 et condamné 12 à la pendaison : Hans Frank, Wilhelm Frick, Hermann Göring (qui se suicide juste avant l’exécution de la sentence), Alfred Jodl, Ernst Kaltenbrunner, Wilhelm Keitel, Joachim von Ribbentrop, Alfred Rosenberg, Fritz Sauckel, Arthur Seyss-Inquart, Julius Streicher et Martin Bormann (par contumace). Des peines de prison allant jusqu’à la perpétuité sont prononcées contre Karl Dönitz, Walther Funk, Rudolf Hess, Konstantin von Neurath, Erich Raeder, Baldur von Schirach et Albert Speer. Enfin, Hans Fritzsche, Franz von Papen et Hjalmar Schacht sont acquittés. Aussi bon nombre d’autres dignitaires qui ne furent pas que des exécutants, n’ont guère été inquiétés et ont poursuivi leur carrière. C’est que sitôt arrivée la guerre froide, il fallait tourner la page, réintégrer l’Allemagne dans la famille occidentale et utiliser bien des talents pour mener la nouvelle guerre de l’ombre contre l’URSS. Lire la suite

Recension - 15-12-2021

Béchir Ben Yahmed, J’assume – Les Mémoires du fondateur de Jeune Afrique - Éditions du Rocher, 2021 ; 526 pages. - Eugène Berg

Béchir Ben Yahmed, J’assume – Les Mémoires du fondateur de Jeune Afrique
- Éditions du Rocher, 2021 ; 526 pages.

Plus jeune ministre de Habib Bourguiba, qu’il avait rejoint dès la fin des années 1940 dans son combat pour l’indépendance de la Tunisie, fondateur de l’influente revue Jeune Afrique, longtemps porte-parole avisée du tiers-mondisme et de l’africanisme, Béchir Ben Yahmed, en plus de soixante ans d’activités, a rencontré, croisé ou entretenu des relations avec bien des grands de ce monde. Avant de disparaître, en mai 2021, à l’âge de quatre-vingt-treize ans, il a rédigé ses Mémoires, série de clichés brefs et combien instructifs sur la pensée, la personnalité ou le travers des multiples responsables qu’il a rencontrés. Riche galerie de portraits que la sienne qui, du « combattant suprême » Habib Bourguiba à l’actuel président tunisien Kaïs Saïed, embrasse la quasi-totalité des dirigeants du Maghreb, Mohammed V, Hassan II, Ben Bella, Boumédiène, Bouteflika… Lire la suite

Recension - 08-12-2021

Gérard Araud, Henry Kissinger – Le diplomate du siècle - Tallandier, 2021 ; 336 pages. - Eugène Berg

Gérard Araud, Henry Kissinger – Le diplomate du siècle
- Tallandier, 2021 ; 336 pages.

Lorsque Gérard Araud a été nommé, en 2009, Représentant permanent de la France auprès des Nations unies à New York, une de ses premières démarches fut de solliciter un rendez-vous auprès de Henry Kissinger. Il l’invita à un petit-déjeuner chez lui pour une entrevue qui devait ensuite se renouveler régulièrement dans son appartement, au restaurant ou dans son club. L’ancien secrétaire d’État lui dit l’estime qu’il portait à la diplomatie française. Il fit état de ses contacts avec la France, de Gaulle, avec lequel il s’était entretenu longuement en janvier 1969 lors du premier voyage de Richard Nixon à l’étranger, qu’il effectua en France, Giscard, Jobert, Mitterrand et son ami personnel, l’ambassadeur François de Rosen, spécialiste des questions nucléaires. Son ouvrage n’est pas une nouvelle biographie de Kissinger, mais une tentative de poursuivre ce dialogue au bénéfice des Français qui, pour la plupart, estime-t-il, ignorent tout ou presque du personnage. C’est en fait affaire de génération, Henry Kissinger est fort bien connu, comme l’auteur de ces lignes qui ont eu affaire avec les affaires diplomatiques lors de l’année de l’Europe, lancée en avril 1973. Lire la suite

Tribune - 18-11-2021

Parmi les atlas et annuaires stratégiques 2022 - Au-delà de la Covid (1/3) (T 1336) - Eugène Berg - 10 pages

Parmi les atlas et annuaires stratégiques 2022 - Au-delà de la Covid (1/3) (T 1336)

Analyser le monde pour essayer de mieux le comprendre, telle est l’ambition des différents annuaires et atlas stratégiques publiés régulièrement à l’automne, offrant un panorama très complet des déchirures actuelles.

Lire la suite

Tribune - 18-11-2021

Parmi les atlas et annuaires stratégiques 2022 - Au-delà de la Covid (2/3) (T 1337) - Eugène Berg - 9 pages

Parmi les atlas et annuaires stratégiques 2022 - Au-delà de la Covid (2/3) (T 1337)

Analyser le monde pour essayer de mieux le comprendre, telle est l’ambition des différents annuaires et atlas stratégiques publiés régulièrement à l’automne, offrant un panorama très complet des déchirures actuelles.

Lire la suite

Tribune - 18-11-2021

Parmi les atlas et annuaires stratégiques 2022 - Au-delà de la Covid (3/3) (T 1338) - Eugène Berg - 8 pages

Parmi les atlas et annuaires stratégiques 2022 - Au-delà de la Covid (3/3) (T 1338)

Analyser le monde pour essayer de mieux le comprendre, telle est l’ambition des différents annuaires et atlas stratégiques publiés régulièrement à l’automne, offrant un panorama très complet des déchirures actuelles.

Lire la suite

Recension - 19-10-2021

Sandrine Kott, Organiser le monde, une autre histoire de la guerre froide - Seuil, 2021 ; 326 pages. - Eugène Berg

Sandrine Kott, Organiser le monde, une autre histoire de la guerre froide
- Seuil, 2021 ; 326 pages.

« Les guerres froides ne peuvent être conduites par des têtes chaudes. Et les conflits idéologiques ne peuvent être emportés comme des croisades, ou se terminer par une reddition sans conditions. » (Walter Lippman : The Russian-American War, 1949). Pourquoi ne sommes-nous toujours pas sortis de la guerre froide ? Et la mer que nous avions cru devenir calme s’est à nouveau déchaînée ! Un tiers de siècle après l’effondrement de l’URSS, qui en avait proclamé la fin officielle, tout en inaugurant l’entrée dans le monde global, cette question n’a cessé de nous hanter. On la croyait disparue à jamais et la voilà qui ressurgie après les événements ukrainiens de 2014 et, plus encore, du fait de la montée de l’antagonisme sino-américain qui s’est accéléré à la faveur de la pandémie planétaire de la Covid-19, en réalité le SARS-CoV-2 pour en signaler les origines asiatiques. Lire la suite

Recension - 14-10-2021

Georges Ayache, Moshe Dayan - Héros de guerre et politicien maudit - Perrin, 2021 ; 428 pages. - Eugène Berg

Georges Ayache, Moshe Dayan - Héros de guerre et politicien maudit
- Perrin, 2021 ; 428 pages.

Rares sont dans l’Histoire les hommes dont l’existence s’identifie à celle de leur peuple, ceux qui, sans même en avoir conscience, conjuguent leur vie personnelle avec le destin d’une nation, quitte à en épouser les travers et les contradictions. Sans conteste, Moshe Dayan, fait partie de ces êtres hors normes, dont la carrière et l’identité renvoient aux symboles collectifs d’un pays. Son histoire d’homme se confond avec celle d’Israël, du moins avec les trois premières décennies, héroïques, et flamboyantes de cet État. De fait de la guerre de 1948 qui a éclaté aussitôt la proclamation du nouvel État (le 15 mai) jusqu’aux accords de Camp David de septembre 1978 qui ont ouvert la voie du traité de paix israélo-égyptien de mars 1979, Moshe Dayan qui était taillé dans un matériau biblique, selon le mot de David Ben Gourion, dont il était le favori et le successeur présumé, a été presque constamment sur le devant de la scène militaire et accessoirement politique de l’État hébreu. Lire la suite

Recension - 06-08-2021

Lukas Aubin, La Sportokratura sous Vladimir Poutine – Une géopolitique du sport russe - Éditions Bréal, 2021 ; 354 pages. - Eugène Berg

Lukas Aubin, La Sportokratura sous Vladimir Poutine – Une géopolitique du sport russe
- Éditions Bréal, 2021 ; 354 pages.

Docteur en études slaves contemporaines au Centre de recherches pluridisciplinaires et multilingues de l’université Paris-Nanterre, l’auteur a sillonné la Russie pendant dix ans pour se livrer à une sérieuse enquête sur le terrain qui lui a permis de décrire une « machinerie unique au monde » mêlant pouvoir, oligarques et athlètes de haut niveau qu’il nomme Sportokratura, néologisme formé des mots sport, kratos – « force, pouvoir » et nomenklatura, qui désigne depuis l’URSS la machine de l’élite politico-économique du pays. On sait bien depuis Clausewitz que la guerre est la continuation de la politique par d’autres moyens. Mais depuis des siècles le sport a été également conçu comme moyen de régler maints différends et d’agir parfois comme un substitut à l’affrontement armé. Lire la suite

Recension - 04-08-2021

Otto von Bismarck, Mémoires - Perrin, 2021 ; 656 pages. - Eugène Berg

Otto von Bismarck, Mémoires
- Perrin, 2021 ; 656 pages.

Otto von Bismarck est un géant de l’histoire. Comme Napoléon avant lui, il domine de sa stature le XIXe siècle tant allemand qu’européen et sa marque a perduré bien après lui. Ce n’est pas pour rien que Henry Kissinger, le place au sein de son Panthéon des grands hommes d’État, aux côtés de Richelieu et de Gaulle. Entre ces trois géants que de similitudes. Avant tout ce furent des réalistes, jugeant à la perfection les rapports de force, la psychologie des acteurs, faisant foin des idéologies. Après avoir rassemblé les États germaniques du Nord au sein de la Confédération de l’Allemagne du Nord en 1867, Otto von Bismarck, ambassadeur à Saint-Pétersbourg de 1859 à 1862 venait d’être nommé à Paris, lorsque Guillaume Ier l’appela à Berlin où le 23 septembre 1862 il devint chancelier. En attendant sa nomination, il eut la possibilité de rencontrer Napoléon III à Biarritz. Lire la suite

Recension - 29-07-2021

Vassili Grossman, Années de guerre - Autrement, 2021 ; 336 pages. - Eugène Berg

Vassili Grossman, Années de guerre
- Autrement, 2021 ; 336 pages.

Avant d’être l’auteur de Vie et destin, considéré comme le Guerre et paix du XXe siècle, publié en 1960 en URSS, et en 1980 en Occident, Vassili Grossman est celui de Carnets de guerre publiés chez Calmann-Lévy en 2007. S’y ajoutent ces Années de guerre, qui datent de 1946, déjà publiés aux Éditions Autrement en 1993. Voilà qu’ils sont republiés délestés de leur postface, mais agrémentés d’une préface de l’écrivain Mathias Enard. Nous n’entrerons pas dans la polémique portant sur les passages de l’édition princeps parue en 1946 qui ont été coupées par l’éditeur, car consacrées à l’éloge du régime stalinien que l’auteur avait été contraint d’écrire pour passer la censure. Avec le recul du temps, cela ne semble pas essentiel. Reste donc la qualité et la densité du témoignage qui, parmi tant de récits de guerre, rend la lecture des Années de guerre « inoubliable ». Lire la suite

Recension - 28-07-2021

Simon Roger et Gaëlle Dupont, Planète : état des lieux, état d’urgence - Gallimard - Le Monde, 2021, 288 pages. - Eugène Berg

Simon Roger et Gaëlle Dupont, Planète : état des lieux, état d’urgence
- Gallimard - Le Monde, 2021, 288 pages.

Notre planète subit des bouleversements de toutes sortes. Effets de plus en plus visibles du changement climatique, pertes de biodiversité, pandémie actuelle et prévisible, transition énergétique ; toutes ces conséquences s’amplifient, se conjuguent et s’enchaînent. En Amazonie, vaste de près d’un million d’hectares de forêts primaires, la réserve de Chico Mendes – du nom du militant écologiste assassiné en 1988 pour s’être dressé contre les fermiers latifundiaires – était, il y a quelques années la mieux protégée du Brésil. Elle est aujourd’hui l’une des plus saccagées du Brésil. À l’heure actuelle 15,3 % des terres et 7,5 % des océans font partie des zones protégées, alors que certains experts estiment qu’il en faudrait 50 % afin de préserver la biodiversité et la soutenabilité de notre planète. On se demande si l’objectif de 30 % que s’est fixé l’Union européenne est atteignable. Lire la suite

Recension - 27-07-2021

Philippe Chalmin et Yves Jégourel (dir.), Cyclope – Les Marchés mondiaux - Économica, 2021 ; 648 pages. - Eugène Berg

Philippe Chalmin et Yves Jégourel (dir.), Cyclope – Les Marchés mondiaux
- Économica, 2021 ; 648 pages.

Publier un livre tant d’analyse que de prospective au beau milieu de la pire crise sanitaire et économique depuis la Seconde Guerre mondiale relève de la gageure. D’autant plus que les auteurs, impératifs de l’édition, ont dû remettre leurs copies avant avril, lorsque le ciel de l’économie mondiale ne s’était pas encore éclairci. Le monde a connu en 2020 une récession de 5 %, la pire depuis la crise de 1929 et une volatilité sans précédent, qui a fait le bonheur des uns, mais l’anxiété de la plupart des autres. Certaines matières ont fortement progressé comme le palladium +43 %, le bois américain +39, l’or et l’argent +27 % ou le minerai de fer +26 %. On voit là la forte demande de la locomotive chinoise. Cependant, les énergies fossiles, on ne s’en étonnera guère, ont fortement chuté : gaz naturel Europe et pétrole brut Brent -33 %, charbon à coke -30 %. Au total durant 2020 l’indice cyclope des matières premières aura chuté de 19 %. Toutes ces matières premières font l’objet, comme d’habitude, d’analyses approfondies, ainsi que les marchés financiers. Lire la suite

Recension - 22-07-2021

Olivier Hanne,  L’Europe face à l’Islam – Histoire croisée de deux civilisations VIIe-XXe siècle - Tallandier, 2021 ; 426 pages. - Eugène Berg

Olivier Hanne,  L’Europe face à l’Islam – Histoire croisée de deux civilisations VIIe-XXe siècle
- Tallandier, 2021 ; 426 pages.

Depuis les attentats du 11 septembre 2001 et surtout ceux advenus en France en 2015, la question de l’Islam est, écrit Olivier Hanne, devenue obsédante dans les débats, lesquels concluent inévitablement à une incompatibilité de nature entre la religion musulmane et le monde européen. En fait, ne l’oublions pas, c’est dès la guerre d’Octobre et l’utilisation de l’arme du pétrole par les pays arabes membres de l’OPAEP, l’Organisation des pays arabes exportateurs de pétrole, que la question des rapports entre Islam et Occident a intéressé un plus large public. Ce qui était un objet de recherche et d’étude d’un petit cercle de spécialistes, Henri Corbin, Jacques Berque, Maxime Rodinson, pour ne citer que ceux-ci, a littéralement envahi la place publique depuis l’affaire du foulard islamique de novembre 1989 à Creil. Lire la suite

Recension - 20-07-2021

Édouard Valensi, Stratégie nucléaire de la Chine : armes et doctrine – Pour aveugler les tigres - L’Harmattan, 2021 ; 142 pages. - Eugène Berg

Édouard Valensi, Stratégie nucléaire de la Chine : armes et doctrine – Pour aveugler les tigres
- L’Harmattan, 2021 ; 142 pages.

Selon l’auteur, et c’est ce fait qui a motivé la rédaction de son livre, il ne reste qu’une zone sur la Terre où deux États nucléaires se menacent quotidiennement, missiles à l’appui : la mer de Chine méridionale où les États-Unis et la Chine se défient. La compétition globale engagée entre les États-Unis et la Chine est aujourd’hui un fait stratégique avéré. Ne doit-on pas y ajouter le dangereux face-à-face Inde/Pakistan, deux puissances nucléaires qui se sont déjà affrontées à quatre reprises ? Mais il est vrai, que dans le contexte de ce qu’il est convenu d’appeler la nouvelle guerre froide ou le complexe de Thucydide, ces deux États, l’une puissance mondiale, l’autre aspirant à le devenir pleinement, s’affrontent de plus en plus ouvertement, s’appuyant sur les socles militaires qui fondent leur puissance. Quelles sont les forces en présence ? Quelle pourrait être l’issue de ces affrontements ? Une première guerre nucléaire ? Sera-t-elle globale, peut-elle être limitée, ce qui est peu confirme à la nature même du nucléaire. Du côté américain, on connaît parfaitement ce que sont les missiles, la doctrine et l’emploi. Toute l’histoire de l’Arms Control n’a-t-il pas été après tout un effort sans relâche pour faire partager à l’autre une grammaire commune, celle de la dissuasion, avec son principe de base, la MAD, la destruction mutuelle assurée. Lire la suite

N° 842 Été 2021 - Renseigner au XXIe siècle : hier ne meurt jamais ? - Recensions - p. 146-150

Nouvelles leçons sur le Renseignement - Eugène Berg

Le renseignement reste difficile à définir, voire à appréhender. Se réduit-il à toute information, passée au crible de l’évaluation et du jugement humain, qui ne peut être obtenue par des moyens « avouables » ? D’où le secret qui l’entoure et dont il doit s’entourer. Objet de nombreuses tentatives de définition, souvent obscurcies par sa dénomination anglaise (Intelligence), la notion de renseignement doit être confrontée à la conception moderne de l’information. Si cette approche permet d’en cerner le champ, elle doit être prolongée par une meilleure appréhension de sa finalité et de ses destinataires. Peut-on, dans ces conditions, s’accorder sur une définition unique du renseignement ? Doit-on évoquer aujourd’hui l’existence d’une « crise du renseignement » ? Certes, son image a changé dans l’opinion du fait de la lutte contre le terrorisme qui a rendu son travail concret et compréhensible, au point d’occulter ses autres missions qui visent à assurer la sécurité du pays, entendu au sens large ; on l’a vu avec la pandémie. Lire la suite

Recension - 23-06-2021

Hubert Védrine, Dictionnaire amoureux de la géopolitique - Plon Fayard, 2021 ; 518 pages. - Eugène Berg

Hubert Védrine, Dictionnaire amoureux de la géopolitique
- Plon Fayard, 2021 ; 518 pages.

Riche de son expérience de quatorze ans auprès de François Mitterrand, et en tant que ministre des Affaires étrangères lors de la cohabitation sous la présidence Chirac (1997-2002), Hubert Védrine, devenu auteur prolixe, conseiller, conférencier, bâtit en 249 entrées un dictionnaire personnel et passionné de la géopolitique. Ces deux adjectifs sont appropriés car, bien entendu, tous les acteurs, penseurs ou témoins de leur temps, n’ont pas été traités. Il en est ainsi d’abord de Fidel Castro, qui, de tous les dirigeants de l’après-guerre a eu la plus longue longévité (49 ans) dépassant Tito (35 ans) ou le shah d’Iran (38 ans). Parmi les penseurs, Hubert Védrine ne mentionne guère Raymond Aron, disparu il y a déjà longtemps (1983), alors qu’il accorde quelques lignes à son « élève » et continuateur, Pierre Hassner (1933-2018). Lire la suite

Recension - 18-06-2021

Robert Coulondre, De Staline à Hitler - Mémoires d’un ambassadeur (1936-1939) - Édition présentée et annotée par François-Guillaume Lorrain, Perrin, 2021, 384 pages. - Eugène Berg

Robert Coulondre, De Staline à Hitler - Mémoires d’un ambassadeur (1936-1939)
- Édition présentée et annotée par François-Guillaume Lorrain, Perrin, 2021, 384 pages.

De Staline à Hitler, texte publié en 1950, relate le parcours d’un grand commis de l’État. Aux prises avec deux totalitarismes, il a également représenté la France à Moscou, de 1936 à 1938, puis à Berlin jusqu’en septembre 1939. François Poncet est reconnu, cité, encensé, republié. Robert Coulondre (1885-1959), lui, est oublié. Toutefois, dès le mois d’octobre 1940, il fait partie de cette charrette de diplomates dont le manque d’enthousiasme pour Pétain et le régime de Vichy leur vaut d’être mis en disponibilité. Certains rejoignent de Gaulle, comme Léon Noël, Maurice Dejean, Hervé Alphand, Jean Chauvel et plus tard René Massigli. D’autres, comme Coulondre, pratiquent l’abstention. Lire la suite

Recension - 15-06-2021

Vincent Hugeux, Kadhafi - Perrin, 2021 ; 350 pages. - Eugène Berg

Vincent Hugeux, Kadhafi
- Perrin, 2021 ; 350 pages.

Si le comte Sforza, qui avait décrit la carrière de Venizélos comme une « leçon complète » de politique avait vécu plus longtemps pour observer la Révolution libyenne, sûrement l’aurait-il qualifiée de « leçon complète de coup d’État ». C’est la défaite de l’Égypte en 1967 qui fit l’effet d’un électrochoc sur les jeunes officiers libyens qui se firent un devoir patriotique de renverser le roi Idriss Senoussi, protégé et allié des amis d’Israël : la Grande-Bretagne et les États-Unis. « Mais qui sont ces militaires qui ont pris le pouvoir en Libye le 1er septembre 1969 à l’issue d’un coup d’État qui n’a duré pratiquement que quelques heures ? » Il leur a fallu surmonter bien des obstacles : la dispersion des hautes autorités entre Tripoli, Benghazi et Beida, l’existence d’une police omniprésente, qui dispose de plus d’effectifs, d’armes et d’engins que l’armée. Un secret total aura été gardé jusqu’au bout. Lire la suite

Recension - 10-06-2021

Francine-Dominique Liechtenhan, Catherine II - Le courage triomphant  - Perrin, 2021 ; 480 pages. - Eugène Berg

Francine-Dominique Liechtenhan, Catherine II - Le courage triomphant 
- Perrin, 2021 ; 480 pages.

À l’heure où la place des femmes dans la politique russe est inférieure à celle qu’elle fut durant la période soviétique, il est intéressant de se plonger sur la place exceptionnelle de Catherine II. Emprunte de l’esprit des Lumières, cette souveraine avait acheté la bibliothèque de Voltaire, accueilli quelques mois Diderot et écrit, en français, une histoire de la Russie. Lire la suite

Recension - 25-05-2021

Assem Akram, Afghanistan – Conflit et société  - L’Harmattan, 2021 ; 302 pages. - Eugène Berg

Assem Akram, Afghanistan – Conflit et société 
- L’Harmattan, 2021 ; 302 pages.

En octobre prochain, le conflit afghan – au moins dans sa deuxième version – aura duré vingt ans. C’est-à-dire pour les États-Unis qui en ont été les principaux protagonistes, plus que la guerre de Sécession, les deux guerres mondiales réunies, ainsi que la guerre du Vietnam. Bien sûr, le coût humain comme financier pour Washington (1 000 milliards de $) a été moins lourd ; mais on peut s’interroger sur les résultats réels d’une telle intervention. En réalité, le « pays de l’insolence » ou le « cimetière des Empires » est en guerre depuis près de quarante-trois ans. On peut ainsi se demander s’il est près de connaître la paix et quelle paix. Lire la suite

Recension - 21-05-2021

Hervé Lejeune (sous la direction), Afriques : le saut du Léopard – Regards sur le présent et le futur des Afriques - L’Harmattan, 2021, 294 pages. - Eugène Berg

Hervé Lejeune (sous la direction), Afriques : le saut du Léopard – Regards sur le présent et le futur des Afriques
- L’Harmattan, 2021, 294 pages.

Inspecteur général de l’agriculture, Hervé Lejeune, coordinateur de cet ouvrage, a conduit de nombreuses missions en Afrique. Il a dirigé une organisation professionnelle agricole, participé au cabinet de Philippe Vasseur au ministère de l’Agriculture, conseillé Jacques Chirac à la présidence de la République et dirigé le cabinet du directeur général de la FAO. Aujourd’hui, administrateur de FARM (Fondation pour l’agriculture et la ruralité dans le monde) et de la Fondation Avril, il est professeur à l’Institut de droit rural et d’économie agricole. Dans ce livre, il réunit une série d’articles très précis, clairs et documentés, qui nous permettent de mieux comprendre ce continent si proche de nous, Français et Européen. Ce continent que nous croyons connaître, mais qui est beaucoup plus divers qu’on ne l’imagine et qui évolue surtout très vite. Lire la suite

Recension - 20-05-2021

Vyatcheslav Nikonov, Molotov – Notre cause est juste  - Traduit du russe par Christophe Trontin, Préface d’Eleonora Mitrofanova ; L’Harmattan, 2021, 410 pages. - Eugène Berg

Vyatcheslav Nikonov, Molotov – Notre cause est juste 
- Traduit du russe par Christophe Trontin, Préface d’Eleonora Mitrofanova ; L’Harmattan, 2021, 410 pages.

Le parcours politique de Molotov commence avec la création fortement mythologisée du parti des bolchéviques, leur prise de pouvoir, et se termine au soir de l’existence de l’Union soviétique. Cette dernière survivra peu d’années au héros de ce livre, qui fut l’un de ses architectes. Lire la suite

Recension - 28-04-2021

Jean Lopez et Lasha Otkhmezuri, Les Maréchaux de Staline - Perrin, 2021 ; 544 pages. - Eugène Berg

Jean Lopez et Lasha Otkhmezuri, Les Maréchaux de Staline
- Perrin, 2021 ; 544 pages.

Pour les Occidentaux, les maréchaux soviétiques se réduisent bien souvent à ce qu’ils voyaient lors des grands défilés militaires sur la place Rouge : le 9 mai, célébration de la Victoire et le 7 novembre, celle de la Grande révolution d’octobre : des vieillards en manteau gris, affublés d’une casquette démesurée, soufflée par le vent, exhibant sur leur poitrine des rangées innombrables de médailles. Gueorgui Joukov, le plus célèbre de cette riche pléiade était ainsi affublé de cinquante-six décorations, qui pesaient plus de cinq kilos. Pour comprendre que ceci n’était pas pure opérette, énumérons les six premières : pour la défense de Leningrad ;  pour la défense de Moscou, dont il fut le sauveur en octobre 1941 ; pour la défense de Stalingrad, dont il fut le vainqueur le 2 février 1943 » ; pour la prise de Varsovie octobre 1944 ; pour la prise de Berlin fin avril 1945 ; pour la victoire sur l’Allemagne dans la Grande Guerre patriotique… Lire la suite

Tribune - 22-04-2021

Parmi les livres - Mondes en guerre T. IV : Guerres sans frontières. 1945 à nos jours (T 1269) - Eugène Berg - 8 pages

Parmi les livres - Mondes en guerre T. IV : Guerres sans frontières. 1945 à nos jours (T 1269)

À propos du quatrième et dernier tome de cette remarquable série consacrée aux mondes en guerre, ouvrage sous la direction de l'ancien Secrétaire général de la défense nationale et de la Sécurité nationale (SGDSN) Louis Gautier.

Lire la suite

443 résultats