Auteur : Bertrand Lepeu

Contre-amiral (2S). Délégué général de l'Institut français de la mer

7 résultats (7 articles - 0 Tribune - 0 e-Recension - 0 article cahier)

N° 727 Fevrier 2010 - Revues - Rapports - p. 119-123

Marine - La mer au coeur du développement durable - Bertrand Lepeu

Dans une chronique de mars 2008, nous avions fait remarquer : « Être une puissance maritime est une victoire, celle d’une volonté politique. Celle d’une nation qui, à cette fin, a choisi d’exploiter des atouts géographiques, humains, économiques, scientifiques, industriels… » (1). En approuvant le 8 décembre 2009 le « Livre bleu : stratégie nationale pour la mer et les océans » (2), le gouvernement français opère un vrai choix stratégique, dont la cohérence va bouleverser les fondements de l’identité française : la mer est devenue une priorité nationale. Lire la suite

N° 706 Mars 2008 - Chroniques - p. 159-162

Marine - La France puissance maritime ? - Bertrand Lepeu

N° 682 Janvier 2006 - Théâtre asiatique - p. 104-108

La Chine et la mer aujourd'hui - Bertrand Lepeu

La Chine s’ouvre aujourd’hui de nouveau aux activités maritimes et y conquiert très rapidement une place mondialement prépondérante. M. Pierre Trollier, professeur à l’Inalco donnait en avril 2005 une conférence à l’Académie de marine sur ce sujet. La brève synthèse que voici est impressionnante : flotte de commerce au 10e rang mondial ; Shanghai, premier port mondial ; la Chine, première mondiale en pêche et en mariculture.

N° 675 Mai 2005 - Bibliographie - p. 196-198

Trafalgar, les aléas de la stratégie navale de Napoléon - Bertrand Lepeu

Occultée par la victoire d’Austerlitz, simplifiée par l’expression populaire : « Un coup de Trafalgar », ou bien parce qu’elle jetait une ombre sur la gloire de l’Empire et de l’Empereur, la bataille navale qui opposa, le 21 octobre 1805, les vingt-sept bâtiments de la Royal Navy, commandés par Horatio Nelson, aux trente-trois vaisseaux de la flotte franco-espagnole aux ordres de Pierre-Charles de Villeneuve a suscité au profit du grand public, français notamment, mais aussi britannique, peu d’études globales visant à inscrire ce drame (au sens premier du terme) dans son contexte général. C’est tout le mérite du livre passionnant que nous propose Michèle Battesti, dont la thèse de doctorat d’État sur La marine de Napoléon III fait référence, et qui nous avait déjà passionné avec La bataille d’Aboukir, 1798 : Nelson contrarie la stratégie de BonaparteLire la suite

N° sup657 Octobre 2003 - Les réserves - p. 48-53

La nouvelle réserve militaire de la Marine - Bertrand Lepeu

La réorganisation de la réserve militaire, véritable révolution en elle-même, est le point d'orgue de la refonte du système de défense fondé sur la professionnalisation et le volontariat. Plus que jamais, mais aujourd'hui spontanément, la réserve militaire de la Marine apporte à celle-ci des capacités professionnelles et relationnelles indispensables à l'exécution générale de ses missions au profit de la communauté nationale et internationale. Gagnant-gagnant, réalisme, pragmatisme, efficacité, équité doivent être les amers remarquables des navigateurs responsables de la conduite de ce vaste chantier, certes déjà bien engagé, et dont les premiers résultats semblent devoir valider le concept nouveau.

7 résultats