Auteur : Benoît Pellistrandi

Historien de l’Espagne. Membre correspondant de la Real Academia de la Historia.

4 résultats (2 articles - 2 Tribunes - 0 e-Recension - 0 article cahier)

Tribune - 23-02-2021

23 février 1981 : le coup qui en finit avec les coups d’État (T 1250) - Benoît Pellistrandi - 4 pages

23 février 1981 : le coup qui en finit avec les coups d’État (T 1250)

Il y a quarante ans, un peu après 18 heures, faisaient irruption dans l’hémicycle des Cortes espagnols un groupe de gardes civils. Le parlement était plein à craquer : gouvernement au grand complet, ensemble des députés, tribunes de presse bondées. L’occasion était solennelle : il s’agissait du débat d’investiture du nouveau président du gouvernement espagnol Leopoldo Calvo-Sotelo. Le 23 février 1981, trois coups d’État sont en marche. Le premier, que tous les téléspectateurs et auditeurs de la radio ont pu vivre en direct, commence à la Chambre par cette irruption et la prise d’otage de tout l’appareil politique du pays.
L'auteur reprend ici le titre du livre de Juan Francisco Fuentes, 23-F 1981. El golpe que acabó con todos los golpes, Madrid, Taurus, 2020. Synthèse la plus récente sur cet événement majeur de l’histoire contemporaine espagnole

Lire la suite

N° 836 Janvier 2021 - Armement et économie de défense - Recensions - p. 129-131

Pierre Messmer – Le dernier gaulliste - Benoît Pellistrandi

Quelle image les Français ont-ils gardée de Pierre Messmer (1916-2007) ? À l’évidence, et Frédéric Turpin le rappelle dans cette biographie extrêmement réussie, ce n’est pas l’austère second Premier ministre du président Pompidou qui s’est imprimé dans la mémoire collective. Est-ce l’élu lorrain, député (1968-1988) et maire (1971-1989) de Sarrebourg ? Ou encore le chancelier de l’Institut de France (1999-2005) ? Plus sûrement peut-être le ministre des Armées du général de Gaulle (1960-1969) et le combattant de Bir Hakeim, compagnon de la Libération… D’ailleurs, cet ouvrage est coédité par le ministère des Armées. Lire la suite

N° 822 Été 2019 - La Méditerranée stratégique – Laboratoire de la mondialisation - Perspective stratégique - p. 130-135

L’Espagne et la Méditerranée : les défis d’une politique étrangère pour une démocratie - Benoît Pellistrandi

La politique étrangère de l’Espagne, depuis 1978 et le retour de la démocratie, s’est renforcée en donnant à Madrid un rôle sur la scène internationale avec une approche multilatérale. Après une décennie compliquée (2008-2018) économiquement, l’Espagne doit repenser ses orientations et assumer de nouvelles ambitions. Lire les premières lignes

Tribune - 29-11-2016

  Castro, un long parcours de déstabilisation  (T 845) - Jérôme Pellistrandi, Benoît Pellistrandi - 4 pages

La disparition de Fidel Castro tourne une longue page complexe de l’histoire du XXe siècle. Son bilan sur le plan géopolitique – marqué par la guerre froide – reste très contrasté entre admiration pour les uns et échecs pour les autres.

4 résultats