Auteur : ADER 7

Le groupe est notamment composé de M. d’Aboville, Mmes Bouchet-Orphelin et Minot, MM. Antoine, Duhamel, Hercberg, Meneghetti et Petros, et des militaires.

2 résultats (0 article - 0 Tribune - 0 e-Recension - 2 articles cahiers)

Cahier - 17-06-2019 - International Paris Air Show Le Bourget 2019—Air & Space Challenges for French Sovereignty and Freedom of Action - p. 137-144

Air Security of the Homeland in 2030 - Benoît Aboville (d'), ADER 7

The growth of air traffic in Europe has direct implications on overflights of our territory, making adaptation of our current structures for controlling airspace more urgent. The common objective of the Single European Sky (SES) is the defragmentation of national airspaces and optimisation of air pathways, both civil and military. Future management of the Permanent security posture (Posture permanente de sécurité—PPS), which is the responsibility of the Air Force, will inevitably be affected by it and will have to take into account the growing threats from drones and terrorism. To respond to these issues, a new ‘policy for the sky’ needs to be established, which includes space aspects as well as those arising from the new arrangements for air traffic management to be effective by 2025. Lire la suite

Cahier - 14-06-2019 - Le Bourget 2019 - L’Air et l’Espace, enjeux de souveraineté et de liberté d’action de la France - p. 171-179

La sécurité aérienne du territoire à l’horizon 2030 - ADER 7, Benoît Aboville (d')

La croissance du trafic aérien en Europe a des implications directes sur les survols de notre territoire et rend plus urgente l’adaptation des structures actuelles en charge de l’espace aérien : les modalités qui seront adoptées pour la gestion du Ciel unique européen (CUE) ont comme objectif commun une défragmentation des espaces nationaux et une optimisation des trajectoires aériennes, tant civiles que militaires. La gestion future de la Posture permanente de sécurité (PPS), qui est de la responsabilité de l’Armée de l’air, en sera inévitablement affectée. Cette dernière doit également prendre en compte la menace croissante des drones et du terrorisme. Pour répondre à ces défis, une nouvelle « politique du ciel », doit être mise en place, incluant les aspects spatiaux et les différents aspects du nouveau dispositif sur lequel reposera la gestion du trafic aérien d’ici 2025. Lire la suite

2 résultats

Novembre 2021
n° 844

L'Indo-Pacifique : un espace stratégique sous tension

 

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...