Auteur : Stéphane Taillat

Stéphane Taillat est agrégé d'Histoire, titulaire d'un Master 2 en Relations et sécurité internationales et contributeur occasionnel de la revue Défense et Sécurité Internationale. Il poursuit des recherches sur la contre-insurrection en Irak dans le cadre d'un doctorat en Histoire militaire et études de défense. Il anime le blog « En Vérité » (www.coinenirak.wordpress.com).

1 résultat (1 article - 0 Tribune - 0 e-Recension - 0 article cahier)

N° 713 Novembre 2008 - Repères - Opinions - Débats - p. 124-131

Occupants ou libérateurs ? Les forces armées occidentales en Irak et en Afghanistan - Stéphane Taillat

La doctrine occidentale évolue vers une présence durable des militaires en opération de stabilisation. Paradoxalement, cette tendance contrevient aux pressions sociétales visant à en réduire la visibilité. La doctrine de « l’anticorps » développée par les dirigeants militaires américains entre 2003 et 2006 a ainsi contribué à l’aggravation progressive des conditions sécuritaires en Irak. De plus, elle pose la question de l’origine de la perception des militaires occidentaux comme « occupants » ou « libérateurs ». Loin d’être un fait immuable et acquis, cette situation peut évoluer rapidement, à condition de penser les conditions de ce changement.

1 résultat