Juin 2018 - n° 811

L’Empire du Milieu au cœur du monde - Stratégie d’influence et affirmation de la puissance chinoise

« Le plus grand conquérant est celui qui sait vaincre sans bataille »

Lao Tseu

Éditorial - Jérôme Pellistrandi

À l’heure où la communauté internationale s’interroge sur la réalité du réchauffement diplomatique entre la Corée du Nord de Kim Jong-un et les États-Unis de Donald Trump, la RDN publie pour la cinquième année consécutive les travaux de la Chaire Lire la suite

Pour changer de page, vous pouvez utiliser les boutons en fin de liste, votre souris (clic gauche et déplacement sur l'écran) ou un stylet si vous disposez d'un écran tactile.

Revue Défense Nationale - Juin 2018 - n° 811

L’Empire du Milieu au cœur du monde - Stratégie d’influence et affirmation de la puissance chinoise

À l’heure où la communauté internationale s’interroge sur la réalité du réchauffement diplomatique entre la Corée du Nord de Kim Jong-un et les États-Unis de Donald Trump, la RDN publie pour la cinquième année consécutive les travaux de la Chaire

Grands Enjeux stratégiques de l’Université Paris I-Panthéon Sorbonne consacrée cette fois-ci à la Chine et à l’affirmation de sa puissance économique, militaire et donc géopolitique. Pékin se veut désormais au cœur du Monde et affirme son influence par tous les moyens, tant dans son environnement immédiat qu’au-delà, avec une ambivalence sur les méthodes et les finalités. Les projets de nouvelles routes de la soie sont ainsi porteurs d’ambiguïté car ils répondent d’abord aux intérêts chinois, malgré des déclarations prometteuses de partenariat équilibré. Indéniablement, la Chine veut désormais assumer un statut impérial et remettre en cause les principes de gouvernance issus de la fin de la guerre froide, y compris en proposant un modèle de développement économique certes capitaliste mais a-démocratique. Cette stratégie ambitieuse, clairement assumée par Xi Jinping lors du dernier Congrès du Parti communiste chinois doit donc être analysée dans toutes ces dimensions, et c’est la richesse des approches proposées dans le dossier de ce mois qu’il faut souligner. Il est en effet indispensable de pouvoir mieux comprendre les enjeux actuels et à venir autour de la Chine, pour demain travailler de concert ou en concurrence, notamment quand les intérêts réels divergent de ceux affichés avec sourire. La lucidité est aujourd’hui plus que nécessaire pour que le rapprochement économique et poli- tique ne se fasse pas au détriment de notre indépendance et de notre souveraineté étendue jusque dans sa dimension européenne. D’autant plus que Pékin sait jouer habilement des oppositions de point de vue entre les différentes capitales et utilise sciemment la politique du carnet de chèque pour accroître sa sphère d’influence.

À travers ce dossier, on perçoit ainsi pleinement la remise en cause des équilibres géopolitiques avec le retour des États-Nations, l’impuissance des grandes organisations internationales et la prédominance du rapport de force comme mode de régulation dans les affaires du Monde.

C’est au moment où j’écris ces lignes que disparaissait Pierre Hassner. Son apport à l’analyse des relations internationales a été essentiel, d’autant plus que son parcours lui a donné la légitimité pour refuser les totalitarismes. Le concept de « démocrature » qu’il a développé ces dernières années reflète bien cette remise en cause sous-jacente des acquis chèrement payés pour accéder à la démocratie. Les leçons de l’Histoire semblent en effet très rapidement balayées pour satisfaire tant les ego de certains dirigeants, que pour refuser le débat politique démocratique au profit d’un populisme exacerbé.

Il faut également rendre hommage à Serge Dassault, décédé le 28 mai à l’âge de 93 ans et rappeler la ténacité avec laquelle il a su développer le groupe aéronautique créé par son père, Marcel, mais aussi défendre le programme de l’avion de combat Rafale. Ce n’est pas un hasard si nos alliés – concurrents sur le plan industriel – n’ont eu de cesse de critiquer l’avion car celui- ci constitue un fleuron technologique et opérationnel majeur pour notre pays. Le Rafale et tout son environnement contribuent largement non seulement à notre défense mais aussi à préserver notre souveraineté, notre indépendance et donc notre liberté.

Tribune

14 Juin 2018

Sommet entre Donald Trump et Kim Jung-un à Singapour – Entre dénucléarisation et redéfinition de la géopolitique Nord-Est asiatique (T 1014)

Morgane Farghen

Le Sommet de Singapour, pour spectaculaire qu’il ait été, ne résout pas les différends entre les protagonistes. De nombreuses questions restent posées et nécessiteront des réponses pour le moment inconnues. D’autant plus que les perceptions sur le sujet sont divergentes, notamment à Washington.

Lire la suite
Article gratuit jusqu'au 14 Juillet 2018

Florilège historique

Semaine 24

« Esquisse d'une histoire politique de l'Algérie » (avril 1953) par Georges Hardy

En avril 1953, la RDN publiait un article sur l’histoire politique de l’Algérie depuis l’arrivée des premières troupes françaises en juin 1830. Ce territoire était sous la domination ottomane qui n’accordait que peu d’intérêt à ces terres essentiellement berbères. Ce texte retrace les différentes étapes politiques qui se sont succédées et soulève la nécessité de mieux intégrer les élites locales et francophones au processus décisionnel. On sait ce qu’il advint quelques mois plus tard lors de la Toussaint sanglante le 1er novembre 1954. Lire la suite

e-Recensions

Maureen Demidoff : La tête et le cou - Histoires de femmes russes  ; Éditions des Syrtes, 2017 ; 220 pages

Tous les observateurs attentifs de la société russe ont été frappés par une sorte de paradoxe : sous une apparence formellement féminine, les femmes russes montrent ouvertement de fortes tendances directives, voire dominatrices à l’égard des hommes, lesquels se retrouvent souvent de ce fait infantilisés au niveau familial alors qu’ils dominent officiellement la vie politique et la direction des entreprises, domaines où toute idée de parité est exclue. Déjà au XIXe siècle, Anatole Leroy-Beaulieu, remarquait entre les deux sexes « une sorte d’inversion de qualités ou de facultés… Si l’on pouvait reprocher parfois aux hommes quelque chose de féminin, les femmes, en compensation, avaient dans le caractère et dans l’esprit quelque chose d’énergique et de viril. » Lire la suite

Serge Gadal

Les cahiers de la RDN

Cahier de la RDN - Eurosatory 2018

Conférence « La défense et la sécurité nationale 1 an après (mai 2017 - mai 2018) »

VIIIe assises de la pensée stratégique - Entre instabilité et chaos - Hybridation des menaces

Les Repères de la RDN

Lettre mensuelle d'informations tirées de sources ouvertes, réservée aux membres cotisants du CEDN

Repères

 

Brèves

14-06-2018

12-06-2018

07-06-2018

Cahier de la RDN
Eurosatory 2018

06-06-2018

.

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...