Auteur : Jean-Alfred Augustin

2 résultats (2 articles - 0 Tribune - 0 e-Recension)

N° 211 Mars 1963 - p. 413-434

Le pétrole saharien est-il toujours nécessaire à la France ? (II) - Jean-Alfred Augustin

La première partie de cette étude, publiée dans notre livraison de février 1963, rappelait les raisons fondamentales de l’essor saharien et analysait les dispositions en la matière des Accords d’Évian complétés par les protocoles du 28 août 1962, recherchant si elles permettaient le maintien de l’effort français de mise en valeur à des conditions acceptables pour toutes les parties en cause. Dans cette seconde partie, l’auteur examine si l’exploitation des gisements sahariens d’huile brute a justifié les espoirs suscités par les premières découvertes et précise la part occupée par ces gisements dans notre industrie nationale d’utilisation des produits pétroliers. Il évoque les raisons qu’avait la France, à l’origine de son entreprise saharienne, de vouloir assurer sous son contrôle son propre approvisionnement en hydrocarbures liquides et se demande si elles demeurent valables. Lire les premières lignes

N° 210 Février 1963 - p. 248-265

Le pétrole saharien est-il toujours nécessaire en France ? (I) - Jean-Alfred Augustin

La prospection des gisements d’hydrocarbures liquides (1) au Sahara, conduite méthodiquement avec des moyens humains, financiers et techniques appropriés, a révélé en un laps de temps très court la présence de plusieurs provinces pétrolières. Sans que se ralentisse l’effort de recherche, les gisements découverts ont été équipés, les canalisations de transport poussées jusqu’à la côte, tandis que routes et terrains d’aviation apparaissaient dans des zones jusque-là désertiques. Lire la suite

2 résultats

Janvier 2023
n° 856

Pour une stratégie d'influence

 

Actualités

30-01-2023
27-01-2023
26-01-2023
21-01-2023
15-01-2023
02-02-2023

Le jeudi 2 février 2023, le Centre de doctrine et d’enseignement du commandement (CDEC) organisera son colloque annuel de pensée militaire de l’armée de Terre à l’École militaire (Paris), en amphithéâtre Foch, à partir de 14 h.

Les conflits récents en Ukraine, au Haut-Karabagh ou au Moyen-Orient, ainsi que les tensions en Asie, sont révélateurs des enjeux majeurs de la guerre de haute intensité. S’ils permettent de réfléchir aux guerres d’aujourd’hui, ils sont aussi une source de réflexion pour les guerres de demain.

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...