Semaine 39/2022 : Avènement de la République arabe du Yémen, le 27 septembre 1962

Semaine 38/2022 : Début de la guerre Iran-Irak, le 22 septembre 1980

Semaine 37/2022 : Charles de Gaulle reconnaît aux Algériens le droit à l’autodétermination, le 16 septembre 1959

Semaine 36/2022 : Reconnaissance de l’indépendance des Pays baltes par l’Union soviétique, le 6 septembre 1991

Semaine 35/2022 : La bataille de Dumlupinar est remportée par les Turcs contre les Grecs, marquant la fin de la guerre d’indépendance turque, le 30 août 1922

Semaine 34/2022 : Signature du traité de Montevideo par l’Empire du Brésil et les Provinces-Unies du Río de la Plata, reconnaissant ainsi l’indépendance de l’Uruguay, le 27 août 1828

Semaine 33/2022 : Naissance de Napoléon Bonaparte, le 15 août 1769

Semaine 32/2022 : Statut de réserve scientifique et de territoire international pour l'Antarctique, le 10 août 1960

Semaine 31/2022 : Création de l’Armée populaire de libération chinoise, le 1er août 1927

Semaine 30/2022 : les dirigeants bosno-serbes mis en accusation de génocide et crimes contre l'humanité par le Tribunal pénal international, le 25 juillet 1995

semaine 29 : fin de la courte guerre égypto-libyenne, le 24 juillet 1977

semaine 28 : Saddam Hussein succède à Ahmad Hassan al-Bakr, le 16 juillet 1979

Semaine 27 : Constitution de la République d'Arménie, le 5 juillet 1995

Semaine 26/2022 : Déclenchement de la première grande crise européenne suite à l’échec des négociations sur le financement de la Politique agric

Semaine 25/2022 : Résolution n° 115 des Nations unies portant sur l’adhésion du Maroc, le 20 juin 1956

Semaine 24/2022 : Approbation par le Congrès du « Stars and Stripes » comme drapeau des États-Unis

Semaine 23/2022 : Création de l’État de la Cité du Vatican par la ratification des accords du Latran, le 7 juin 1929

Semaine 22/2022 : Signature des accords de Bicesse entre le président angolais et le chef de l’UNITA dans le contexte de la guerre civile en Angola,

Semaine 21/2022 : Signature des accords SALT I, le 26 mai 1972

Semaine 20/2022 : Naissance de Hô Chi Minh, le 19 mai 1890

Semaine 19/2022 : Début de la guerre civile du Salvador, le 9 mai 1979

Semaine 18/2022 : Naissance de Tito, le 7 mai 1961

Semaine 17/2022 : La Chine compte désormais plus d’un milliard d’habitants, le 29 avril 1982

Semaine 16/2022 : La mission habitée lunaire Apollo 16 décolle de la surface de la Lune, terminant l'avant-dernière mission du programme spatial américain Apollo, le 24 avril 1972

Le 24 avril 1972, le LEM Orion décollait de la Lune pour rejoindre le vaisseau Apollo 16. Cette 5e mission avec un alunissage, après l’exploit de Apollo 11 en juillet 1969, s’effectua du 16 au 27 avril dans une grande indifférence médiatique malgré le caractère hautement remarquable de la performance technique. Le commandant de bord était John Young (1930-2018) qui effectuait ainsi son 4e vol. Il fut aussi le 1er commandant de bord lors du premier vol de la navette Columbia en 1981 et effectua encore une deuxième mission à bord de cet engin. Il servit à la NASA jusqu’en 2004 et reste à ce jour l’astronaute ayant effectué le plus de vols. Si l’opinion publique avait suivi avec passion la mission de sauvetage de Apollo 13 – « Houston, we have a problem » –, la conquête spatiale ne faisait plus vibrer les foules et la NASA se vit contrainte d’annuler les expéditions lunaires 18 et 19, Apollo 17 clôturant le 19 décembre 1972 l’aventure lunaire. En à peine une décennie, les États-Unis avaient rattrapé leur retard après l’humiliation ressentie lors du 1er vol d’un homme dans l’Espace, le Soviétique Youri Gagarine le 12 avril 1961. Si l’URSS avait réalisé depuis Spoutnik en 1957 plusieurs premières, damant ainsi le pion aux États-Unis, ceux-ci lancèrent avec le discours du président John Kennedy du 25 mai 1961 la course à la Lune et battirent alors à plate couture l’URSS. De fait, en 1972, l’avance technologique des États-Unis a été accélérée par les milliards de dollars versés à la NASA et qui permirent directement ou indirectement aux Américains de gagner la bataille de l’innovation. La Silicon Valley en est une des illustrations des retombées du programme Apollo et le New Space incarné par Elon Musk et Space X ou Jeff Bezos et Blue Origin bénéficient de cet esprit de la conquête spatiale initiée à la fin des années 1950.
 

Pour en savoir plus :
Pasco Xavier : La politique spatiale des États-Unis, technologie, intérêt national et débat public, 1958-1997, Éditions L’Harmattan, 1997, 300 pages
Sourbes-Verger Isabelle : L’espace, un nouveau territoire, Atlas des satellites et des politiques spatiales, Belin, 2002, 384 pages

Semaine 15/2022 : Première transmission expérimentale et quasi-confidentielle en France d'une image de télévision, le 14 avril 1931

Le 14 avril 1931, l’ingénieur René Barthélémy (1889-1954) effectuait une première transmission expérimentale d’une image de télévision avec une définition de 30 lignes. Dès 1935, Radiovision PTT, implanté dans le ministère des Postes Télégraphes et Télécommunications (PTT) au 103, rue de Grenelle dans le 7e arrondissement de Paris, émettait sur la capitale des émissions télévisées, bénéficiant d’un émetteur installé sur la Tour Eiffel. Avec la guerre, le développement est interrompu, tandis que les Allemands installent rue Cognacq Jay un premier studio émettant au profit de leurs soldats blessés. Le 1er octobre 1944, les émissions reprennent et RTF Télévision est créé le 9 février 1949, tandis que le premier journal télévisé est diffusé la même année. Les progrès se sont accélérés avec notamment le Général Leschi (1903-1971), polytechnicien et qui avait été formé par le Général Gustave Ferrié, pionnier de la TSF. Le Général Leschi, engagé dans la Résistance et déporté en 1943 après la prise de la ferme de la Rapine, près de Vichy et qui servait de poste clandestin d’interception et d’écoute des transmissions allemandes, fut le directeur adjoint de la RTF jusqu’en 1963. La RTF devient l’Office de radiodiffusion-télévision française (ORTF) en 1964 avec la construction de la Maison de la Radio, inaugurée par le général de Gaulle. L’ORTF mit en œuvre La 2e Chaîne (aujourd’hui France 2) à partir de 1963 et qui, à partir de 1967, commence à proposer des émissions en couleur ; puis La 3e (France 3) en 1972, directement en couleur. En 1963, il y avait alors 3,5 millions de téléviseurs en France et le réseau était en pleine expansion avec l’installation de relais émetteurs pour couvrir le territoire de la métropole.

Pour en savoir plus :
Michel Amoudry, René Barthelémy ou la grande aventure de la télévision française, Presses universitaires de Grenoble, 1997.

Ina - Institut national de l'audiovisuel