Auteur : Jean Chesneau

Ancien diplomate (notamment au Mozambique pendant sept ans), expert des questions africaines.

22 résultats (22 articles - 0 Tribune - 0 e-Recension - 0 article cahier)

N° 619 Avril 2000 - p. 21-39

L'onde de choc de la Seconde Guerre mondiale - Jean Chesneau

L'auteur, fidèle à notre revue, a cette fois-ci « abandonné » l'Afrique et la Méditerranée pour analyser le passé récent, le présent et fait part de ses craintes et de ses espoirs pour l'avenir. Qu'il soit remercié pour l'à-propos de ce texte.

N° 617 Février 2000 - La Méditerranée, entre trois continents - p. 5-18

À propos d'une politique méditerranéenne - Jean Chesneau

Ancien diplomate et spécialiste de l'Afrique, l'auteur a noté que le président de la République a souhaité une réunion de tous les chefs d'État et de gouvernement des pays riverains de la Méditerranée. À cette occasion, il nous fait part de ses réflexions sur ce « berceau de civilisations » et propose quelques idées dont devrait débattre cette conférence afin de porter ses fruits.

N° 614 Novembre 1999 - Chroniques - p. 173-176

Défense dans le monde - Enclaves historiques - Jean Chesneau

N° 614 Novembre 1999 - Chroniques - p. 186-191

Afrique - SOS Afrique - Jean Chesneau

N° 605 Janvier 1999 - Repères - Opinions - Débats - p. 119-138

Afrique : une nouvelle donne pour l'an 2000 ? - Jean Chesneau

L'auteur, ancien ambassadeur spécialiste de l'Afrique, évoque l'avenir proche de ce continent qu'il affectionne particulièrement et qu'il souhaiterait voir progresser dans la paix et la prospérité.

N° 602 Octobre 1998 - Repères - Opinions - Débats - p. 124-143

Pour une Afrique de progrès, quelle formation ? - Jean Chesneau

Même si nous avons récemment publié les actes de notre colloque sur les stratégies en Afrique au sud du Sahara, nous avons estimé intéressant d’y ajouter, à l’occasion de ce numéro de la revue, l’étude très approfondie et très objective de la formation du personnel dans ce continent, de l’ambassadeur Jean Chesneau, spécialiste de l’Afrique, dont il connaît tous les pays, d’Alger au Cap et de Dakar à Maputo.

N° 597 Avril 1998 - Repères - Opinions - Débats - p. 76-90

Coopération internationale : réhabilitation à l'Est, développement au Sud - Jean Chesneau

Il n’entre, à aucun moment, dans l’intention de l’auteur de ce texte, ancien ambassadeur, de critiquer de manière stérile des rapports dont la qualité et l’utilité sont indéniables ; mais de s’interroger, sur la possibilité de réunir, dans un cadre approprié, les deux faces de toute politique d’assistance, autrement dit : de lier l’étude des montants et des conditions de l’aide fournie à l’analyse des résultats obtenus. Qu’il s’agisse, pour les pays producteurs de richesses excédentaires de poursuivre, avec le Sud, la recherche du progrès ; ou de prendre part, à l’Est, à l’oeuvre de réhabilitation consécutive à la faillite du marxisme, la coopération doit être conçue et appliquée comme un tout indissociable.

N° 577 Juillet 1996 - Défense et sécurité en Europe (I) - Repères - Opinions - Débats - p. 95-108

L'emprise francophone dans l'espace africain - Jean Chesneau

N° 572 Février 1996 - Repères - Opinions - Débats - p. 119-129

Royaume-Uni, Commonwealth et coopération - Jean Chesneau

N° 569 Novembre 1995 - p. 123-135

Solitude africaine - Jean Chesneau

L'auteur nous donne à nouveau son opinion sur ce continent à la fois si proche et si loin de nous, et il la résume par la phrase : « Après la cohabitation coloniale et les chimères de l’indépendance, la délicate rencontre avec les exigences de la liberté ». Lire les premières lignes

N° 567 Août/Sept 1995 - Repères - Opinions - Débats - p. 125-135

Les conditions du développement : l'Afrique lusophone - Jean Chesneau

L'histoire, le moment venu, devra donner une analyse du développement qui, aujourd'hui encore, est brouillée par des passions de commande et une ignorance parfois délibérée. Construire un pont en Afrique en 1900, ou en 1995, pose des problèmes techniques analogues avec, dans le dernier cas, des matériaux et des procédés très améliorés. De même, les utilisateurs de l'un ou l'autre ouvrage n'ont guère changé. Reste à répéter un travail identique à près d'un siècle d'intervalle. Ce projet est-il toujours envisagé dans des conditions similaires, et a-t-il les mêmes chances de réussite ? C'est à cette question que l'auteur s'efforce de répondre.

N° 543 Juin 1993 - Repères - Opinions - Débats - p. 127-132

Résurgence de l'Afrique profonde - Jean Chesneau

N° 522 Juillet 1991 - Repères - Opinions - Débats - p. 145-152

L'Espagne et le monde arabe - Jean Chesneau

L'auteur, ancien diplomate connaissant parfaitement l'Afrique, ainsi qu'il l'a prouvé maintes fois dans cette revue, aborde cette fois-ci le thème des relations de l'Espagne avec le monde arabe, maghrébin en particulier, depuis la « Conquista » de 711 jusqu'à nos jours ; il nous donne aussi les raisons pour lesquelles il estime que ce pays est tout spécialement apte à faire le « pont » entre l'Afrique et l'Europe dans les prochaines décennies.

N° 519 Avril 1991 - Repères - Opinions - Débats - p. 121-132

Destin linguistique de l'Algérie - Jean Chesneau

En décembre 1990, le Parlement algérien a adopté, à une forte majorité, un texte de loi sur la « généralisation de la langue arabe ». Dans un an et demi, l’administration locale devra être intégralement arabisée ; l'université de même avant 1997. Sans s'arrêter aux objectifs politiques immédiats d'une telle mesure, l'auteur, fidèle de la revue, a choisi de commenter cette décision dans ses implications nationales et internationales, ce qui le conduit à évoquer un cadre francophone que l'Algérie semble décidée à quitter.

N° 513 Octobre 1990 - Repères - Opinions - Débats - p. 85-97

Afrique et progrès - Jean Chesneau

L'auteur poursuit ses réflexions sur ce continent qu'il connaît si bien et qu'il aime tant, l'Afrique. Celle-ci l'inquiète car son avenir paraît sombre, d'autant plus qu'une certaine désaffection semble se faire jour chez les Occidentaux à son égard. C'est donc avec réalisme et encouragement qu'il incite les Africains à « concilier les vieux dieux tutélaires et les nouveaux génies promoteurs de progrès ».

N° 507 Mars 1990 - Repères - Opinions - Débats - p. 107-121

Quelle politique française d'assistance à l'Afrique ? - Jean Chesneau

Au moment où, en raison de l'évolution de l'Europe de l'Est, les pays du Sud se demandent ce que sera, dans l'avenir, l'aide que leur apportent les États industrialisés, l'auteur, particulièrement compétent sur les questions africaines, évoque la politique d'assistance française envers ce proche continent. Ce sujet est très important, et il le restera au siècle prochain ; il a déjà été abordé dans un numéro précédent par le colonel Paul Vallin, il le sera encore ultérieurement, même s'il est « sensible ».

N° 506 Février 1990 - Repères - Opinions - Débats - p. 85-92

Démographie et sous-développement - Jean Chesneau

Face à toutes les difficultés du Tiers-Monde, que beaucoup de pays ont cru résolues à partir du moment où ils acquéraient l'indépendance, il est temps de faire des raisonnements sains et de prendre des décisions cohérentes. Dans cet article, l'auteur, qui connaît parfaitement l'Afrique, nous montre combien démographie et développement sont étroitement liés.

N° 505 Janvier 1990 - Repères - Opinions - Débats - p. 113-125

Le Maroc mise sur l'Eurafrique - Jean Chesneau

L'appartenance du Maroc à deux ensembles, le Grand Maghreb et la Communauté économique européenne, est le vœu du roi Hassan II. L'auteur, fidèle de notre revue, analyse les possibilités pour cet État de voir exaucer la seconde partie du vœu de son souverain. Il nous explique les motivations de ce dernier, en particulier sa double culture ; il nous décrit aussi les difficultés qu'il faudra vaincre pour parvenir à une telle fin.

N° 499 Juin 1989 - p. 129-142

Recherche scientifique et développement en Afrique - Jean Chesneau

L'auteur avait écrit, en décembre 1988, un article très objectif sur les anciennes colonies portugaises d'Afrique. Il fait maintenant le bilan de la recherche scientifique sur ce continent, donne des orientations susceptibles de l'améliorer et ainsi d'assurer un développement actuellement inquiétant par sa faillite.

N° 493 Décembre 1988 - p. 115-132

Le Portugal et l'Afrique : une relation multiséculaire - Jean Chesneau

En février dernier, nous avons publié un article dont le thème était l'échec de la décolonisation des « provinces d'outre-mer » portugaises, et nous avions estimé qu'en tout état de cause les nouveaux régimes étaient largement responsables de la situation dans laquelle ces États se trouvaient actuellement. Il est temps en effet de redevenir objectif après une période où il s'agissait essentiellement de « tirer à boulets rouges » sur les anciennes puissances colonisatrices.

22 résultats