Auteur : Christophe Vallée

Professeur agrégé, docteur de troisième cycle, docteur d’université, diplômé de l’École nationale d’administration, lauréat de la Fondation de la Vocation.

5 résultats (1 article - 4 Tribunes - 0 e-Recension - 0 article cahier)

Tribune - 05-12-2012

La politique n’a-t-elle d’autres fins qu’elle-même ? (T 302) - Christophe Vallée - 8 pages

La dialectique entre intention et action politique est le thème de cette réflexion profonde sur la rationalité de l’acteur politique et sa perception par le peuple. La disqualification souvent dénoncée de l’action politique révèle son incapacité à structurer la vie publique par défaut de sens et d’idéal commun.

Tribune - 10-11-2011

Le mouvement aronien de l’histoire ou les limites de l’objectivité historique (T 142) - Christophe Vallée - 4 pages

Cette dissertation savante sur la pensée aronienne appliquée à l’histoire, comme discipline, science, concept même permet à l’auteur de brosser à grands traits les engagements du philosophe à la suite de Max Weber et dans le mouvement des idées de son temps.

N° 743 Octobre 2011 - Repères - Opinions - Débats - p. 75-82

Le paradigme français de la puissance - Christophe Vallée

Cette réflexion sur l’évolution de la posture stratégique française pose la question de l’évolution de la puissance depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. La guerre froide avait ménagé la posture gaullienne d’indépendance nationale dans l’alliance occidentale. Depuis la fin de celle-ci, l’évolution de la construction européenne pose la question de sa mutualisation dans un espace européen à la personnalité encore indécise. L’auteur en évoque les contraintes et suggère une nouvelle approche. Lire les premières lignes

Tribune - 11-05-2011

La dissuasion a-t-elle encore une stratégie ? (T 90) - Christophe Vallée - 5 pages

La stratégie de la dissuasion a évolué depuis l’apparition de nouveaux acteurs dans les relations internationales, le basculement des rapports de forces, le bouleversement des rapports de puissances sans oublier la dénaturation de la menace qui est désormais diversifiée, permanente et globale.

Tribune - 17-01-2011

Une combinatoire planétaire ou le retour à la stratégie de Leibniz (T 39) - Christophe Vallée - 5 pages

Chaque nation possède sa combinatoire relationnelle avec toutes les autres, c’est ce qui constitue une formule internationale nouvelle en ce début de XXIe siècle, un système de puissance plurielle dont l’interdépendance canalise la force. Il n’y a plus d’hégémonie mais une prépondérance. La France doit s’adapter à ce monde multipolaire où elle joue encore un rôle global.

5 résultats