Auteur : Y. B.

20 résultats (20 articles - 0 Tribune - 0 e-Recension - 0 articles cahiers)

N° 381 Octobre 1978 - Bibliographie - p. 198-199

Cinquante bateaux pour sauver le monde - Y. B.

Le titre, dans son raccourci, évoque le message adressé par Winston Churchill au président Roosevelt le 15 mai 1940, demandant notamment, dans l’immédiat, le prêt de 40 ou 50 vieux destroyers, la cession de « plusieurs centaines d’avions du tout dernier modèle », des armes antichars avec leurs munitions, de l’acier. À la date du message, en effet, le front allié vient d’être rompu près de Sedan, les forces allemandes s’engouffrent dans la brèche ainsi créée, et la Grande-Bretagne, dont les forces d’escorte se révèlent très insuffisantes, voit déjà le nombre de ses avions en état de combattre sérieusement amputé. Lire la suite

N° 369 Août/Sept 1977 - Bibliographie - p. 170-171

Marseille-Fos et le Grand-Delta - Y. B.

Poursuivant ses études sur nos grands ports, l’amiral Lepotier, de l’Académie de Marine, vient de donner aux éditions France-Empire l’histoire du complexe Marseille-Fos et du Grand Delta. L’ampleur et l’intérêt du sujet sont remarquablement servis par l’importance et la qualité de la documentation ainsi que par la richesse du texte où l’on retrouve la marque des précédents ouvrages de l’amiral. Lire la suite

N° 361 Décembre 1976 - Bibliographie - p. 187-188

La vie aventureuse et mouvementée de Charles-Henri Comte d’Estaing - Y. B.

Dans le cadre de notre histoire maritime, et plus généralement de celle des dernières décennies de l’Ancien Régime, c’est une biographie d’un intérêt exceptionnel que nous donne le capitaine de vaisseau Jacques Michel, du service historique de la marine. Et ceci à bien des égards. Il retrace, en effet, dans une édition à la présentation prestigieuse, la vie d’un personnage hors du commun, tout à tour soldat, marin, grand administrateur, diplomate, dont l’activité fut telle, dans chacun de ces domaines, qu’en suivant ses pas, ce sont tous les événements importants de la seconde moitié du XVIIIe siècle que l’on parcourt : guerre de Succession [NDLR 20202 : d’Autriche], où nous le trouvons capitaine à 17 ans et colonel à 18 ; expédition de Lally-Tollendal en océan Indien, au cours de laquelle, colonel, il fait l’apprentissage de la mer : guerre de Sept Ans (1756-1763) où, à 31 ans, il est général : guerre de l’Indépendance américaine (1775-1783) où, cette fois, il est chef d’escadre. Entre-temps, les fonctions de gouverneur de l’île de Saint-Domingue et, plus tard, de la province de Touraine, ont élargi le champ de ses activités. On le voit, enfin, témoin au procès de Marie-Antoinette avant d’être lui-même arrêté en novembre 1793 et exécuté l’année suivante. Lire la suite

N° 354 Avril 1976 - Bibliographie - p. 187-188

Expédition « FAMOUS » - Y. B.

En août 1973, le bathyscaphe français Archimède, accompagné de son bâtiment de soutien Marcel Le Bihan, exécutait la première phase de l’expédition « FAMOUS » (French American Mid Ocean Undersea Study). Au cours des mois de juillet et août 1974, l’Archimède et l’engin français SP3000 d’une part, le sous-marin américain Alvin d’autre part, accompagnés de leurs navires supports, en exécutaient la phase principale au cours de 51 plongées et de 228 heures passées sur le fond à 700 km au sud-ouest des Açores, dans cette grande vallée sous-marine qu’est le Rift médio-atlantique. C’était alors l’extraordinaire moisson de 23 000 photographies, de 100 heures de télévision, de 2 tonnes de roches prélevées par 3 000 mètres de fond sur 167 sites différents. Lire la suite

N° 348 Octobre 1975 - Bibliographie - p. 206-206

La bataille de l’Atlantique. Tome II : La victoire des chasseurs (1942-1945) - Y. B.

Au cours de l’année 1942, ce sont 7 800 000 tonnes de navires marchands alliés qui sont perdus sur les divers théâtres d’opérations. Sur ce total, 6 300 000 t sont le fait des seuls sous-marins allemands dont 87 étaient coulés pendant la même période. Lire la suite

N° 346 Juillet 1975 - Bibliographie - p. 183-183

Dunkerque - Y. B.

Dunkerque, ce fut à la fin du mois de mai 1940, ce « cul de sac enflammé » d’où l’on s’efforcera de sauver tout ce qui pouvait l’être des armées françaises du Nord. Ce fut, dans le même temps, le théâtre de l’opération Dynamo qui couvrait le réembarquement du corps expéditionnaire britannique. Et ce furent au total près de 340 000 hommes qui furent ainsi évacués. Lire la suite

N° 345 Juin 1975 - Bibliographie - p. 206-207

Les Marins de l’An II - Y. B.

Georges Bordonove avait déjà manifesté, avec Le naufrage de la Méduse, qui reçut l’an dernier la bourse Goncourt du récit historique, l’intérêt qu’il portait à la grande aventure de la mer. Il reste dans le même domaine en donnant, avec Les Marins de l’An II, un ouvrage d’une haute qualité. Lire la suite

N° 338 Novembre 1974 - Bibliographie - p. 184-185

La bataille de l’Atlantique. T. I : La Kriegsmarine à son apogée (1939-1942) - Y. B.

« Il s’agissait, pour nous, de couler plus de capacité de transport, donc de navires marchands utilisés pour le transport des moyens d’alimentation, matières premières, troupes, armes, munitions, produits énergétiques, que nos adversaires, États-Unis et Angleterre, ne pouvaient en reconstruire dans leurs chantiers ». Lire la suite

N° 337 Octobre 1974 - Bibliographie - p. 200-200

French Warships of World War I  - Y. B.

Jean Labayle-Couhat, qui avait déjà publié chez Ian Allan à Londres, les French Warships of World War II, vient de nous donner, chez le même éditeur et dans la même collection, les bâtiments français de la Première Guerre mondiale. C’est là, pour qui s’intéresse à la Marine et à son histoire, un document capital. D’une présentation claire et ordonnée, enrichie d’abondantes illustrations, il donne pour chaque bâtiment toute la somme de renseignements susceptibles d’intéresser les chercheurs, programme, caractéristiques diverses, dates ainsi qu’une brève notice historique sur son activité. Lire la suite

N° 334 Juin 1974 - Bibliographie - p. 176-176

De Carthage à Berchtesgaden - Y. B.

Parmi les souvenirs de marins qui paraissent en librairie, ceux de l’amiral Guillon ont une résonance particulière. Si les premiers chapitres de son livre, couvrant les années 1930 à 1939, évoquent les débuts d’une carrière que l’on peut qualifier de classique, les événements se sont chargés par la suite de lui donner une orientation bien différente. Lire la suite

N° 323 Juin 1973 - Bibliographie - p. 187-187

Cherbourg, port de la libération - Y. B.

« J’avais résolu de renouveler à Cherbourg les merveilles de l’Égypte ». Gravée sur le socle de la statue qui orne la place Napoléon, cette phrase du Mémorial, reprise par l’amiral Lepotier dans l’ouvrage qu’il consacre à Cherbourg, montre à l’évidence que l’Empereur avait clairement reconnu l’importance géographique et stratégique du grand port normand. C’est d’ailleurs dès le Consulat qu’il décida de « donner enfin à notre flotte une rade abritée, nautiquement accessible en tout temps de vents et marées et défendue contre toute attaque par mer ». Lire la suite

N° 323 Juin 1973 - Bibliographie - p. 187-187

Guérilla sur mer  - Y. B.

Passionnant, le nouvel ouvrage d’Henri Le Masson, de l’Académie de Marine, nous entraîne bien loin de ces grands affrontements qui ont marqué à travers le monde l’histoire maritime : batailles navales des XVIIe et XVIIIe siècles, aventure du Jutland [1916] ou luttes dramatiques de la guerre du Pacifique. Il ne s’agit plus ici de cuirassés, ni de porte-avions, mais de petits bâtiments, de simples engins parfois, où l’ingéniosité des constructeurs s’est donné libre cours et où l’audace et le courage individuels ont trouvé un admirable terrain d’action. Lire la suite

N° 314 Août/Sept 1972 - Bibliographie - p. 1386-1387

Les cannonières de Yang-Tsé - Y. B.

Ce n’est, bien sûr, qu’une petite tranche d’histoire que nous conte là le capitaine de vaisseau d’Antin de Vaillac : quelques années, quelques hommes, quelques bâtiments. Mais une tranche singulièrement attachante par le cadre dans lequel elle se déroule, par les rappels historiques qu’elle suscite, par l’évocation des difficultés vaincues et des qualités humaines qui s’y sont manifestées. Lire la suite

N° 314 Août/Sept 1972 - Bibliographie - p. 1387-1387

Les corvettes de la France libre - Y. B.

De nombreux ouvrages, études historiques ou récits romancés, ont conté les péripéties de la bataille de l’Atlantique au cours de la Seconde Guerre mondiale. On a dit d’excellente façon l’effort gigantesque que demandèrent aux Alliés l’organisation et la protection de leurs convois ainsi que la ténacité avec laquelle les sous-mariniers allemands tentèrent de briser le courant de ravitaillement venant des États-Unis. C’est bien encore de cette bataille qu’il est question, mais ce qu’apporte le récit du capitaine de frégate de Morsier, et c’est en cela qu’il nous touche, c’est la part prise par les Forces navales françaises libres (FNFL) à cette lutte vitale, harassante et finalement victorieuse. Lire la suite

N° 314 Août/Sept 1972 - Bibliographie - p. 1387-1387

Charles Maurras et l’idéologie d’action française - Y. B.

Quelles sont les origines de l’Action française ? Quelle est la nature de sa démarche politique ? Telles sont les questions auxquelles s’efforce de répondre l’intéressante étude de Colette Capitan Peter. Les nationalismes, issus des humiliations de 1370 ou de déchirements tels que celui de l’Affaire Dreyfus, n’avaient pas mis en cause la légitimité du Régime. La Ligue maurassienne va rompre avec cette tradition en mettant en jeu l’existence même de la République et déclarant travailler à la combattre. La Grande Guerre, l’après-guerre, les années vingt et trente, justifient le maintien et le renouveau de la doctrine du « nationalisme intégral ». Lire la suite

N° 308 Février 1972 - Bibliographie - p. 334-335

Flottes de combat 1972 - Y. B.

M. Henri Le Masson, membre titulaire de l’Académie de Marine dont il assuma, il y a peu, la présidence, et dont les ouvrages sont bien connus des lecteurs de la Revue, vient de publier, aux Éditions Maritimes et d’Outre-Mer, les Flottes de combat 1972Lire la suite

N° 305 Novembre 1971 - Bibliographie - p. 1751-1751

Histoire maritime de la Première Guerre mondiale (Tome III) - Y. B.

Avec ce 3e tome s’achève l’important travail de Jean-Jacques Antier sur l’histoire maritime de la Première Guerre mondiale auquel sont incorporés divers chapitres issus de la plume autorisée de Paul Chack. Lire la suite

N° 302 Juillet 1971 - Bibliographie - p. 1231-1232

Le métier de la mer - Y. B.

Sous le nom d’Hilarion, et sous le titre S et G, l’amiral Philippon avait déjà conté comment à Brest, en 1941 et 1942, il avait recueilli et transmis aux services de renseignement de Londres des informations du plus haut intérêt dont l’exploitation avait permis de très fructueuses opérations contre de grands bâtiments de la marine allemande. Il nous donne aujourd’hui un récit dont l’aventure brestoise n’est plus qu’un épisode. C’est en effet toute une vie de marin que l’on voit se dérouler sur la toile de fond d’une période au cours de laquelle, comme le dit l’auteur, « les officiers de sa génération ont épaulé cinq ou six guerres », et dont il a personnellement vécu, ou tout au moins approché, les drames et les cas de conscience. Lire la suite

N° 295 Décembre 1970 - Bibliographie - p. 1932-1933

Lorient, porte des Indes - Y. B.

C’est une véritable épopée que nous fait revivre l’amiral Lepotier en retraçant l’histoire du grand port breton et en évoquant ces événements dont il fut le point de départ, le théâtre ou l’aboutissement. On le voit naître au milieu des landes et des bois, croître et se fortifier, on participe à ses vicissitudes au gré des cahots de la politique. On assiste à la belle aventure des compagnies des Indes, et l’on chemine, par-delà la course, le commerce et les guerres, jusqu’au renouveau issu de la Libération. Lire la suite

N° 294 Novembre 1970 - Bibliographie - p. 1759-1759

Propos maritimes - Y. B.

Cet ouvrage réunit des textes déjà parus et des exposés donnés devant l’Académie de Marine et l’École de Guerre navale. Autour de quatre thèmes : événements survenus aux quatre coins du monde ; hommes qui, au cours de quatre siècles ont marqué l’histoire maritime ; type de navires ; et politique navale, l’auteur met en valeur des faits et peint des caractères. Des premiers, il retrace l’histoire, dégage la philosophie, examine les résultats. Des seconds, il fait une analyse psychologique fine et fidèle. Lire la suite

20 résultats