Auteur : J. Augustin Léger

Docteur ès lettres, ancien professeur à l'Ecole de guerre navale et à l'Ecole nationale supérieure de l'aéronautique 

14 résultats (14 articles - 0 Tribune - 0 e-Recension - 0 article cahier)

N° 077 Janvier 1951 - p. 68-81

La pensée militaire à l'étranger - J. Augustin Léger

N° 053 Novembre 1948 - p. 503-517

L'essor aérien du Canada - J. Augustin Léger

Le 23 février 1909, il y a foule sur le territoire de Baddeck, presqu’île du Cap Breton ; foule enthousiaste, anxieuse, sceptique ou choquée de tant d’audace : un homme va s’élever dans l’air à bord d’un grand oiseau de bois et de toile, le Trait d’Argent, Silver Dart. Il s’enlève, mais il ne va pas bien loin. Premier coup d’aile de l’aviation canadienne. Ou plutôt exactement le second. Une quinzaine de mois plus tôt, avait tenté de prendre son vol dans une sorte de cerf-volant, le Cygnet, Alexander Graham Bell, plus connu par l’invention du téléphone : son laboratoire d’aérodynamique va désormais poursuivre les recherches. L’impulsion décisive leur est donnée par la guerre de 1914. Le maréchal Bishop le rappelait naguère, non sans fierté, dans son livre « la Paix ailée ». Les hostilités terminées, ceux qui, comme lui, venaient d’y faire leur apprentissage, eurent peine à se détacher d’un si beau métier ; sans y être aidés ni même encouragés par les pouvoirs publics, ils se lancèrent, pour leur propre compte et par leurs seuls moyens, dans des aventures variées. Lire la suite

N° 029 Octobre 1946 - p. 506-516

L'arsenal canadien (I) - J. Augustin Léger

14 résultats