Auteur : Céline Marangé

Docteure en science politique (IEP de Paris) et chercheure, spécialiste de la Russie à l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire (Irsem).

3 résultats (3 articles - 0 Tribune - 0 e-Recension - 0 articles cahiers)

N° 831 Juin 2020 - La puissance américaine : assise et évolutions stratégiques - p. 66-74

Les désaccords russo-américains sur la stabilité stratégique et le contrôle des armements - Céline Marangé

Les relations russo-américaines sont marquées par la défiance et la difficulté à relancer un dialogue du contrôle des armements. L’ambivalence de Moscou et la méfiance de Washington accroissent les antagonismes alors qu’il serait nécessaire de rétablir le dialogue sur des sujets d’intérêt commun, pour une ouverture nécessaire.

N° 802 Été 2017 - L’ambivalence de la puissance russe - p. 11-14

Introduction - L’ambivalence de la puissance russe - Isabelle Facon, Céline Marangé

La crise ukrainienne constitue, à n’en pas douter, un point de césure dans l’histoire contemporaine de la Russie. L’annexion de la Crimée puis la guerre dans le Donbass ont modifié son image et son positionnement sur la scène internationale ; elles ont aussi profondément affecté ses relations extérieures, tant avec les pays occidentaux qu’avec ceux de son voisinage. Ce numéro a pour ambition d’examiner plusieurs facettes marquantes de la puissance russe afin d’en évaluer les forces et les faiblesses. Il cherche aussi, avec l’exemple russe, à faire réfléchir à « l’impuissance de la puissance » (1). Pour la Russie comme pour tout autre acteur majeur, l’affirmation de la puissance comporte des risques et peut engendrer de nouveaux défis. Ainsi, le renforcement de l’outil militaire et la quête de reconnaissance n’ont pas toujours eu les effets escomptés par Moscou. Lire la suite

N° 802 Été 2017 - L’ambivalence de la puissance russe - Perspective stratégique - p. 50-57

Le nucléaire russe : un instrument de dissuasion et d’intimidation - Céline Marangé

Dans le contexte de tensions avec les pays occidentaux, le nucléaire revêt une portée nouvelle pour Moscou. Il sert toujours à compenser la faiblesse relative de l’armée russe à l’égard des forces de l’Otan, et de la Chine. Mais également à intimider de plus en plus l’adversaire en faisant la démonstration d’une puissance retrouvée.

3 résultats

Juin 2020
n° 831

La puissance américaine : assise et évolutions stratégiques

Actualités

01-07-2020
28-06-2020

Sommaire
d'été 2020
Numéro disponible début juillet
En précommande

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...