Novembre 2017 - n° 804

Armement et économie de défense

« Le plus grand arbre est né d’une graine menue »

Lao-Tseu

Éditorial - Jérôme Pellistrandi

Le calendrier très serré est tenu. La Revue stratégique de défense et de sécurité nationale a été présentée au président de la République le 11 octobre. Ce document de 110 pages se veut être une « analyse lucide et volontariste » permettant dès lors de préparer la prochaine loi de programmation militaire 2019-2024. L’un des mérites de la Revue stratégique est d’être très explicite sur les menaces et les risques avec un ennemi clairement désigné, le terrorisme djihadiste et le retour du rapport de force comme instrument de régulation internationale. Dans un environnement stratégique instable, incertain et ambigu, les adversaires potentiels ne cessent de se réarmer pour conduire des conflits plus durs. Lire la suite

Pour changer de page, vous pouvez utiliser les boutons en fin de liste, votre souris (clic gauche et déplacement sur l'écran) ou un stylet si vous disposez d'un écran tactile.

Revue Défense Nationale - Novembre 2017 - n° 804

Armement et économie de défense

Le calendrier très serré est tenu. La Revue stratégique de défense et de sécurité nationale a été présentée au président de la République le 11 octobre. Ce document de 110 pages se veut être une « analyse lucide et volontariste » permettant dès lors de préparer la prochaine loi de programmation militaire 2019-2024. L’un des mérites de la Revue stratégique est d’être très explicite sur les menaces et les risques avec un ennemi clairement désigné, le terrorisme djihadiste et le retour du rapport de force comme instrument de régulation internationale. Dans un environnement stratégique instable, incertain et ambigu, les adversaires potentiels ne cessent de se réarmer pour conduire des conflits plus durs.

Dès lors, la France doit impérativement conserver un modèle d’armée complet et équilibré, avec une dissuasion nucléaire à deux composantes modernisées. Cela signifie – et les mots ont leur importance – une remontée en puissance de notre défense s’appuyant sur une ambition industrielle forte, capable de fédérer au plan européen et développant un niveau technologique élevé, dynamique et valorisant l’innovation. Notre pays dispose de ces atouts. Il appartient maintenant, après cette première étape, de concrétiser ce choix politique en termes d’ambitions opérationnelles, de capacités à mettre en œuvre et donc d’avoir les ressources humaines mais surtout financières conformes à nos intérêts et consolidées dans la durée.

L’une des pistes pour réussir ce projet passe notamment par l’innovation – clé de notre indépendance technologique et donc de notre souveraineté. L’enjeu est à la fois de préparer le temps long avec des programmes structurants dont la durée de vie est de l’ordre du demi-siècle et de mettre en valeur le temps court qu’apporte la révolution numérique. Cela exige une agilité opérationnelle, mais aussi culturelle, en valorisant l’esprit d’innovation qui nous permettra de conserver un avantage face à des puissances aux ambitions agressives et donc déstabilisantes dans certaines régions du monde, y compris aux portes de l’Europe. Le dossier de ce mois propose les travaux de la session « Armement et économie de défense » de la 53e session nationale de l’IHEDN, illustrant en particulier ce besoin de développer la culture de l’innovation qui est une condition indispensable afin de faire la différence notamment pour nos forces en opération. Cela est d’autant plus nécessaire que nous en avons les capacités et les compétences.

Se pose ici la question de l’ambition européenne largement réaffirmée dans la Revue stratégique. Or, l’alignement des planètes n’est plus optimum aujourd’hui avec le Brexit monopolisant durablement Londres et la Commission européenne, la constitution d’une coalition « Jamaïque » en Allemagne qui reste laborieuse et compliquée, la crise catalane pour Madrid paralysant de fait sa diplomatie de défense, et les derniers résultats électoraux en Autriche et en République tchèque favorisant les partis populistes méfiants à l’égard des institutions européennes, en attendant les élections italiennes d’ici le printemps.

Cela signifie donc un effort supplémentaire pour la France en vue de proposer une démarche réaliste, pragmatique et efficace. C’est le rôle du premier de cordée de tirer vers le haut.

Tribune

14 Juin 2018

Sommet entre Donald Trump et Kim Jung-un à Singapour – Entre dénucléarisation et redéfinition de la géopolitique Nord-Est asiatique (T 1014)

Morgane Farghen

Le Sommet de Singapour, pour spectaculaire qu’il ait été, ne résout pas les différends entre les protagonistes. De nombreuses questions restent posées et nécessiteront des réponses pour le moment inconnues. D’autant plus que les perceptions sur le sujet sont divergentes, notamment à Washington.

Lire la suite
Article gratuit jusqu'au 14 Juillet 2018

Florilège historique

Semaine 24

« Esquisse d'une histoire politique de l'Algérie » (avril 1953) par Georges Hardy

En avril 1953, la RDN publiait un article sur l’histoire politique de l’Algérie depuis l’arrivée des premières troupes françaises en juin 1830. Ce territoire était sous la domination ottomane qui n’accordait que peu d’intérêt à ces terres essentiellement berbères. Ce texte retrace les différentes étapes politiques qui se sont succédées et soulève la nécessité de mieux intégrer les élites locales et francophones au processus décisionnel. On sait ce qu’il advint quelques mois plus tard lors de la Toussaint sanglante le 1er novembre 1954. Lire la suite

e-Recensions

Maureen Demidoff : La tête et le cou - Histoires de femmes russes  ; Éditions des Syrtes, 2017 ; 220 pages

Tous les observateurs attentifs de la société russe ont été frappés par une sorte de paradoxe : sous une apparence formellement féminine, les femmes russes montrent ouvertement de fortes tendances directives, voire dominatrices à l’égard des hommes, lesquels se retrouvent souvent de ce fait infantilisés au niveau familial alors qu’ils dominent officiellement la vie politique et la direction des entreprises, domaines où toute idée de parité est exclue. Déjà au XIXe siècle, Anatole Leroy-Beaulieu, remarquait entre les deux sexes « une sorte d’inversion de qualités ou de facultés… Si l’on pouvait reprocher parfois aux hommes quelque chose de féminin, les femmes, en compensation, avaient dans le caractère et dans l’esprit quelque chose d’énergique et de viril. » Lire la suite

Serge Gadal

Les cahiers de la RDN

Cahier de la RDN - Eurosatory 2018

Conférence « La défense et la sécurité nationale 1 an après (mai 2017 - mai 2018) »

VIIIe assises de la pensée stratégique - Entre instabilité et chaos - Hybridation des menaces

Les Repères de la RDN

Lettre mensuelle d'informations tirées de sources ouvertes, réservée aux membres cotisants du CEDN

Repères

 

Juin 2018
n° 811

L’Empire du Milieu au cœur du monde - Stratégie d’influence et affirmation de la puissance chinoise

Brèves

14-06-2018

12-06-2018

07-06-2018

Cahier de la RDN
Eurosatory 2018

06-06-2018

.

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...