Auteur : Franck Galland

Directeur général d’(ES)², cabinet d’ingénierie-conseil spécialisé en résilience urbaine. Chercheur associé à la FRS. Co-fondateur d’Aqua Sûreté.

10 résultats (8 articles - 2 Tribunes - 0 e-Recension - 0 articles cahiers)

N° 833 Octobre 2020 - Covid-19 : résilience et rebond - p. 46-51

Les premiers enseignements de la crise sanitaire dans le secteur des installations hydrauliques - Franck Galland, Jean-François Blanchet

La crise sanitaire a démontré l’importance vitale du secteur des installations hydrauliques qui a su, malgré les contraintes du confinement, maintenir l’exploitation, la distribution et le traitement des eaux usées. Cela a signifié des initiatives prises par les opérateurs et leurs agents, et une réflexion pour améliorer le dispositif global. Lire les premières lignes

N° 833 Octobre 2020 - Covid-19 : résilience et rebond - p. 52-59

Risques et menaces sur les installations hydrauliques - Franck Galland, André Viau

Les installations hydrauliques sont essentielles pour la vie courante de notre société. D’où la nécessité de travailler avec tous les acteurs et opérateurs pour en améliorer la sécurité. La crise sanitaire a montré une réelle capacité à fonctionner, mais aussi a démontré des pistes de progrès pour faire face aux risques de demain. Lire les premières lignes

Tribune - 23-05-2018

Quelle réponse civilo-militaire à l’insécurité hydrique des pays du G5 Sahel ? (T 1005) - Franck Galland

Quelle réponse civilo-militaire à l’insécurité hydrique des pays du G5 Sahel ? (T 1005)

Le Sahel est par nature déficitaire en eau. La question hydrique a un impact réel sur la sécurité d’autant plus que les mouvements de population fuyant les zones de combat posent le problème de la gestion d’une ressource rare. Cela exige une prise en compte de cette problématique et contribuerait à renforcer les conditions d’un développement économique nécessaire.

N° 797 Février 2017 - De l’emploi opérationnel - Approches régionales - p. 67-72

Une réponse aux crises majeures d’alimentation en eau dans les pays du Golfe - Franck Galland

L’alimentation en eau constitue un défi majeur pour les pays du Golfe confrontés à un stress hydrique permanent et important. Des projets en cours de développement visent à réduire le risque en s’appuyant sur le dessalement de l’eau de mer et en s’inscrivant dans un processus régional de coopération. Lire les premières lignes

Tribune - 19-12-2012

Sécurité de la Jordanie : l’équation énergie nucléaire et dessalement (T 310) - Franck Galland

La Jordanie, pays d’accueil des réfugiés de la région d’Asie de l’Ouest, souffre d’un déficit d’eau qui menace sa stabilité à moyen terme. L’auteur, expert des questions de stress hydrique, après avoir passé en revue les projets en cours, recommande le développement d’un projet de dessalement de l’eau du Golfe d’Aqaba alimenté électriquement par une centrale nucléaire appropriée.

N° 712 Octobre 2008 - Stratégies maritimes - p. 145-148

Singapour et l'eau - Franck Galland

Singapour a su tourner un inconvénient (la rareté de ses ressources en eau, sa dépendance vis-à-vis de son voisin la Malaisie) en une force. Son recours aux technologies les plus avancées (réutilisation des eaux usées, dessalement), sa capacité à développer des centres de recherche d’excellence et à attirer les meilleures entreprises mondiales de l’eau, lui confère un statut de grande puissance en devenir dans le domaine des technologies de l’eau.

N° 691 Novembre 2006 - Repères - Opinions - Débats - p. 121-125

L'eau, cause ou cible de conflits - Franck Galland

Facteur de tension locale, l’eau est rarement cause de guerre, mais plutôt prétexte. L’évolution des menaces et des guerres en a fait la cible de conflits. L’auteur propose des solutions pour gérer l’après-guerre de l’eau dans une coopération civilo-militaire réussie.

N° 688 Juillet 2006 - Repères - Opinions - Débats - p. 70-76

Gestion des ressources en eau : problème stratégique pour la Chine - Franck Galland

La Chine est l’un des pays où la croissance économique est la plus extraordinaire, faisant ainsi émerger une nouvelle et importante classe moyenne, avide de richesses et de consommation. Dans le même temps, la Chine connaît une nette dégradation de ses indicateurs environnementaux : fleuves pollués, lacs surexploités, nappes souterraines épuisées… La question stratégique qui se pose aujourd’hui à la Chine est la suivante : les bases de l’édification de sa croissance nationale peuvent-elles être mises en péril par la dégradation de ses ressources environnementales ? Cet article apporte des éléments d’information et de réflexion sur la question essentielle de la ressource stratégique qu’est l’eau pour un pays en fort développement comme la Chine.

N° 678 Août/Sept 2005 - Repères - Opinions - Débats - p. 130-136

Géopolitique de l'eau en Éthiopie - Franck Galland

L’Éthiopie est restée longtemps dans l’impossibilité d’apporter le moindre aménagement hydraulique sur le Nil Bleu. Fleuve mythique, il baigne pourtant de ses eaux un cinquième du pays et représente le coeur historique de 30 millions de chrétiens. Égypte et Soudan, et avant eux la Grande-Bretagne, n’ont jamais laissé l’Éthiopie exercer le plus petit exercice de souveraineté sur ce fleuve d’une importance stratégique pour les pays situés en aval. Les enjeux démographiques de l’Éthiopie, et ses impératifs actuels de rentabilité agricole, changeront inéluctablement cet héritage contraint de l’histoire, quitte à déclencher une guerre de l’eau, si les organes de dialogue comme l’Initiative du Bassin du Nil, et l’intervention de pays tiers, comme la France, n’inversent pas une spirale qui peut s’avérer destructrice. Le rapprochement de l’Éthiopie et d’Israël dans le domaine de l’eau n’est en effet pas vu d’un bon oeil par les pays arabes voisins.

10 résultats