Auteur : François Renno (de)

Pseudonyme du lieutenant-colonel Villanova (1920-2012). Il s'engage pendant la Seconde Guerre mondiale et combat au sein de la 1re Division française libre (DFL). À la Libération, il demande à partir et est affecté au Tchad dans une unité méhariste. Il participe ensuite aux combats en Indochine puis en Algérie. Il finira sa carrière après divers postes en état-major (notamment au sein de la DGSE) puis en représentation diplomatique.

18 résultats (18 articles - 0 Tribune - 0 e-Recension)

N° 320 Mars 1973 - Chroniques - p. 168-174

Outre-mer - Le territoire français des Afars et des Issas : terre d'exception… terre française - Éthiopie : la visite de M. Georges Pompidou, Président de la République français - François Renno (de)

Prélude de bon augure à son voyage en Éthiopie, le séjour à Djibouti de M. Georges Pompidou, président de la République, s’est effectué dans les meilleures conditions du 15 au 17 janvier. Aucun incident, si minime fut-il, n’est venu troubler le déroulement d’un programme qui a permis au Chef de l’État de se rendre compte par lui-même des mesures à prendre dans le Territoire français des Afars et des Issas en vue d’y perpétuer une présence française indispensable à l’amélioration du niveau de vie de ses habitants, à la défense de nos intérêts stratégiques et au maintien de la paix, dans la « Corne » orientale de l’Afrique. Lire la suite

N° 314 Août/Sept 1972 - Chroniques - p. 1371-1377

Outre-mer - Rhodésie : la Commission Pearce - Organisation de l'unité africaine (OUA) : la Conférence de Rabat - François Renno (de)

Selon le principe formulé par le gouvernement de Londres en 1964, et maintenu depuis comme le fondement de la politique britannique, tout accord anglo-rhodésien devait être « acceptable pour l’ensemble du peuple de Rhodésie ». Aussi, soucieux de respecter cette régie lors de la signature de l’accord du 25 novembre 1971, Sir Alec Douglas Home, impuissant à obtenir des autorités de Salisbury la consultation des populations par voie de référendum, avait fait accepter par M. Ian Smith la désignation d’une « Commission de personnalités indépendantes » chargée de recueillir sur place l’opinion de tous les Rhodésiens. Lire la suite

N° 313 Juillet 1972 - Chroniques - p. 1205-1210

Outre-mer - Burundi : rébellion, répression… génocides - Madagascar : la crise de mai - François Renno (de)

La presse internationale consacrait récemment plusieurs colonnes de ses journaux à la situation au Burundi. Des informations en provenance d’Afrique faisaient état d’une rébellion aggravée d’affrontements raciaux et matée par le gouvernement de Bujumbura à l’issue d’une campagne de répression impitoyable. Enfin divers témoignages, mettant l’accent sur les antagonismes tribaux, laissaient craindre que les massacres de l’ethnie révoltée ne dégénèrent en génocide. Le pape Paul VI et M. Kurt Waldheim, Secrétaire général de l’ONU, ont exprimé leur inquiétude devant la dégradation de la situation. Mais l’opinion publique accaparée par des événements autrement sensationnels, notamment la guerre au Vietnam et la rencontre de Moscou, n’a guère accordé d’attention à ce drame qui semblait se dérouler dans un autre monde. Car ce pays, dont on dit qu’il est à feu et à sang, est en vérité fort mal connu. Lire la suite

N° 312 Juin 1972 - Chroniques - p. 1028-1033

Outre-mer - Mali : le voyage en France du colonel Traoré, chef de l'État malien - Tanzanie : remous à Zanzibar - François Renno (de)

Fin avril, pendant plusieurs jours, Paris a été pavoisé aux couleurs vert, or et rouge en l’honneur du colonel Moussa Traoré, président de la République du Mali en visite officielle en France. Lire la suite

N° 311 Mai 1972 - Chroniques - p. 857-864

Outre-mer - Afrique australe : le problème du Sud-ouest africain ou « Namibie » - Ouganda : évolution de la politique étrangère, rupture avec Israël - François Renno (de)

Il est vraisemblable que si, lors d’un sondage populaire, on demandait aux personnes interrogées de définir et de localiser la « Namibie » sur un planisphère, on enregistrerait des réponses surprenantes et quelque peu erronées. L’explication d’une telle confusion réside dans le fait, qu’aujourd’hui encore, le pays en question porte officiellement le nom du Sud-Ouest africain. Lire la suite

N° 310 Avril 1972 - Chroniques - p. 680-685

Outre-mer - Angola : situation politique au seuil de l'année 1972 - Soudan : le général Nemeiry, maître du Soudan, négocie avec la rébellion du Sud - François Renno (de)

Après une année de calme relatif, la reprise des activités rebelles dans le Sud de l’Angola coïncidant avec les troubles qui affectent l’ethnie Ovambo dans le Sud-Ouest africain, marque la volonté des populations noires d’Afrique australe de se libérer d’un héritage colonial aussi lourd que lointain. La conquête de l’Angola remonte au XVIe siècle et dès 1700 le pays était organisé en colonie ; celle-ci n’évoluait guère pendant deux siècles et demi et végétait dans la stagnation économique, l’analphabétisme et la ségrégation. Lire la suite

N° 309 Mars 1972 - Chroniques - p. 506-510

Outre-mer - Afrique de l'Ouest : le rapprochement entre le président Senghor (Sénégal) et le président Houphouët-Boigny (Côte d'Ivoire) - Ghana : coup d'État militaire - François Renno (de)

Les tentatives de regroupements régionaux et d’entente en tous genres n’ont pas manqué en Afrique noire depuis une dizaine d’années. Selon l’ambition de leurs promoteurs, elles ont pu prétendre à la réalisation de mythes, comme « l’intégration politique continentale » rêvée par M. N’Krumah (Ghana), ou viser, plus modestement, à la création d’ensembles moins vastes, fondés sur des unions économiques ou des solidarités d’ordre géographique, ethnique ou linguistique. Lire la suite

N° 308 Février 1972 - Chroniques - p. 328-333

Outre-mer - Afrique australe : la situation au Mozambique - Afrique centrale : le Congo-Kinshasa est devenu le Zaïre - François Renno (de)

Le Mozambique, possession lusitanienne située sur le flanc oriental de l’Afrique australe, est bordé sur 2 300 kilomètres par l’océan Indien et limité vers l’intérieur par la Tanzanie, le Malawi, la Zambie, la Rhodésie et l’Afrique du Sud. Ce territoire, traversé dans le sens Ouest-Est par le Zambèze, couvre une superficie égale à une fois et demie celle de la France et compte 8 200 habitants, dont 8 millions de noirs, près de 200 000 Blancs ou métis d’origine européenne, tous citoyens portugais. Lire la suite

N° 307 Janvier 1972 - Chroniques - p. 159-165

Outre-mer - Organisation de l'unité africaine (OUA) : les « Sages » africains et le conflit israélo-arabe - Rhodésie : l'accord anglo-rhodésien - La régionalisation dans les Départements d'outre-mer (Dom) - François Renno (de)

Parmi les résultats de la VIIIe conférence des chefs d’État de l’Organisation de l’unité africaine, tenue à Addis-Abéba du 21 au 23 juin 1971, s’inscrivait la création d’un comité de conciliation, destiné à faciliter un règlement du différend sénégalo-guinéen, et d’un « comité des Sages » chargé de participer à la recherche d’une solution au conflit du Proche-Orient. Tandis que par un de ces paradoxes dont la politique africaine n’est pas avare, le premier de ces organismes dont la constitution paraissait à première vue relativement aisée, ne pouvait être mis sur pied, en dépit des efforts déployés par M. Moktar Ould Daddah [NDLR 2021 : Mauritanien], président en exercice, le « comité des Sages », né d’une initiative du président Senghor et comprenant dix chefs d’État africains, commençait immédiatement ses travaux. Lire la suite

N° 306 Décembre 1971 - Chroniques - p. 1919-1922

Outre-Mer - Éthiopie : voyage de l'Empereur Hailé Sélassié à Pékin - Haute-Volta : voyage du président Lamizana en France - François Renno (de)

Dix mois seulement après la reconnaissance par l’Éthiopie de la République populaire de Chine, l’empereur Hailé Sélassié, répondant à l’invitation du président Mao Tsé-toung, s’est rendu en visite officielle à Pékin. Selon le communiqué publié par le gouvernement éthiopien, cette visite, qui s’est déroulée du 6 au 10 octobre 1971, « devait permettre de renforcer les relations amicales existant entre les deux pays ». Par-là elle revêt une importance exceptionnelle, tant sur le plan mondial que sur les plans particuliers de l’Éthiopie et de la Chine. Lire la suite

N° 305 Novembre 1971 - Chroniques - p. 1736-1740

Outre-mer - Tchad : le complot de Fort-Lamy - Afrique du Sud : politique du dialogue ; Visite du docteur Banda (1er président du Malawi) - François Renno (de)

Rien ne laissait présager un coup d’État au Tchad à la fin du mois d’août. En effet, les mesures de clémence et d’apaisement prises depuis le début de l’année par le président Tombalbaye commençaient à porter leurs fruits et la « réconciliation nationale » qu’il avait préconisée était en bonne voie de devenir réalité. Lire la suite

N° 304 Octobre 1971 - Chroniques - p. 1566-1570

Outre-mer - Au Liberia : la disparition du président Tubman - L'Ouganda dans une situation délicate - Coups d'État… et… contre-coup d'État au Soudan - François Renno (de)

William Tubman, président de la République du Liberia, est mort à Londres le 23 juillet 1971 à la suite d’une intervention chirurgicale à la prostate. Il était âgé de 76 ans. Lire la suite

18 résultats