La page que vous avez demandée n'existe pas.

Été 2021 - n° 842

Renseigner au XXIe siècle : hier ne meurt jamais ?

« Un espion bien placé vaut vingt mille combattants. »

Napoléon Bonaparte

Introduction - Renseigner au XXIe siècle : permanences et « surgissement du nouveau » - Paul Charon

Revue Défense Nationale - Été 2021 - n° 842

Renseigner au XXIe siècle : hier ne meurt jamais ?

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.

Tribune

28 juillet 2021

L’ordre disciplinaire de l’État illustré par la politique étrangère tunisienne en Libye (T 1304)

Ilya Zarrouk

À la frontière entre les sciences sociales et la géopolitique, l'analyse d'Ilya Zarrouk revient sur l'application de la théorie de Michel Foucault de l'ordre disciplinaire à travers le prisme, historique et social, des relations entre la Tunisie et la Libye, tout en revenant sur l'histoire de la construction de l'État tunisien.

Lire la suite
Article gratuit jusqu'au 28 août 2021

Florilège historique

Semaine 30

« Évolution de l'agriculture et de la politique agricole commune » (août 1973) par Jacques Blanchet

Un des volets essentiels de la construction européenne a été la mise en place d’une Politique agricole commune (PAC), à partir de 1962. La PAC a été essentielle, dans un premier temps, pour moderniser l’agriculture des premiers États-membres, en permettant une amélioration de la productivité et donc une évolution positive des conditions de vie des paysans et du monde rural. Cet essor a été particulièrement profitable pour la France, qui a pu ainsi conforter son agriculture. Toutefois, l’élargissement de l’Europe et la compétition internationale ont mis à mal la PAC dans sa forme originelle, obligeant à des réformes régulières et à une remise en cause de certains avantages, en particulier pour la France. Aujourd’hui, à la pression productiviste se rajoute la préoccupation environnementale avec une opinion publique pratiquant l’« agribashing » sans avoir réellement connaissance de la réalité et de la dureté du travail des paysans. Lire la suite

e-Recensions

Vassili Grossman : Années de guerre  ; Autrement, 2021 ; 336 pages.

Avant d’être l’auteur de Vie et destin, considéré comme le Guerre et paix du XXe siècle, publié en 1960 en URSS, et en 1980 en Occident, Vassili Grossman est celui de Carnets de guerre publiés chez Calmann-Lévy en 2007. S’y ajoutent ces Années de guerre, qui datent de 1946, déjà publiés aux Éditions Autrement en 1993. Voilà qu’ils sont republiés délestés de leur postface, mais agrémentés d’une préface de l’écrivain Mathias Enard. Nous n’entrerons pas dans la polémique portant sur les passages de l’édition princeps parue en 1946 qui ont été coupées par l’éditeur, car consacrées à l’éloge du régime stalinien que l’auteur avait été contraint d’écrire pour passer la censure. Avec le recul du temps, cela ne semble pas essentiel. Reste donc la qualité et la densité du témoignage qui, parmi tant de récits de guerre, rend la lecture des Années de guerre « inoubliable ». Lire la suite

Eugène Berg

Les cahiers de la RDN

Les Repères de la RDN

Lettre mensuelle d'informations tirées de sources ouvertes, réservée aux membres cotisants du CEDN

Repères