La page que vous avez demandée n'existe pas.

Janvier 2021 - n° 836

Armement et économie de défense

« Les grandes puissances se rendent compte que c'est de manière permanente qu'il faut pratiquer leur manœuvre d'armement. »

Pierre Marie Gallois

Éditorial - Jérôme Pellistrandi

Revue Défense Nationale - Janvier 2021 - n° 836

Armement et économie de défense

Tribune

14 janvier 2021

Piraterie et brigandage maritimes dans le monde - Rapport 2020 (T 1237)

Emmanuel Desclèves

Le rapport annuel sur la piraterie maritime confirme certaines tendances de fond comme la dangerosité du golfe de Guinée ou le brigandage dans la zone des détroits de Malacca et de Singapour. Ces zones hélas connues font l’objet d’une surveillance accrue mais celle-ci n’empêche pas ces actes souvent violents visant à obtenir des rançons ou à vendre des marchandises capturées illicitement. Lutter contre la piraterie nécessite des moyens nautiques notamment mais aussi une meilleure coordination entre tous les acteurs comme les États mais aussi les armateurs et les équipages des bateaux convoités. Les progrès sont réels mais doivent se poursuivre face à un fléau quasi aussi vieux que la navigation elle-même.

Lire la suite
Article gratuit jusqu'au 14 février 2021

Florilège historique

Semaine 02

« Une nouvelle forme de mythe nassérien, le “socialisme arabe” du Caire » (novembre 1962) par Pierre Rondot

Si aujourd’hui, le Levant est confronté à des crises profondes en partie alimentées par l’islamisme politique issu de la révolution iranienne de 1976, dans les années 1960, les ambitions politiques de la région portaient sur un nationalisme arabe largement alimenté par la personnalité du Raïs Gamal Abdel Nasser (1918-1970), dont l’aura en faisait un des leaders majeurs du mouvement des non-alignés. Le socialisme arabe porté par le dirigeant égyptien s’appuyait également sur un soutien discret mais important de l’URSS, tandis que les États-Unis, depuis le Quincy Act, assuraient la protection notamment du royaume d’Arabie saoudite, le principal fournisseur d’hydrocarbures pour l’industrie américaine. Sans oublier le conflit avec Israël, qui avait connu une forte déflagration lors de la nationalisation du canal de Suez en 1956, amenant à une intervention franco-britannique, appuyée par un engagement de Tsahal et qui va rebondir en 1967 avec la guerre des Six Jours. Nasser a su fédérer l’opinion publique arabe durant cette période, même si au final son projet politique a échoué.

 

Pour en savoir plus :
Stephens Robert : Nasser a Political Biography, The Penguin Press, Londres, 1971.
Sinoué Gilbert : L’aigle égyptien, Nasser, Tallandier 2015.
Bayoumi Hala et Bennafla Karine : Atlas de l’Égypte contemporaine, Cnrs éditions, 2020 Lire la suite

e-Recensions

Cengiz Aktar : Le Malaise turc  ; Éditions Empreinte Temps présent, 2020, 104 pages

La Turquie fait à nouveau débat, commence par écrire l’auteur. Convenons qu’il s’agit, depuis ces deux dernières années, beaucoup plus qu’une simple joute oratoire, intellectuelle et même historique, mais que la Turquie d’Erdogan est devenue une préoccupation majeure, pour l’Europe, comme pour l’Otan, comme pour bien de ses voisins, à commencer par la Russie. C’est cette novation géopolitique aux fortes consonances qu’il convient de tirer au clair. Souvenons-nous en : ce pays qui compte entre 4 et 5 millions de ses ressortissants, dont bon nombre de naturalisés en Allemagne et 700 000 en France, faisait encore récemment l’objet d’un débat positif – du redémarrage d’une relation forte avec l’Europe au moment de la candidature à l’Union européenne en 1999, jusqu’au virage radical de 2013 – battant en brèche l’ordre social et politique qui l’avait régi au cours des deux derniers siècles. Lire la suite

Eugène Berg

Les cahiers de la RDN

Les Repères de la RDN

Lettre mensuelle d'informations tirées de sources ouvertes, réservée aux membres cotisants du CEDN

Repères