La page que vous avez demandée n'existe pas.

Octobre 2020 - n° 833

Covid-19 : résilience et rebond

« La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se lever chaque fois que nous tombons »

Confucius

Éditorial - Jérôme Pellistrandi

Revue Défense Nationale - Octobre 2020 - n° 833

Covid-19 : résilience et rebond

Florilège historique

Semaine 43

« Politique et diplomatie – L’avenir de l’Union européenne occidentale (UEO) » (juillet 1956) par Jacques Vernant

À la suite de l’échec de la Communauté européenne de défense (CED), la France a proposé à ses alliés européens la création de l’Union de l’Europe occidentale (UEO), avec la participation du Royaume-Uni. À côté de l’Otan créée auparavant, l’idée était de constituer un pôle européen, capable de mieux fédérer les efforts de réarmement face à la menace soviétique. De fait, dès le départ, l’ambiguïté de cette organisation était posée, dans la mesure où la garantie de sécurité reposait d’abord sur le lien transatlantique. En 1956, il s’agissait de trouver en quelque sorte les créneaux où l’UEO pouvait apporter une plus-value par rapport à l’Otan. Relancée en 1983 par François Mitterrand, l’UEO n’a jamais pu réellement exister face à l’Otan et ses missions ont été plus ou moins reprises par l’Union européenne, avant sa dissolution en 2011, sans tambour ni trompette. À quelques jours de l’élection américaine, le débat reste entier sur le rôle stratégique que l’UE devrait prendre pour répondre aux défis sécuritaires de demain.

 

Pour en savoir plus :
Dumoulin André et Gros-Verheyde Nicolas : La politique européenne de sécurité et de défense commune, Éditions de Villard, 2017, 490 pages.
Fontaine André : Histoire de la guerre froide, Fayard, 1983. Lire la suite

e-Recensions

Benn Steil : Le Plan Marshall  ; Les Belles Lettres, 2020 ; 684 pages.

Le plan Marshall occupe une place à part dans l’imaginaire collectif. Comme l’écrit Alan Greenspan, ancien président de la Réserve fédérale, « des dirigeants du monde entier ne cessent d’en appeler à un nouveau plan Marshall », mais combien comprennent réellement de quoi il était question dans ce plan, comment il a été créé et comment il a été mené à bien ? Mais le plan Marshall ne se réduit pas, loin de là, au seul programme de redressement économique de l’Europe ; il a été conçu comme un instrument de combat destiné à empêcher Staline, qui avait établi son hégémonie sur une partie de l’Europe, de s’emparer de l’autre, l’occidentale. À ce titre, comme le démontre Benn Steil, c’est bien le plan Marshall qui a été le fait majeur déclencheur de la guerre froide, qui a recouvert de son manteau l’Europe et le monde durant quatre décennies et dont toutes les réminiscences n’ont pas totalement disparuLire la suite

Eugène Berg

Les cahiers de la RDN

Les Repères de la RDN

Lettre mensuelle d'informations tirées de sources ouvertes, réservée aux membres cotisants du CEDN

Repères