La page que vous avez demandée n'existe pas.

Novembre 2020 - n° 834

La relation de défense franco-britannique au temps du Brexit

« Le succès n'est pas final, l'échec n'est pas fatal : c'est le courage de continuer qui compte »

Winston Churchill

Revue Défense Nationale - Novembre 2020 - n° 834

La relation de défense franco-britannique au temps du Brexit

Tribune

27 novembre 2020

Parmi les annuaires et les atlas stratégiques 2021 - Le grand basculement (5/5) Rivalité sino-américaine, économie mondiale et matières premières (T 1228)

Eugène Berg

Après la défaite de Donald Trump et la victoire de Joe Biden, la question de la relation États-Unis–Chine demeure. Entre compétition stratégique, rivalité géopolitique et interdépendance économique, la confrontation se poursuivra avec par exemple des dossiers chauds comme Taïwan ou encore la Corée du Nord et son armement nucléaire. Il est clair que les ambitions clairement affichées par Pékin et Xi Jinping provoquent désormais des inquiétudes y compris en Europe où certains États commencent à douter des bénéfices des nouvelles Routes de la Soie. Nul doute que 2021 ne verra pas d’atténuation des différends entre les deux superpuissances. D’autant plus que dans un cadre d’incertitude économique, la maîtrise des matières premières restera un enjeu entre pays producteurs et pays clients, même si la demande en hydrocarbures tend à diminuer désormais.

Lire la suite
Article gratuit jusqu'au 27 décembre 2020

Florilège historique

Semaine 49

« Révolution iranienne et Proche-Orient » (novembre 1979) par Jacques Vernant

Le paradoxe de la révolution iranienne avait été encore peu perçu en 1979, alors que la principale priorité restait le conflit israélo-palestinien où l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) refusait le principe même de l’existence d'Israël. En outre, la sous-évaluation de l’islam comme fondement politique était fréquente, le nationalisme arabe – alors soutenu par l’URSS – semblant structurer les tensions dans la région du Levant. À cette époque, la révolution khomeyniste voyait encore un front uni entre militants communistes et leaders religieux contre ce qu’avait été le régime du Shah. L’intelligentsia européenne, et en particulier française, avait vu dans l’exilé de Neauphle-le-Château un combattant de la liberté : l’Ayatollah Khomeiny sut avec l’entrée en guerre contre l’Irak à la fois éliminer son aile gauche pétrie d’influence marxiste et conforter la théocratie nationaliste iranienne. Le monde occidental a d’ailleurs mis du temps à réaliser la nature même de ce qui se tramait à Téhéran et il fallut l’occupation de l’Ambassade des États-Unis et la détention des otages américains pour faire basculer Washington dans une hostilité radicale au régime des Mollahs.

 

Pour en savoir plus :
Bomati Yves et Nahavandi Houchang : Iran, une histoire de 4 000 ans, Perrin, 2019, 416 pages
Roux Jean-Paul : Histoire de l’Iran et des Iraniens, Fayard, 2006, 528 pages Lire la suite

e-Recensions

Colonel Frédéric Jordan : Pour le succès des armes de la France...  ; Économica, 2020 ; 232 pages.

Dans un livre dense et qui porte à la réflexion, le colonel Frédéric Jordan, artilleur, vise à « initier les fondamentaux d’une culture de la victoire » en exposant « les ressorts, les exigences et les outils pour vaincre ». En treize chapitres consacrés aux principes de la guerre, à la logistique, à la guerre urbaine, à la gestion du feu, etc., l’auteur nous offre ainsi un vaste panorama de l’histoire militaire et de la pensée stratégique depuis 2 500 ans. Lire la suite

Serge Gadal

Les cahiers de la RDN

Les Repères de la RDN

Lettre mensuelle d'informations tirées de sources ouvertes, réservée aux membres cotisants du CEDN

Repères