La page que vous avez demandée n'existe pas.

Été 2021 - n° 842

Renseigner au XXIe siècle : hier ne meurt jamais ?

« Un espion bien placé vaut vingt mille combattants. »

Napoléon Bonaparte

Introduction - Renseigner au XXIe siècle : permanences et « surgissement du nouveau » - Paul Charon

Revue Défense Nationale - Été 2021 - n° 842

Renseigner au XXIe siècle : hier ne meurt jamais ?

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.

Tribune

28 juillet 2021

L’ordre disciplinaire de l’État illustré par la politique étrangère tunisienne en Libye (T 1304)

Ilya Zarrouk

À la frontière entre les sciences sociales et la géopolitique, l'analyse d'Ilya Zarrouk revient sur l'application de la théorie de Michel Foucault de l'ordre disciplinaire à travers le prisme, historique et social, des relations entre la Tunisie et la Libye, tout en revenant sur l'histoire de la construction de l'État tunisien.

Lire la suite
Article gratuit jusqu'au 28 août 2021

Florilège historique

Semaine 31

« Actions, déclarations et contradictions devant la crise du Golfe » (décembre 1990) par Marc Bonnefous 

Début août 1990, dans la torpeur de l’été, Saddam Hussein, le potentat irakien sûr de lui, décidait d’envahir et d’annexer le Koweït voisin sous d’obscures revendications territoriales et de remboursement de dettes suite à l’interminable conflit entre l’Irak et l’Iran. Si la plupart des nations condamnèrent ce coup de force, les réactions militaires furent assez longues à se mettre en place. Pour la France, l’envoi du porte-avions Clemenceau affrété en tant que porte-hélicoptères avec des camions sur le pont d’envol eut un effet contre-productif en termes d’image, mettant à mal la crédibilité de la réponse de Paris. Tout au long de l’automne, les tractations diplomatiques se succédèrent, en vain. Washington et ses alliés, bien que débarrassés du fardeau stratégique de la guerre froide avec l’effacement de l’URSS en tant que puissance stratégique, voulaient être sûrs de leur dispositif militaire tant l’armée irakienne faisait peur au reste du Monde. Il s’agissait d’accumuler une masse armée importante pour être sûr que le rapport de force ainsi imposé permettrait de l’emporter sans trop de pertes. La guerre du Golfe allait ainsi être le premier conflit de haute intensité post-guerre froide, riche d’enseignements, qui révéla les lacunes des forces françaises dans plusieurs domaines comme le renseignement, la logistique et le combat interarmées. Lire la suite

e-Recensions

Vassili Grossman : Années de guerre  ; Autrement, 2021 ; 336 pages.

Avant d’être l’auteur de Vie et destin, considéré comme le Guerre et paix du XXe siècle, publié en 1960 en URSS, et en 1980 en Occident, Vassili Grossman est celui de Carnets de guerre publiés chez Calmann-Lévy en 2007. S’y ajoutent ces Années de guerre, qui datent de 1946, déjà publiés aux Éditions Autrement en 1993. Voilà qu’ils sont republiés délestés de leur postface, mais agrémentés d’une préface de l’écrivain Mathias Enard. Nous n’entrerons pas dans la polémique portant sur les passages de l’édition princeps parue en 1946 qui ont été coupées par l’éditeur, car consacrées à l’éloge du régime stalinien que l’auteur avait été contraint d’écrire pour passer la censure. Avec le recul du temps, cela ne semble pas essentiel. Reste donc la qualité et la densité du témoignage qui, parmi tant de récits de guerre, rend la lecture des Années de guerre « inoubliable ». Lire la suite

Eugène Berg

Les cahiers de la RDN

Les Repères de la RDN

Lettre mensuelle d'informations tirées de sources ouvertes, réservée aux membres cotisants du CEDN

Repères