La page que vous avez demandée n'existe pas.

Avril 2021 - n° 839

Les hommes et les femmes de la défense

« Il faut avoir une réelle force d'âme pour garder, dans une paix qui se prolonge, ses ressorts constamment tendus en vue d'hypothétiques batailles »

Alphonse Juin

Éditorial - Jérôme Pellistrandi

Revue Défense Nationale - Avril 2021 - n° 839

Les hommes et les femmes de la défense

Tribune

15 avril 2021

Les B-1B Lancer de l’US Air Force : manœuvre guerre froide dans les neiges de l’Arctique (T 1265)

Philippe Wodka-Gallien

Alors que l'US Air Force a annoncé que les derniers B-1B Lancer seront retirés du service en 2032, rien n’augure la moindre éclaircie diplomatique entre les États-Unis et ses principaux rivaux (Russie et Chine, voire Iran ou Corée du Nord). D'ailleurs, les mêmes appareils viennent de participer à un exercice de l'Otan en Norvège en y étant, grande première, basés. La guerre froide n'est pas loin…

Lire la suite
Article gratuit jusqu'au 15 mai 2021

Florilège historique

Semaine 16

« L’apport des réalisations spatiales à la défense » (juin 1976) par le capitaine de vaisseau Lajous 

L’URSS bien qu’ayant gagné la course à l’Espace en avril 1961 avec Youri Gagarine, avait échoué face aux États-Unis quant à la conquête de la Lune et le programme Apollo ayant permis à Neil Amstrong d’être le premier homme à marcher sur la Lune le 21 juillet 1971. Par contre, l’URSS entama alors un programme de stations spatiales en orbite basse autour de la Terre avec la série des Saliout et qui finit avec la réussite de Mir. Le savoir-faire soviétique a alors été impressionnant, les Américains ayant misé sur le développement des Shuttles (navette) dont le premier vol eut lieu en avril 1981. Du côté français, le développement des programmes nationaux fut conduit par le Centre national d'études spatiales (Cnes) crée en 1961 par le général de Gaulle avec une vocation exclusivement civile, les missiles de la dissuasion n’étant pas du ressort du Cnes mais de la DGA. L’utilisation dans le cadre de la Défense fut cependant vite appréhendée au fur et à mesure que les satellites donnaient accès de nouvelles fonctionnalités comme les télécommunications ou la météo. Le premier programme militaire fut dédié aux transmissions avec Syracuse I dont le premier satellite Telecom I fut mis en orbite par une fusée Ariane 1 en 1984.

 

Pour en savoir plus :
Lardier Christian : L’astronautique soviétique, Armand Colin, 1992
Huon William : Ariane une épopée européenne, éditions ETAI, 2019 Lire la suite

e-Recensions

Vyatcheslav Nikonov : Molotov : Notre cause est juste   ; Traduit du russe par Christophe Trontin, Préface d’Eleonora Mitrofanova ; L’Harmattan, 2021, 410 pages.

Le parcours politique de Molotov commence avec la création fortement mythologisée du parti des bolchéviques, leur prise de pouvoir, et se termine au soir de l’existence de l’Union soviétique. Cette dernière survivra peu d’années au héros de ce livre, qui fut l’un de ses architectes. Lire la suite

Eugène Berg

Les cahiers de la RDN

Les Repères de la RDN

Lettre mensuelle d'informations tirées de sources ouvertes, réservée aux membres cotisants du CEDN

Repères