Avril 1954 - n° 113

  p. 389-394
  p. 395-405

La Conférence de Berlin est terminée. Aucun accord n’a pu être réalisé entre les anciens alliés sur le statut de l’Allemagne et de l’Autriche. Les problèmes de la construction européenne et particulièrement ceux de l’organisation défensive de l’Europe restent donc au premier plan des préoccupations des Occidentaux. Lire les premières lignes

  p. 406-417
  p. 418-428
  p. 429-438

Cet article, écrit par un officier de la garnison de Dien Bien Phu, nous est parvenu quelques jours avant l’attaque du camp retranché. Il décrit donc la géographie et l’histoire de ce lieu avant la bataille qui l’a rendu tristement célèbre. Lire les premières lignes

  p. 439-446
  p. 447-459
  p. 460-469

Le Centre National de la Recherche Scientifique (C. N. R. S.) a pris l’initiative de dresser des Cartes botaniques de la France, afin de doter notre pays d’un instrument de travail qui manquait à l’économie nationale. Lire les premières lignes

  p. 470-472
  p. 473-478
  p. 479-485

Chroniques

  p. 486-489
  p. 490-496
  p. 496-500
  p. 501-505
  p. 505-510

Bibliographie

Claude-Joseph Gignoux : L’industrie française  ; Éditions Boivin, 1952 ; 188 pages - B.

Ce livre sur l’industrie française par M. Claude-Joseph Gignoux est un ouvrage tout à fait remarquable. L’auteur, après une étude très documentée sur l’industrie à l’époque féodale et sous la Royauté, au temps du Régime corporatif, expose avec autant de clarté que de précision l’évolution constante de l’industrie sous la triple influence des progrès de la science, des grandes théories économiques de la liberté des échanges et du dirigisme – théories le plus souvent mal comprises et presque toujours mal appliquées –, enfin, sous celle de la situation sociale et de la situation politique. Lire la suite

  p. 511-511

Gaston Bouthoul : La guerre  ; La guerre ; Puf, 1953 ; 119 pages - Henry Freydenberg

Dans un opuscule remarquable, M. Gaston Bouthoul cherche à déterminer les causes qui ont provoqué les guerres depuis la plus haute antiquité. Son historique est fort intéressant et les différentes doctrines théologiques, morales, juridiques, sociologiques soigneusement analysées. L’auteur admet comme des causes possibles les questions économiques, mais place les aspects démographiques en tête ; les caractéristiques ethnologiques et psychologiques sont ensuite exposées, les plans de paix à leur valeur, et l’auteur, ne pouvant conclure devant toutes les causes si diverses, demande qu’une Commission (encore une) soit instituée pour rechercher les causes profondes de ce mal sporadique, mais qui n’a pas encore été guéri, qu’est la guerre.

  p. 511-511

Revue Défense Nationale - Avril 1954 - n° 113

Revue Défense Nationale - Avril 1954 - n° 113

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.

Revue Défense Nationale - Avril 1954 - n° 113

La RDN vous invite dans cet espace à contribuer au « débat stratégique », vocation de la Revue. Cette contribution doit être constructive et doit viser à enrichir le débat abordé dans le dossier. C’est l’occasion d’apporter votre vision, complémentaire ou contradictoire. Vos réponses argumentées seront publiées sous votre nom après validation par la rédaction.

Aucune contribution n'a encore été apportée.