Pour profiter de leurs numéros numériques, les abonnés doivent avoir un compte en ligne            

  p. 7-10
  p. 11-17
  p. 19-33
  p. 35-44
  p. 45-60
  p. 61-75
  p. 77-83
  p. 85-101
  p. 103-111
  p. 113-126
  p. 127-139
  p. 141-145

Chroniques

  p. 147-151
  p. 152-162
  p. 163-169

Le Simat s'annonce comme le premier système global et cohérent d'information de la maintenance de l'Armée de terre. Il prend en compte les besoins de l'ensemble des acteurs concernés, de l'industriel au corps de troupes.

  p. 170-172
  p. 173-174
  p. 175-179
  p. 180-182
  p. 183-185
  p. 186-188

Bibliographie

Groupe X : Défense : la France et l’Europe  ; Sirpa, 1995 ; 80 pages - Marcel Duval

Dans une récente livraison de notre revue, Maurice Faivre a brillamment présenté le dernier livre du général Valentin : Regards sur la politique de défense de la France, qu’avait préfacé de façon fort élogieuse Thierry de Montbrial, en tant que président de la Fondation pour les études de défense. Aujourd’hui, nous voudrions appeler l’attention de nos lecteurs sur un ouvrage qui prolonge le précédent, parce que, d’une part, il a été réalisé sous la direction du général Valentin en tant que président du groupe des anciens polytechniciens qui réfléchissent sur la défense — fonction qu’avaient occupée avant lui Pierre Guillaumat et le général Fourquet —, et parce que, d’autre part, il traite lui aussi de la défense de la France, mais dans la perspective spécifique de l’Union européenne. Lire la suite

  p. 189-192

Marc Rousset : La nouvelle Europe de Charlemagne  ; Économica, 1995 ; 348 pages - Pierre Morisot

Ce livre, préfacé par Alain Peyrefitte, a « fait le bonheur » de Pierre Chaunu. L’auteur se recommande de Maurice Allais. Son œuvre est un florilège de citations et de références puisées en France et à l’étranger, y compris chez les pontes d’Harvard où Rousset enseigna : « Kohl pense que… Balladur a dit… d’après Goh Choh Tong (sic)… » Allez après cela tenter de discuter ! Sur le fond, nous nous en garderons bien. Peyrefitte est convaincu, Chaunu est enthousiaste, nous aussi, c’est la moindre des choses. Lire la suite

  p. 192-193

René Servoise : Japon, les clés pour comprendre  ; Plon, 1995 ; 293 pages - Henri Eyraud

Un écran existe-t-il entre le Japon et les peuples étrangers ? Dans son essai d’interprétation de ce pays, l’ambassadeur René Servoise veut nous faire percevoir l’âme japonaise. Avertissement initial : la compréhension exige chez le lecteur occidental un minimum de curiosité et de modestie. La difficulté à comprendre le Japon traduit souvent en effet l’absence d’intérêt et un réflexe de supériorité à l’égard de ce qui n’est pas occidental. Les Japonais aussi s’affirment différents des autres peuples par leur origine divine. Cette singularité implique un sentiment de supériorité, bien que celui-ci, s’il renforce le Japonais, soit affirmé indirectement et sans intention d’offenser l’interlocuteur étranger. L’Allemand Engelbert Kaempfer a été, au début du XVIIIe siècle, le premier Occidental à tenter de découvrir le Japon éternel derrière ses panneaux à glissières et les réticences des Japonais à les entrouvrir. C’était à l’époque Tokugawa (1603-1868), une phase historique essentielle qui précéda le Japon moderne et où l’harmonie encore féodale culmina dans l’isolement insulaire. Lire la suite

  p. 193-195

Marcel Bigeard : Ma guerre d’Algérie  ; Éditions Hachette Carrère, 1995 ; 141 pages - Michel Klen

Ce livre captivant exprime le sentiment que porte aujourd’hui le général Bigeard sur « une sale guerre » qui laisse encore des traces douloureuses dans l’esprit de beaucoup de Français. Avec le recul, l’officier le plus décoré de l’armée française raconte à sa manière toutes les péripéties de ce conflit particulier. Pour convaincre le lecteur, il s’appuie sur plus de 200 documents d’archives (personnels et publics), ainsi que sur de superbes photographies d’époque dues pour la majorité au sergent-chef Flament (le photographe attitré du général Bigeard). Lire la suite

  p. 195-196

Spécialiste des problèmes de défense au journal Libération, Alexandra Schwartzbrod nous propose une analyse détaillée des questions militaires de ces quinze dernières années, en particulier une étude intéressante des rapports de l’armée avec le pouvoir politique. Avec un grand souci de précision, la journaliste décrit les grands événements qui ont jalonné l’histoire des ministères de Charles Hernu, Paul Quilès, André Giraud, Jean-Pierre Chevènement, Pierre Joxe et François Léotard. Dans son document rempli d’anecdotes, elle nous livre des révélations sur la création de la Far, « un geste politico-militaire en direction de la RFA », la chute de Charles Hernu consécutive à la navrante affaire du Rainbow Warrior, les balbutiements de la mise sur pied d’un missile terrestre mobile, les controverses suscitées par le concept de dissuasion nucléaire, la conception du Livre blanc, les difficultés inhérentes à l’élaboration de l’eurocorps, le développement du plan « Armées 2000 », les dessous des principaux marchés d’armements conclus par les grandes sociétés de notre industrie de défense (Thomson-CSF, Aerospatiale, Dassault, Matra) et les discussions alimentées par les nombreuses interventions militaires dans les théâtres extérieurs. Lire la suite

  p. 196-198

Le service historique de l’armée de terre poursuit la publication de la thèse du professeur Jacques Frémeaux, l’éminent historien des relations entre la France et les pays arabo-musulmans, qui, dans son premier tome, présentait l’évolution du gouvernement militaire de l’Afrique du Nord et de l’Afrique noire de 1830 à 1930. Lire la suite

  p. 198-198

Revue Défense Nationale - Janvier 1996 - n° 571

Revue Défense Nationale - Janvier 1996 - n° 571

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.

Été 2020
n° 832

Économie de défense : problématiques contemporaines

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...