Pour profiter de leurs numéros numériques, les abonnés doivent avoir un compte en ligne            

  p. 3-6

Du renseignement

Ce dossier sur le renseignement s'ouvre sur une synthèse très approfondie faite par son directeur de ce qu'est la Direction du renseignement militaire (DRM), organisme créé en 1992 pour tenter d’unifier ce volet, particulièrement important.

  p. 7-19

L’auteur, sénateur, maire de Montigny-le-Bretonneux, a déposé, à la fin d’octobre, une proposition de loi instituant le contrôle parlementaire des services de renseignement.

  p. 20-26

L'auteur, jeune chercheur du laboratoire « Redéploiement industriel et innovation » de l’Université du Littoral à Dunkerque, traite des aspects techniques du renseignement, en particulier concernant les systèmes d'information.

  p. 27-40

L’auteur, directeur de la recherche, de la technologie et de l’environnement chez Elf Aquitaine et membre du conseil d’administration du Comité d’études de défense nationale (CEDN) traite du renseignement dans l'entreprise, même celles essentiellement civiles, qu’elles soient de taille nationale, européenne ou mondiale.

  p. 41-47
  p. 48-58

Repères - Opinions - Débats

Conformément à ses habitudes depuis plusieurs années, l’amiral Duval, ancien président de notre Comité et ancien directeur de notre revue, nous présente la situation actuelle de l’armement nucléaire dans le monde, sujet sur lequel il est un éminent spécialiste. Voici donc cet « état des lieux » au 1er janvier 1998.

  p. 59-77

Le colonel Vincent Desportes commande le 501-503e régiment de chars de combat, seule unité de l’Armée de terre actuellement équipée de chars Leclerc. Il estime que cet engin révolutionnaire ne sera parfaitement utilisé que si l’on prend conscience des nouvelles possibilités de la manœuvre tactique et nous fait part de ses réflexions dans ce domaine.

  p. 78-84

L’auteur, ingénieur en chef de l’armement, a exercé durant ces deux dernières années les fonctions d’attaché d’armement à l’ambassade de France à Londres. Il explique ici la politique d'acquisition, détaille l'industrie d'armement britannique, explique la position de la Grande-Bretagne vis-à-vis de l'Europe de l'armement et donne quelques pistes sur la future politique des Britanniques dans ce domaine.

  p. 85-94
  p. 95-100

Nous avions déjà évoqué l’Ukraine et les pays Baltes. Dans l’article qui suit, l’auteur nous présente la Biélorussie, partie de la Communauté des États indépendants issue de l’ex-URSS. Cet État occupe une position stratégique, mais sa situation politique et surtout économique n’est pas brillante ; il semble que l’explosion de Tchernobyl ait imprimé sa marque pour de nombreuses années.

  p. 101-110

L'auteur, spécialiste du Proche-Orient, continue de nous faire part de ses réflexions sur cette région et les protagonistes d’une situation dont on peut dire qu’elle est spécialement instable. Il nous donne son opinion personnelle sur l’obsession de la sécurité en Israël, État « créé dans la douleur » et l’hostilité de l’environnement.

  p. 111-121

Dans notre livraison d’octobre 1997, les relations sino-indiennes et sino-pakistanaises avaient été traitées. Ici, c’est la politique chinoise à l’égard des nations du Sud-Est asiatique et l’ASEAN qui est abordée de façon chronologique en trois grandes étapes : la politique expansionniste et la création de l’Ansea (1949-1967), de l’isolement au rétablissement du dialogue (1967-1990), la résurgence d’une « menace chinoise » (1991-1997).

  p. 122-137
  p. 138-147

Chroniques

  p. 148-152
  p. 153-167
  p. 168-170
  p. 171-176
  p. 177-179
  p. 180-183
  p. 184-186
  p. 187-188
  p. 189-192

Bibliographie

Nos lecteurs ont déjà eu l’occasion d’apprécier les écrits de Beatrice Heuser, puisqu’elle a publié dans cette revue plusieurs articles remarqués, et que, par ailleurs, nous leur avons présenté en 1994 un livre auquel elle avait collaboré, traitant de l’avenir des puissances nucléaires « de second rang » (c’est-à-dire, par ordre alphabétique, la France, La Grande-Bretagne et la république populaire de Chine). Aujourd’hui, dans ce nouvel ouvrage, elle entreprend de reconstituer l’histoire des stratégies nucléaires de la Grande-Bretagne, de la France et de l’Allemagne fédérale, armée de sa grande expérience des questions stratégiques, car elle enseigne depuis longtemps au War Studies Department du King’s College de Londres ; et aussi de sa perception inégalée des cultures de ces trois pays, puisqu’elle est à la fois allemande (de naissance), française (par affection : elle est mariée à un Français), et sujette de Sa Majesté britannique (par préférence : elle vient d’obtenir sa naturalisation). Lire la suite

  p. 193-195

Pierre Pascallon : Les réserves et la défense de la France  ; L’Archer 1997 ; 218 pages - Robert Carmona

Pierre Pascallon, professeur agrégé de faculté (sciences économiques), est maire d’Issoire, ancien député du Puy-de-Dôme et membre de la commission de la défense et des forces armées de l’Assemblée nationale. Président du club « Participation et progrès », il est l’initiateur de nombreux colloques et manifestations portant sur le renseignement, la sécurité européenne, l’avenir de la dissuasion nucléaire française ou encore la réforme du service national. Il a d’ailleurs été membre de la mission d’information commune présidée par M. Philippe Séguin. Lire la suite

  p. 195-197

Juan Archibaldo Lanus (ambassadeur d’Argentine en France) : Un monde sans rivage : État, nation et globalisation  ; (avant-propos de Javier Perez de Cuellar) ; Économica, 1997 - Andrée Martin-Pannetier

Un monde sans rivage, ouvrage dont le sous-titre est : État, nation et globalisation… D’emblée son auteur Juan Archibaldo Lanus, ambassadeur d’Argentine en France, plonge au fond d’un problème majeur de notre temps qui intéresse l’ensemble du monde, du pays industriel le plus développé à celui le moins avancé. Les thèmes abordés ont leurs répercussions au cœur de tous les peuples et, chez ceux-ci, touchent toutes les couches de la population. Certes, il ne faut pas exagérer et faire remonter tous les maux dont souffrent les sociétés d’aujourd’hui au phénomène de globalisation ou de mondialisation, les deux termes étant employés de façon à peu près équivalente. Comment l’auteur organise-t-il son étude ? Il part d’un rappel historique condensé mais précis de l’évolution constatée depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, et il fait ressortir les cinq éléments essentiels qui définissent la nouvelle situation internationale : révolution technologique, revalorisation de l’individu, conscience écologique, modification de la perception du rôle de l’État et « impuissance de la suprématie », limites du système de sécurité collective. Lire la suite

  p. 197-198

Jean Guitton : Le siècle qui s’annonce  ; Bartillat, 1997 ; 253 pages - Pierre Morisot

Jean Guitton est un monument. Le critiquer revient à « taguer » la cathédrale de Chartres ; dans la mesure où les tags sont considérés comme un des beaux-arts, on peut toujours essayer. Le livre se présente sous la forme d’une série d’entretiens. Philippe Guyard, à la manière de Bernard Pivot, cite des passages des œuvres du grand homme qui, en réponse, commente, rectifie, complète… bref, est son propre exégète ; conversation sur des thèmes, ce qui justifie le découpage en sept chapitres, mais conversation à bâtons rompus où il serait vain de chercher un plan précis ou une continuité absolue. Lire la suite

  p. 198-199

Revue Défense Nationale - Janvier 1998 - n° 594

Revue Défense Nationale - Janvier 1998 - n° 594

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.

Été 2020
n° 832

Économie de défense : problématiques contemporaines

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...