Pour profiter de leurs numéros numériques, les abonnés doivent avoir un compte en ligne            

Janvier 2020 - n° 826

La Fabrique Défense

« Un événement tourné vers les jeunes qui doit contribuer d’une part à l’affermissement du lien armées-Nation, et d’autre part à l’émergence d’une culture stratégique européenne commune. »

Florence Parly

La perte de treize soldats français au Mali lors d'un accident d'hélicoptères est une épreuve pour la France mais aussi pour l’Union européenne, dont la sécurité se joue également au Sahel. L’UE poursuivra et accroîtra son effort pour participer, aux côtés de Paris mais aussi des partenaires régionaux, à la paix et à la stabilité de cette région si importante pour tous. Lire les premières lignes

  p. 7-8

La Fabrique Défense

La défense est l’affaire de tous. Le centenaire de la Grande Guerre, les attentats islamistes de 2015 et notre engagement contre le terrorisme au Levant, au Sahel ou sur le territoire national avec l’opération Sentinelle ont renforcé le besoin d’esprit de défense de nos concitoyens. Le soutien réel démontré par les études d’opinions envers nos armées est à la fois une satisfaction, mais aussi une exigence permanente pour que nos armées et leur environnement soient toujours plus performants et au service de la France et de ses citoyens. Lire la suite

  p. 11-12

La recherche stratégique nécessite des compétences avec de vrais parcours professionnels et donc une relève régulière des chercheurs. L’IRSEM, depuis sa création, a directement contribué à créer les conditions du développement des « war studies » à la française, en inscrivant son action dans la durée, avec le monde académique. Lire les premières lignes

  p. 13-20

Le dérèglement climatique agit désormais et fragilise la sécurité et la paix dans de nombreuses régions du globe. D’où le besoin d’une réflexion stratégique pluridisciplinaire que l’IHEDN conduit avec ses auditeurs, apportant des éclairages et des expertises croisés. Le défi du XXIe siècle est devant nous. Lire les premières lignes

  p. 21-24

Le ministère des Armées emploie des civils avec un recrutement de 4 000 postes par an. Ceux-ci jouent un rôle majeur pour le bon fonctionnement des forces. Les compétences recherchées couvrent un large éventail et participent au renouvellement des capacités. Cette dimension de l’humain est un atout pour notre défense. Lire les premières lignes

  p. 25-28

La DSNJ s’est pleinement engagée dans l’innovation numérique en s’appuyant sur des projets collaboratifs faciles à concevoir et à mettre en œuvre. Le foisonnement des idées a permis de proposer des projets répondant aux attentes d’une jeunesse à la fois intéressée, mais diverses dans ses aspirations. Lire les premières lignes

  p. 29-31

Les Armées et tout le ministère sont engagés dans un processus majeur de transformation numérique, touchant tous les domaines, y compris opérationnels. Cela nécessite une mutation culturelle profonde, impliquant tous les acteurs, avec l’enjeu des ressources humaines pour préparer demain. Lire les premières lignes

  p. 32-37

La Direction des applications militaires (DAM) du CEA est un acteur majeur de la recherche en France avec des moyens importants. Elle recrute donc du personnel très motivé qui bénéficie d’un environnement porteur avec des projets inscrits dans la durée au service de la paix et de notre pays. Lire les premières lignes

  p. 38-40

Les Jeunes de l’IHEDN vont bientôt fêter 25 ans d’existence et d’activités. L’association est en forte croissance et poursuit sa diversification, au service de l’esprit de défense et de la citoyenneté, en valorisant l’engagement pour le bien collectif. Les Jeunes IHEDN se veulent innovants pour mieux préparer demain. Lire les premières lignes

  p. 41-45

La formation du personnel navigant est une école d’exigence, de persévérance et d’excellence qui doit sans cesse s’améliorer. La récente mise en œuvre des avions PC-21 a permis un saut qualitatif majeur. À l’acquisition des savoir-faire, il faut y ajouter l’importance du savoir être pour lequel les instructeurs ont un rôle décisif. Lire les premières lignes

  p. 46-52

Le transport aérien militaire est une bonne illustration de l’avancée vers une Europe de la défense plus forte. Depuis une décennie, l’EATC a fait progresser le travail en commun à des fins opérationnelles, et la future unité franco-allemande équipée de C-130J devrait marquer une nouvelle étape. Lire les premières lignes

  p. 53-60

La formation de l’officier de Gendarmerie nationale ne s’improvise pas. Elle s’inscrit dans un processus d’évolution devant prendre en compte toute la complexité du métier, dans un environnement en pleine mutation. D’où l’attachement aux compétences, mais aussi au savoir être. Lire les premières lignes

  p. 61-66

La DRSD est héritière d’un service créé après la défaite de 1870. Ce service vise à protéger les intérêts de la défense face aux opérations d’ingérence menées par des puissances étrangères ou des organisations menaçant notre sécurité. Les missions de la DRSD sont variées et offrent des parcours professionnels dynamiques. Lire les premières lignes

  p. 67-70

Le renseignement produit de très nombreuses données qu’il convient de traiter. Le développement du Battle Lab Rens (BLR) permet de proposer de nouvelles solutions de traitement, ainsi que de former les exploitants. S’appuyant sur des Serious Games, le BLR est appelé à voir son rôle s’accroître. Lire les premières lignes

  p. 71-74

Les drones aériens maritimes vont devenir opérationnels d’ici quelques années et donc accroître les capacités des navires sur lesquels ils seront embarqués. Le système de drone aérien marine (SDAM) constitue d’ores et déjà un défi majeur pour la Marine nationale en s’appuyant sur un vecteur mâture et des capteurs performants, avec un démonstrateur en 2021. Lire les premières lignes

  p. 75-80

Le Service de santé des armées assure tout le soutien médical des forces armées, dont la Gendarmerie, tant en métropole qu’en opérations, et dispose de compétences sans équivalent en France. Il s’appuie sur un personnel qualifié et motivé, fier de servir et apte à être projeté. Lire les premières lignes

  p. 81-82

Repères

L’analyse de la chaîne de commandement contre Daech montre un haut degré de confiance et de subsidiarité entre le stratégique et l’opératif. Cela évite le micro-management tactique par l’échelon supérieur et permet, dès lors, à chaque acteur d’être plus efficace dans sa relation hiérarchique de commandement. Lire les premières lignes

  p. 85-93

Après avoir consacré ses forces à la lutte contre le terrorisme, le Pentagone a décidé de revoir sa doctrine qui semble obsolète face aux nouveaux défis posés par la Russie et la Chine. Le concept de Mosaic Warfare devrait ainsi proposer une nouvelle approche plus efficace et réaliste, utilisant toutes les ressources du numérique. Lire les premières lignes

  p. 94-100

La mise en place à venir de dispositifs Red team dans le cadre des travaux de l’Agence de l’innovation constitue une opportunité pour ouvrir de nouveaux horizons de réflexions dans le champ de la prospective de défense. Cela signifie également un changement de culture et une capacité à la critique. Lire les premières lignes

  p. 101-105

Le bombardier furtif B-2 s’inscrit dans le programme d’ailes volantes développées aux États-Unis. Conçu pour frapper l’URSS, le B-2 a vu ses missions évoluer. Il devrait rester en service jusqu’en 2050 en bénéficiant de modernisations successives. Il devrait être remplacé par le B-21 à partir de 2050. Lire les premières lignes

  p. 106-113

L’année 2019 a confirmé un monde sans boussole, où la multipolarité n’est pas facteur de stabilité. Bien au contraire, avec le retour de la puissance et du rapport de force. D’où l’intérêt des différents décryptages. Lire les premières lignes

  p. 114-119

Chronique

La mobilisation de septembre 1939 fut organisée à l’identique de celle d’août 1914, en négligeant justement les leçons tirées dès l’automne 1914, en particulier avec la désorganisation des industries de défense, les ouvriers ayant rejoint leurs unités. Les conséquences en furent plus dramatiques, malgré les efforts faits notamment pour redresser les erreurs réalisées au début de la Drôle de Guerre. Lire les premières lignes

  p. 121-123

Recensions

Dans cet ouvrage, l’auteur dresse un tableau saisissant de ce que devrait être l’irruption de l’intelligence artificielle (IA) dans la conception et la conduite des opérations futures. Une irruption disruptive, car il l’affirme d’emblée, l’IA est un sujet fondamental pour les armées du fait de la généralisation du deep learning. En effet, le deep learning marque le passage de l’analyse de masse des différentes données et possibilités à une analyse qualitative douée d’un raisonnement intuitif, ce qui marque une disruption à venir. Lire la suite

  p. 125-127

Thomas Gomart : L’affolement du monde : 10 enjeux géopolitiques  ; Éditions Tallandier@Essais, 2019 ; 318 pages - Jérôme Pellistrandi

Le retard dans la rédaction d’une recension d’un ouvrage consacré à l’état géopolitique du monde peut être fatal pour le livre concerné tant l’actualité peut bouleverser les certitudes. Thomas Gomart, directeur de l’Ifri, a publié ce travail au début 2019 et ses conclusions ont été confrontées au cours de l’année au point que ses 10 chapitres ont fait d’ailleurs partie des discussions du G7 de Biarritz au mois d’août. Lire la suite

  p. 127-130

Au cours des XIXe, XXe et déjà XXIe siècles, les organisations militaires du monde – et singulièrement les armées occidentales – ont été marquées par le sceau de l’évolution rapide, qu’elle soit technologique, doctrinale ou culturelle. Sous l’effet de l’adversité, du progrès scientifique ou des évolutions sociales, les armées, sans exceptions, ont eu à relever très régulièrement des défis existentiels dont elles sont ressorties profondément changées. Lire la suite

  p. 130-132

Amiral François Dupont : Commandant de sous-marins - Du Terrible au Triomphant, la vie secrète des sous-marins  ; Éditions Autrement, 2019 ; 288 pages - Emmanuel Desclèves

L’Amiral François Dupont nous emmène à bord d’un SNLE, pour une patrouille de soixante-dix jours dans un univers clos et strictement isolé du monde extérieur. Les cent-onze hommes qui constituent l’équipage de ce Nautilus d’acier de cent-trente-huit mètres de long et douze de diamètre vivent en complète autarcie sous les ordres de leur commandant, situation que les sociologues nomment une « institution totale ». Un lieu de vie unique et très exigu où s’entremêlent les activités de travail, de loisir et de repos, réglées par le rythme implacable des quarts de deux, trois ou plus souvent quatre heures. Lire la suite

  p. 132-132

Revue Défense Nationale - Janvier 2020 - n° 826

La Fabrique Défense

Strategic research requires competences and professional experience, and therefore a regular turnover of researchers. Since its creation, the Military school’s Institute for strategic research (Institut de recherche stratégique de l’École Militaire—IRSEM) has directly contributed to creating the conditions for development of French-oriented war studies through its long-term activity and its links with the academic world.

Climate change is upon us and is acting in several regions of the globe to destabilise peace and security. Hence the need for the multi-disciplinary strategic thinking conducted with students at the Institute for higher national defence studies (Institut des hautes études de défense nationale—IHEDN), which brings together experts from many backgrounds and offers different perspectives. A great challenge for the twenty-first century stands before us.

The armed forces’ ministry employs civilian personnel who play a major role in the correct functioning of the forces. There is a recruitment need of some 4,000 posts annually, and the competences sought cover a wide range in order to renew and maintain capabilities. This human resource is a great advantage for our defence.

The Directorate for national service and youth (Direction du service national et de la jeunesse —DSNJ) is fully committed to digital innovation, and draws on collaborative projects that are simple in their design and straightforward in their application. The abundance of ideas has led to proposed projects that respond to the expectations of today’s youth that is both interested and diverse in its aspirations.

The armed forces and the entire forces’ ministry are committed to a major digital transformation process that affects all areas, including the operational. This requires a significant change in culture for all concerned and poses a challenge for human resources in order to prepare for the future.

The French atomic energy commission’s Directorate of military applications (Direction des applications militaires—DAM) is a major player in research in France and controls a significant amount of assets. It recruits highly motivated personnel who have the advantage of a positive environment with long-term projects that serve peace and our country.

The association Les Jeunes (those under 35 years old) of the Institute for higher national defence studies (Institut des hautes études de défense nationale—IHEDN) will soon be celebrating 25 years of activity. The association is today growing and pursuing diversification energetically in the service of defence and citizenship, and emphasises the value of commitment for the common good. The Jeunes of the IHEDN consider themselves innovators for better preparation of the future.

Training of aircrew is highly demanding, requiring perseverance and excellence at levels which must be continually improved. The recent entry into service of the PC-21 aircraft represents a major leap forward in technological quality. As well as acquiring knowhow, students must learn soft skills, for which the instructors play a decisive role.

Military air transport is a good illustration of the advance made towards stronger European defence. For a decade the European Air Transport Command has progressed with common work in the operational domain and the future Franco-German unit, to be equipped with the C-130J, should mark a new step in this direction.

Training a Gendarmerie officer is not undertaken lightly: it is part of a process that takes into account the entire complexity of the profession in a rapidly-changing environment. Due attention is given not only to professional competence but also to soft skills.

The Directorate of intelligence and defence security (Direction du renseignement et de la sécurité de la défense—DRSD) is the current incarnation of a service created after the defeat of 1870. The service focuses on protecting defence interests when faced with interference operations led by foreign powers or organisations that threaten our security. The many varied missions of the DRSD offer dynamic careers.

Intelligence generates a vast amount of data that needs to be handled. The development of the intelligence wargaming workshop called Battle Lab Rens (BLR) will allow new data handling solutions to be considered and will also train those who man the systems. BLR is based on Serious Games and is sure to see its role enhanced over time.

In just a few years’ time, maritime airborne drones will become operational and will increase the capabilities of the vessels on which they are to be embarked. The airborne drone system for the navy (Système de drone aérien pour la marine—SDAM) is now a major project for the French Navy that will be developed from a mature vehicle and be fitted with high-performance sensors. A demonstrator is planned for 2021.

The forces’ medical service provides medical support for all the armed forces, the gendarmerie included, both at home and on operations. It possesses a range of competences unequalled in France and its personnel are qualified, motivated, proud to serve and ready for deployment.

Analysis of the command chain in the fight against Daesh shows a high degree of trust and delegation between strategic and operational levels. Thus micro-management of the tactical level by the higher echelon was avoided, and as a result each player had the freedom to be more effective at his particular hierarchical level.

Having once committed its forces to the struggle against terrorism, the Pentagon has decided to review its doctrine which, given the new challenges posed by Russia and China, seems somewhat obsolete. The mosaic warfare concept should offer a new, more effective and realistic approach through drawing on the many resources of the digital world.

The soon to be established Red team arrangements for work in the innovation agency will be an opportunity to open up new avenues of thinking for defence of the future. That will also mean a change of culture and an ability to analyse and criticise.

The B-2 stealth bomber resulted from a US development programme of flying wings. Originally designed to strike the USSR, the B-2’s missions have since been broadened and it should remain in service until 2050, supported by successive modernisations, thereafter being replaced by the B-21.

The year 2019 saw a world that had lost direction, one in which multi-polarity was no longer a stability factor. Indeed, the very opposite was seen with the return of power and force ratios. Therein lies the interest of different analyses.

Chronicle

The mobilisation of September 1939 was organised in the same way as that of August 1914, thereby ignoring the very lessons learned in that autumn of 1914—in particular the disruption caused to defence industry by the workforce having parted to join military units. The consequences were dramatic despite the effort made to correct the errors committed at the beginning of the phoney war.

Book Reviews

Thomas Gomart : L’affolement du monde : 10 enjeux géopolitiques  ; Éditions Tallandier@Essais, 2019 ; 318 pages - Jérôme Pellistrandi

Amiral François Dupont : Commandant de sous-marins - Du Terrible au Triomphant, la vie secrète des sous-marins  ; Éditions Autrement, 2019 ; 288 pages - Emmanuel Desclèves

Revue Défense Nationale - Janvier 2020 - n° 826

La Fabrique Défense

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.

Juin 2020
n° 831

La puissance américaine : assise et évolutions stratégiques

Actualités

01-07-2020
28-06-2020

Sommaire
d'été 2020
Numéro disponible début juillet
En précommande

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...