Décembre 1965 - n° 241

En approuvant les accords d’Évian à une proportion imposante des voix, l’opinion française avait manifesté un double sentiment. Lire les premières lignes

  p. 1833-1857
  p. 1858-1864

Nous arrivons maintenant au cœur de notre sujet, et il nous faut donner une définition des bases moins sommaire que celle dont nous nous sommes contentés au début de ces lignes. Lire les premières lignes

  p. 1865-1877
  p. 1878-1887
  p. 1888-1892
  p. 1893-1909
  p. 1910-1917
  p. 1918-1931
  p. 1932-1944
  p. 1945-1953

Depuis 1965, la France possède une force aérienne capable de transporter des bombes atomiques. D’ici quelques années, les unités de Mirage IV qui constituent pour l’instant les vecteurs de l’arme nucléaire seront remplacées par des fusées sol-sol de production nationale. Les programmes actuellement en cours de réalisation prévoient l’existence, en 1973, de trois sous-marins à propulsion nucléaire équipés d’engins du type Polaris. La France, quoi qu’on ait dit, quoi qu’on ait fait, est désormais une puissance nucléaire. Lire les premières lignes

  p. 1954-1960
  p. 1961-1970
  p. 1971-1979

Extrait du journal américain US News and World Report du 18 octobre 1965. Lire la suite

  p. 1980-1983
  p. 1984-1994

Chroniques

  p. 1995-1999
  p. 2000-2002
  p. 2002-2006
  p. 2007-2012
  p. 2012-2017

Bibliographie

Robert Guillain : Dans 30 ans, la Chine  ; Éditions du Seuil, 1965 ; 302 pages - Jean Némo

Retourné en Chine pour un quatrième voyage, Robert Guillain note ses impressions avec une précision et une netteté qui lui font honneur ; son opinion se résume essentiellement dans une phrase de l’avant-propos : « Quand les dirigeants de Pékin affirment qu’ils ont, dans l’ensemble, réussi, je crois qu’ils disent la vérité ». Le livre est un développement de cette phrase. Lire la suite

  p. 2018-2018

Olga Wormser-Migot : Quand les Alliés ouvrirent les portes. Le dernier acte de la tragédie de la déportation  ; Éditions Robert Laffont, 1965 ; 334 pages - Jean Némo

C’est par l’accumulation de détails sur les camps de déportation que l’auteur donne l’impression de ce qu’ils étaient, et produit à la longue chez le lecteur la hantise de toutes ces descriptions horribles. Cette méthode d’imprégnation par le détail vaut-elle celle d’un exposé plus construit, plus synthétique ? Visiblement, l’auteur n’a pas cherché à écrire une histoire de la déportation. Il a voulu montrer comment, en France, dans un des services qui s’occupaient de la recherche et de l’identification des déportés, peu à peu la vérité a percé et s’est manifestée dans toute son amplitude. C’est, vingt ans après le récit de l’actualité d’autrefois, au jour le jour. On y découvrira des drames humains dont l’histoire n’a pas tenu le compte, lorsqu’elle a tenté d’établir le bilan sinistre de cette sombre période, drames parfois contés jusqu’au bout, parfois esquissés seulement, dans lesquels le dénominateur commun est toujours la mort sous ses plus tragiques aspects. Lire la suite

  p. 2018-2019

Margaret Gowing : Dossier secret des relations atomiques entre Alliés (1939-1945)  ; Éditions Plon, 1965 ; 272 pages - Jean Némo

Les savants de plusieurs pays participèrent aux premières recherches qui devaient conduire à l’explosion de Hiroshima. Mais la guerre devait les séparer, non seulement entre les deux camps ennemis, mais aussi à l’intérieur du camp occidental. Margaret Gowing raconte minutieusement les péripéties multiples de la recherche atomique et les difficultés nombreuses d’une collaboration qui, au-delà des besoins militaires immédiats, visait déjà le temps de paix et l’exploitation pacifique des découvertes en cours. Lire la suite

  p. 2019-2019

Revue Défense Nationale - Décembre 1965 - n° 241

Revue Défense Nationale - Décembre 1965 - n° 241

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.

Revue Défense Nationale - Décembre 1965 - n° 241

La RDN vous invite dans cet espace à contribuer au « débat stratégique », vocation de la Revue. Cette contribution doit être constructive et doit viser à enrichir le débat abordé dans le dossier. C’est l’occasion d’apporter votre vision, complémentaire ou contradictoire. Vos réponses argumentées seront publiées sous votre nom après validation par la rédaction.

Aucune contribution n'a encore été apportée.