Novembre 1988 - n° 492

Allocution du président de la République devant les auditeurs de l'Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) le 11 octobre 1988. Lire la suite

  p. 13-27

Vingt-cinq ans après la mort de Kennedy, responsable de l'engagement américain au Vietnam, l'auteure analyse les raisons de l'échec de ceux-ci dans une guerre qui a laissé des traces profondes – et pourtant, maintenant, quel est l'Américain qui n'est pas allé au Vietnam ?!! –, et dont les enseignements, fort bien dégagés par l'auteure, éclairent bien des aspects de la politique actuelle de la Maison-Blanche. Lire les premières lignes

  p. 29-50

Le programme Eurêka

Le Comité d’études de défense nationale et la Fondation pour les études de défense nationale ont souhaité vous présenter ce programme Eurêka lancé il y a quelque temps et qui a connu dans l’ensemble un développement important et rapide. Lire la suite

  p. 51-51
  p. 53-61
  p. 63-74

Intervention de M. Sillard après l’exposé de M. Danzin Lire la suite

  p. 75-80

Repères - Opinions - Débats

Depuis des années, l'auteur écrit dans la revue et, à partir d'un certain 23 mars 1983, il s'est fait le défenseur de l'Initiative de défense stratégique (IDS) du président Reagan, projet qui a fait couler beaucoup d'encre et dépenser, aux États-Unis, beaucoup d'argent ! Projet qui a fortement inquiété M. Gorbatchev et l'a peut-être effectivement influencé – mais la situation économique catastrophique de l'URSS est un autre facteur – dans les négociations sur le désarmement. À l'occasion des cinq ans de l'IDS, Marc Geneste en fait le bilan.

  p. 81-94

On parle de Mme Vigdis Finnbogadottir, présidente de la République d'Islande depuis 1980 ; on évoque bien évidemment la célèbre rencontre Reagan-Gorbatchev ; mais on oublie parfois que l'Islande fait partie de l'Otan, et surtout qu'elle occupe une position stratégique majeure dans l'Atlantique Nord. Cet article et l'interview (en annexe) du ministre des Affaires étrangères et Premier ministre, Steingrimur Hermannsson, nous apportent de précieuses informations sur la politique de défense islandaise.

  p. 95-106

L'auteur s'est livré à une étude sur la « nouvelle pensée » qui guide désormais la politique étrangère de l'URSS. Il nous fait part des réflexions inspirées par ses recherches sur le renouveau d'intérêt qu'a montré Gorbatchev à l'égard de cette zone immense qu'on nomme maintenant Asie-Pacifique. Il nous montre bien que le but de cette politique est d'y renforcer l'influence soviétique et de pénétrer dans des « bastions jusqu'alors interdits ».

  p. 107-120

À la suite d'un certain nombre d'articles que nous avons publiés sur ce douloureux sujet, le dernier en date étant le témoignage de Daniel Colard à l'occasion de son voyage en Israël, voici les réflexions de l'auteur, qui a passé de longues années au Proche-Orient, et dont l'expérience est incomparable, d'autant plus qu'elle s'accompagne d'une grande sagesse. Nous nous permettrons toutefois de bien insister sur une réalité : Israël a toujours lutté pour sa survie, et lorsque celle-ci est menacée, sa foi et sa force « déplacent les montagnes », les états d'âme passant au second plan. Lire les premières lignes

  p. 121-142

Notre revue, dans sa rubrique « Science et défense », s'efforce de traiter des sujets les plus variés de façon à apporter la connaissance mais aussi à susciter la réflexion. L'auteur, colonel de l'Inspection générale du Service de santé des armées, nous fait découvrir l'influence des couleurs sur l'humanité, thème rarement abordé.

  p. 143-152
  p. 153-158

Chroniques

Des remèdes au fardeau de la dette du Tiers-Monde Lire les premières lignes

  p. 159-162

• La Stratégie Review, organe de l’United States Strategic Institute, publie dans son numéro d’été 1988 deux articles sur l’évolution de la doctrine militaire soviétique. Ces deux analyses sont fort différentes et méritent d’être comparées. La revue française Stratégique vient de publier une étude sur le même sujet (1)Lire les premières lignes

  p. 163-168

L’intervention du président Mitterrand devant l’Assemblée générale des Nations unies, avec sa forte condamnation des armes chimiques, a sans doute constitué le point fort de ce mois de septembre. Toutefois, il y avait eu auparavant le lancement par Israël d’un satellite expérimental, Offek-1 (autrement dit Horizon-1). Cette percée technologique de l’État hébreu, dans une région des plus critiques et à un moment où la tension est particulièrement vive en Cisjordanie, ne pouvait laisser indifférent. Nos confrères n’ont pas manqué de fournir à leurs lecteurs tous les détails concernant cette réussite, peu d’entre eux se sont cependant intéressés à l’aspect stratégique de la question. Lire les premières lignes

  p. 169-171

Opinion et défense dans quatre pays alliés   Lire les premières lignes

  p. 172-178

Toulon, le 16 septembre 1988. Le porte-avions Clemenceau qui avait quitté Djibouti une dizaine de jours auparavant accompagné de l’escorteur lance-missiles Du Chayla et du pétrolier-ravitailleur Var, regagne son port-base. On se souvient que ce navire avait appareillé de Toulon le 30 juillet 1987 avec les frégates Suffren et Duquesne et le pétrolier-ravitailleur Meuse pour une « mission de protection des intérêts français en Méditerranée orientale et en océan Indien ». Son départ avait été suivi peu après par celui d’une force antimines. Ce retour met un terme à la présence d’un groupe aéronaval en mer d’Arabie durant plus d’un an. Lire les premières lignes

  p. 179-182

Si les contraintes du combat aérien moderne ne permettent plus de concevoir un chasseur dont le rapport poussée/masse ne soit pas supérieur à l’unité, la recherche de la poussée maximale n’est pourtant pas un objectif majeur pour les états-majors et les motoristes. En effet, aujourd’hui, les décideurs militaires exigent qu’un moteur d’avion de combat réponde à d’autres critères fondamentaux tels que : polyvalence, consommation minimale, pilotabilité, furtivité, auxquels il faut ajouter : facilité d’entretien, fiabilité, coût de production. Les apports de l’informatique et de l’électronique, les progrès réalisés dans la métallurgie permettent de dégager des solutions techniques adaptées à ces diverses exigences. Lire les premières lignes

  p. 183-186

Sahara occidental : affaire réglée sans vainqueurs ni vaincus ? Lire les premières lignes

  p. 187-194

* Nous devons non seulement interdire l’emploi des armes chimiques mais aussi leur fabrication. Lire la suite

  p. 195-195

Bibliographie

René Rémond : Notre siècle, 1918-1988  ; Éditions Fayard, 1988 ; 1012 pages - Olivier Sevaistre

Cet ouvrage est le sixième tome d’une Histoire de France publiée sous la direction de Jean Favier. Il n’est point besoin de présenter son auteur principal, professeur émérite à l’Université Paris X, président de la Fondation nationale des sciences politiques, ancien membre du conseil d’administration de la revue Défense Nationale. Il a eu pour collaborateur Jean-François Sirinelli qui a rédigé deux chapitres sur la culture et celui sur la cohabitation. Lire la suite

  p. 196-196

« De la dissuasion à la défense », tel pourrait être, dans sa traduction française, le titre de ce livre publié aux États-Unis et qui relate l’histoire « intime » de la politique nucléaire américaine au niveau stratégique, comme indiqué dans son sous-titre. Écrit par un journaliste réputé de la BBC, il réunit les interviews qu’il a conduites sur ce sujet auprès d’une vingtaine de personnalités américaines et européennes ayant été, à des degrés divers, les « architectes » de cette politique. Le sujet est d’une actualité certaine au moment où les deux Grands prétendent vouloir rendre la dissuasion nucléaire « obsolète ». Mais la méthode adoptée par Michael Charlton pour réunir les éléments de sa recherche est aussi très intéressante, puisqu’elle fait appel à l’« histoire orale », c’est-à-dire aux témoignages parlés de ceux qui en ont été les auteurs, ces témoignages étant recueillis à partir d’interviews soigneusement préparées, si possible contradictoires et en tout cas menées de façon « candid » pour reprendre l’expression anglaise, c’est-à-dire sans complaisance. Lire la suite

  p. 197-199

Erwan Bergot : Bigeard  ; Éditions Perrin, 1988 ; 586 pages - Pierre Morisot

On ne présente plus Bigeard, qui s’est d’ailleurs excellemment présenté lui-même à la recherche d’une parcelle de gloire. Le terme de parcelle est modeste ; « Bruno » est une gloire nationale. Aussi le gros livre d’Erwan Bergot – qui évolue ici dans son domaine de prédilection, la grande geste des « baroudeurs » d’élite – n’apporte-t-il pas de révélations, mais le rappel détaillé et précis de la carrière exceptionnellement dense d’un authentique héros. Lire la suite

  p. 199-200

Edward A. Kolodziej : Making and Marketing Arms. The French Experience and its Implications for the International System  ; Princeton University Press, 1987 ; 518 pages - Claude Lachaux

Comme il arrive assez souvent, c’est auprès de chercheurs étrangers, notamment américains, que l’on trouve les meilleures informations sur la France. Tel est le cas avec Edward A. Kolodziej, professeur de sciences politiques à l’université de l’Illinois, qui nous livre une véritable somme sur la fabrication (making) et la commercialisation (marketing) des armements par notre pays. Il faut espérer que son œuvre, éditée aux États-Unis à la fin de 1987, sera bientôt traduite en français. Lire la suite

  p. 200-202

Jacqueline Dutheil de la Rochère :  Droit de l’Espace  ; Éditions Pedone, 1988 ; 370 pages - Jacques Guillerm

Rédigé en collaboration avec d’éminents spécialistes du droit de l’espace : professeurs, praticiens, chercheurs…, cet ouvrage, ainsi que le précise le professeur Dutheil de la Rochère dans son avertissement, « n’est ni un manuel, ni un traité…, il s’agit d’une série d’études présentées de façon ordonnée qui s’efforcent de mettre l’accent sur les développements les plus récents de ce secteur du droit ». Il se divise en quatre parties. Lire la suite

  p. 202-202

Jacques de Goldfiem : Sous l’œil du Dragon  ; Fondation pour les études de défense nationale (FEDN), 1988 ; 314 pages - Pierre Morisot

Le sous-titre, « Les relations de la Chine avec les pays de l’ASEAN », situe d’emblée la nature et la nationalité du dragon. Encore n’est-il pas inutile de rappeler l’origine de l’ANSEA (1), ses six États constitutifs et sa filiation – partielle et lointaine, il est vrai, mais indéniablement teintée d’anticommunisme – avec la défunte Organisation du traité d’Asie du Sud-Est (Otase). L’auteur s’y emploie, avant de décrire suivant une chronologie détaillée vingt années de rapports tumultueux. Lire la suite

  p. 203-203

Paul Kennedy : Stratégie et diplomatie, 1870-1945  ; Économica, 1988 ; 162 pages - Olivier Sevaistre

L’auteur de cet ouvrage est professeur d’histoire à l’université de Yale, aux États-Unis, depuis 1983. Auparavant, il enseignait en Grande-Bretagne. La traduction a été faite par Bernadette et Jean Pages. Elle contient huit études parues dans différentes revues et rassemblées sous le titre Strategy and Diplomacy, 1870-1945, dans un livre publié chez George Allen et Unwin (une édition « paperback » a paru chez Fontana en 1984), auxquelles ont été ajoutées deux autres études, publiées en 1979 et 1983 (les chapitres II et VIII). Lire la suite

  p. 204-204

Revue Défense Nationale - Novembre 1988 - n° 492

Revue Défense Nationale - Novembre 1988 - n° 492

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.

Revue Défense Nationale - Novembre 1988 - n° 492

La RDN vous invite dans cet espace à contribuer au « débat stratégique », vocation de la Revue. Cette contribution doit être constructive et doit viser à enrichir le débat abordé dans le dossier. C’est l’occasion d’apporter votre vision, complémentaire ou contradictoire. Vos réponses argumentées seront publiées sous votre nom après validation par la rédaction.

Aucune contribution n'a encore été apportée.