Pour profiter de leurs numéros numériques, les abonnés doivent avoir un compte en ligne            

Avril 1947 - n° 035

Conférence du Chef d'état-major des armées à l'École d'état-major le 31 janvier 1947. Lire la suite

  p. 431-450
  p. 454-464
  p. 465-482
  p. 483-492
  p. 493-508

Parmi les faits du XVIIIe siècle les plus importants pour l’histoire générale de l’Europe et du Monde, on ne saurait attacher trop de prix à l’éclosion des idées « philosophiques » et révolutionnaires, et, simultanément, au développement de deux grands États modernes : la Prusse et la Russie, ainsi qu’à la naissance d’un troisième : les États-Unis. C’est, dans cet ensemble, que la Russie effectue sa véritable entrée dans la vie internationale. L’épisode, croyons-nous inédit, auquel nous consacrons cette étude souligne la valeur que son Gouvernement attachait, dès cette époque, à sa pénétration en Méditerranée. Lire les premières lignes

  p. 509-522

Il est peut-être prétentieux de vouloir, en ce début d’année 1947, décrire Berlin et essayer de donner une idée à peu près exacte de ses aspects multiformes et changeants. Le problème est tellement complexe et enchevêtré que, jusqu’à présent, bien peu de plumes se sont laissées tenter et, à part quelques articles visant des points très particuliers, on peut dire que la question n’a pas été traitée dans son ensemble. Lire les premières lignes

  p. 523-540

Chroniques

  p. 541-546
  p. 546-551
  p. 551-556
  p. 556-561
  p. 561-566
  p. 567-571

À propos de l'article « Le Rhin et la sécurité française » du contre-amiral Barjot publié dans la revue de décembre 1946. Lire la suite

  p. 572-575

Bibliographie

Marcel Lerecouvreux : Huit mois d’attente, un mois de guerre  ; Éditions Charles Lavauzelle, 1946 ; 272 pages - Henry Freydenberg

M. le général de Contenson, en préfaçant cet ouvrage, insiste sur la scrupuleuse exactitude des opérations de la 3e brigade de cavalerie. C’est donc un document précieux qui nous est présenté par M. Lerecouvreux. À côté de ce récit vivant et objectif, l’auteur donne ses appréciations personnelles sur les causes politiques et militaires du désastre. Certaines sont frappées au coin du bon sens même ; d’autres découlent de renseignements trop incertains pour constituer une démonstration irréfutable. Toutefois, ce livre est intéressant, car il révèle la mentalité d’un officier de haute culture, animé du plus pur patriotisme et qui a su, dans les moments les plus difficiles, faire largement son devoir.

  p. 576-576

Fabian von Schlabrendorff : Offiziere gegen Hitler [Officiers contre Hitler]  ; Europe Verlag, 1947 ; 211 pages - A.A. J.

Lorsque le 4 mai 1945, Favian von Schlabrendorff fut libéré par les Alliés du camp de concentration où il se trouvait, il put se considérer, à juste titre, comme un « miraculé » à peu près seul survivant de ceux qui furent jugés pour avoir pris part au complot du 20 juillet 1944. (Le jour même où le Tribunal du peuple devait décider du sort de Schlabrendorff, un bombardement massif de Berlin obligea à lever la séance et le juge Freisler périt ce même jour dans les caves du Palais de Justice incendié, alors qu’il tenait encore à la main le dossier de l’accusé.) Lire la suite

  p. 576-577

Général Victor Bourret : La Tragédie de l’armée française  ; Éditions La Table Ronde, 1946 ; 217 pages - Edmond Delage

Le général d’armée Bourret vient de consacrer un petit livre fort suggestif au grand sujet que constitue le rôle joué par l’armée française en 1939-1940. Nous ne pouvons ici qu’indiquer l’essentiel de sa thèse ; elle est résolument contraire à celle qui tend à imputer au pouvoir civil et à la politique la cause essentielle de la défaite. Lire la suite

  p. 578-578

André Siegfried : Quelques Maximes  ; Imprimerie de Haumont, 1946 ; 54 pages - Edmond Delage

André Siegfried n’est pas seulement l’auteur d’ouvrages géographiques et nous pourrions dire géopolitiques qui ont fait de lui un maître incontesté en la matière, c’est aussi un penseur et un moraliste et les lecteurs de cette Revue aimeront sans doute à déguster la petite plaquette si riche de suc-intellectuel et d’esprit où il a réuni quelques maximes dont certaines pourraient servir de guide à plus d’un de nos grands chefs et hommes politiques, par exemple celles-ci : Lire la suite

  p. 578-579

André Roure : Valeur de la vie humaine  ; Éditions Self, 1946 ; 172 pages - Edmond Delage

Le petit livre qui vient d’être publié à la mémoire de Rémy Roure, est un juste hommage à l’une des plus pures figures de la jeunesse qui s’est si généreusement sacrifiée pour la France. Fils de notre confrère Rémy Roure, lui-même martyr de la Résistance puisque déporté par les Allemands, il a, en même temps que son fils, perdu sa femme et plusieurs membres de sa famille. Lire la suite

  p. 579-579

Revue Défense Nationale - Avril 1947 - n° 035

Revue Défense Nationale - Avril 1947 - n° 035

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.