Février 1967 - n° 254

  p. 181-191
  p. 192-203
  p. 204-209

L’île de Cuba, la plus grande des Antilles, a une superficie de 115 000 kilomètres carrés, compte tenu des nombreuses petites îles qui l’entourent et dont la plus grande est l’île des Pins, située au Sud-Ouest de la province de La Havane. Lire les premières lignes

  p. 210-222
  p. 223-230

Cet article est le premier d'une série qui constituera une étude des dualismes qui divisent actuellement le monde arabe.

  p. 231-241

À partir des ouvrages de Bernard Brodie (Escalation and the nuclear option ; Princeton University Press, 1966 ; 151 pages), Klaus Knorr (On the uses of military power in the nuclear age ; Princeton University Press, 1968), Y. Harbaki (Nuclear war and nuclear peace ; Israël programm for scientific translations, Oldbourne Press, 1966 ; 808 pages) et Ferdinand Otto Miksche (1870-1990. Capitulation sans guerre : Éditions de la Table Ronde, 1966 ; 257 pages). Lire les premières lignes

  p. 242-252

Les regards se dirigent aujourd’hui volontiers vers l’expérience de « désatellisation » que la Roumanie poursuit depuis quelques années avec ses voies propres. Avant d’exposer les phases et les conditions de cette courageuse entreprise d’émancipation, il n’est pas inutile de rappeler à grands traits les principales étapes de l’évolution depuis la fin de la première guerre mondiale de ce pays d’Europe orientale qui a connu les plus grands bouleversements. Lire les premières lignes

  p. 253-267
  p. 268-276
  p. 277-287
  p. 288-290
  p. 291-294
  p. 295-301
  p. 302-312

À partir de l'article « The great chinese bomb puzzle. A Solution » d'Arnold Kramish, expert américain sur les questions nucléaires, publié dans le magazine américain Fortune de juin 1966.

  p. 313-322

Chroniques

Avec la session ministérielle de décembre du Conseil Atlantique s’est close une phase de la vie de l’Otan. Ce n’est pas seulement parce que cette session s’est, pour la dernière fois, tenue à Paris – elle s’y tenait depuis 1952. C’est parce que le retrait de la France, le transfert hors de France des organismes militaires et du siège politique sont l’expression de changements considérables ayant affecté les relations internationales. Une organisation internationale, quelle qu’elle soit, n’est qu’un instrument au service des gouvernements qui l’ont créée et qui s’y trouvent réunis. Elle ne trouve pas sa fin en elle-même. Lire la suite

  p. 323-327

Le 10 décembre dernier, au cours d’une déclaration à la presse, M. McNamara, Secrétaire américain à la Défense, révèle que les Soviétiques ont commencé l’installation d’un système de défense antimissiles autour de quelques villes. Lire la suite

  p. 328-333

Actuellement, les Forces aériennes américaines basées au Viet-Nam peuvent être estimées globalement à 700 avions de combat et 1 700 hélicoptères de tous types, mis en œuvre par les trois armées, l’Air Force, la Navy et l’Army, ainsi que par le corps des Marines sous la forme d’une escadre totalement indépendante, la 1re Marine Air WingLire la suite

  p. 333-338

Le budget de 1967 et l’avenir de la Marine. — La discussion du budget de 1967, qui avait opposé, comme chaque année, l’Assemblée nationale et le Sénat à propos de la force de dissuasion (16 novembre), s’est achevée le 6 décembre par un vote bloqué rétablissant les crédits militaires supprimes. En effet, le Sénat avait rejeté un amendement communiste supprimant les crédits affectés à la force de dissuasion ; il en avait ensuite adopté un autre qui les supprimait aussi, mais à titre indicatif seulement, pour manifester l’hostilité de la seconde Chambre à la politique atlantique et européenne du gouvernement. Lire la suite

  p. 338-343

La République islamique de Mauritanie a déjà commencé l’exploitation des grandes richesses minérales de son sous-sol, mais le gouvernement de M. Moktar Ould Daddah entend diversifier les ressources du pays et d’une part exploiter les hauts-fonds de sa façade maritime sur l’océan Atlantique, d’autre part faire étudier les possibilités de développement du tourisme. Lire la suite

  p. 334-347

Bibliographie

Léo Hamon : La stratégie contre la guerre  ; Éditions Bernard Grasset, 1966 ; 318 pages - Jean Némo

Préfacé par le général Ailleret, Chef d’état-major des armées (Céma), cet ouvrage reprend et développe le cours de stratégie professé par Léo Hamon à la Faculté de Dijon. Il est inutile de présenter l’auteur ; sa notoriété est suffisamment établie et ses articles l’ont fait connaître des lecteurs de cette Revue. Lire la suite

  p. 348-350

Claude Gounelle : De Vichy à Montoire  ; Presses de la Cité, 1966 ; 550 pages - Jean Némo

Les événements des années 1940 demeurent encore suffisamment peu connus dans leur enchaînement et plus encore dans leurs mobiles pour que l’on se félicite de voir publier à leur propos des études sérieuses et fortement documentées. Il a paru tant d’ouvrages sommaires ou partisans sur l’attitude du gouvernement de Vichy et sur sa collaboration avec la puissance occupante qu’il est bon de lire un livre dépourvu de toute prise de position a priori. Claude Gounelle lui-même ne prétend certainement pas écrire l’histoire : il se défend d’apporter une conclusion personnelle à son récit, laissant au lecteur le soin d’établir sa propre opinion à partir des faits qu’il expose. Lire la suite

  p. 350-351

Le temps n’est pas si éloigné où il y avait encore des « blancs » sur la carte de l’Afrique. Il reste encore de nombreux « blancs » dans l’histoire du continent noir. Il faut savoir gré à l’auteur de s’être efforcé d’en diminuer le nombre et l’étendue, dans un travail dont il souligne lui-même que certaines parties ont un caractère provisoire, car les sources sont encore rares et ne se découvrent que progressivement et lentement. Lire la suite

  p. 351-351

Pierre Queuille : Histoire de l’afro-asiatique jusqu’à Bandoeng. La naissance du Tiers Monde  ; Éditions Payot, 1965 ; 328 pages - Jean Némo

Les simplifications auxquelles nous sommes trop souvent habitués donnent de l’histoire une image fausse qu’il est bon de redresser. Mais la tâche n’est pas facile pour ceux qui cherchent à faire apparaître la vérité dans une suite d’événements récents que les passions continuent de dépeindre sous de fausses couleurs. Pierre Queuille a fait tout d’abord un considérable travail pour noter et coordonner tous les éléments de ce phénomène complexe qu’est la naissance du Tiers-Monde. Son livre apparaît à la première lecture comme un répertoire, un inventaire, un catalogue dans lequel les chercheurs pourront trouver de nécessaires références ; il est probable que, nulle part ailleurs que dans ce livre, une pareille documentation ne se trouve aussi aisément mise à la disposition du public cultivé. Lire la suite

  p. 351-352

Revue Défense Nationale - Février 1967 - n° 254

Revue Défense Nationale - Février 1967 - n° 254

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.

Revue Défense Nationale - Février 1967 - n° 254

La RDN vous invite dans cet espace à contribuer au « débat stratégique », vocation de la Revue. Cette contribution doit être constructive et doit viser à enrichir le débat abordé dans le dossier. C’est l’occasion d’apporter votre vision, complémentaire ou contradictoire. Vos réponses argumentées seront publiées sous votre nom après validation par la rédaction.

Aucune contribution n'a encore été apportée.