Décembre 1993 - n° 548

À propos du Livre blanc

  p. 9-22
  p. 23-33

Au moment où j’écris ces lignes, en octobre 1993, les personnalités et les experts de la commission de préparation du futur Livre blanc sur la défense ont accumulé depuis plusieurs mois une masse considérable d’informations et de réflexions et rédigé un rapport d’étape, dont je n’ai pas connaissance. Mon témoignage sera donc celui d’un observateur extérieur, dont le seul avantage est de bénéficier du recul du temps pour tenter de comparer la situation d’aujourd’hui à celle qui avait permis, en 1972, d’exposer la politique de défense de mon pays. Lire les premières lignes

  p. 35-43
  p. 45-57

Repères - Opinions - Débats

En juin 1993, l'auteur traitait déjà des problèmes de défense dans notre dossier « L’Amérique de Clinton ». En octobre, le général Bernard de Bressy abordait un thème qui prend de plus en plus d’importance : la projection de puissance des États-Unis. Cette fois-ci, l'auteur nous apporte de nombreuses précisions sur la politique de défense américaine telle que la conçoit le secrétaire à la Défense, Les Aspin, et conformément, bien évidemment, aux directives du président Bill Clinton. Lire les premières lignes

  p. 59-73

L'auteur, attaché de recherche à l’Institut de recherche et d’information sur la paix et la sécurité (Bruxelles), s’efforce de dresser l’état de ce qui reste de l’aéronautique navale soviétique. En tout état de cause, on peut se demander a posteriori quelle était la valeur opérationnelle exacte de cette immense marine qu’avait construite l’amiral Gorshkov. Lire les premières lignes

  p. 75-81

L'auteur, ancien commandant de l'École interarmées du renseignement et des études linguistiques (Eirel), est actuellement directeur de l'Institut d'étude et de stratégie de l'intelligence économique, département de la Société française de stratégie et de conseil. La richesse de cet article nous a contraints à le publier en deux livraisons. Ici, nous verrons le concept d'intelligence économique et son application au Japon, en Allemagne et aux États-Unis, tandis que dans notre numéro de janvier 1994, sera présenté un modèle souhaitable pour notre pays. Lire les premières lignes

  p. 83-104
  p. 105-112
  p. 113-123
  p. 125-141
  p. 143-153
  p. 155-166

Chroniques

  p. 167-169
  p. 170-176
  p. 177-179
  p. 180-181
  p. 182-184
  p. 185-187
  p. 188-190
  p. 191-194

Bibliographie

Pierrick Le Jeune : La coopération policière européenne contre le terrorisme  ; Éditions Bruylant, 1992 ; 281 pages - Pierre Morisot

On est prié de ne pas oublier la sécurité parmi les objectifs de la construction européenne. Qu’un enseignant lyonnais fasse paraître à Bruxelles un livre consacré à la lutte concertée contre le terrorisme constitue un pas encourageant dans la bonne direction. Lire la suite

  p. 195-196

Thomas Lindemann : Des Allemagnes et de l’Allemagne  ; Éditions FEDN, 1993 ; 94 pages - Pierre Morisot

Est-ce donc une manie chez les Allemands de publier en France les résultats de leurs introspections ? On souhaite en tout cas à Herr Lindemann d’obtenir, à 160 ans d’intervalle, autant de succès et de gloire que son illustre prédécesseur dans le choix des titres, le chantre de Fräulein LoreleiLire la suite

  p. 196-197

Jean-Philippe Beja (dir.) : Hong-Kong 1997-Fin de siècle, fin d’un monde ?  ; Éditions Complexe, 1993 ; 159 pages - Pierre Morisot

Le 1er juillet 1997 verra, avec la restitution de Hong Kong à la Chine, le terme hautement symbolique d’une ère marquée en son début par « l’arrogance britannique et l’humiliation chinoise ». Cinq auteurs font ici le point sur la situation de la colonie et s’interrogent sur les suites possibles d’un événement qui ne se situe plus dans le long terme. Lire la suite

  p. 197-198

Pierre Dufour : Soldats de l’espoir – L’action humanitaire des armées  ; Éditions Lavauzelle, 1993 ; 149 pages - Michel Klen

La France est de loin le premier pourvoyeur au monde d’assistance médicale aux pays en voie de développement. Cette aide est notamment fournie par le Service de santé des armées (SSA) qui bénéficie d’un important capital de sympathie dans beaucoup d’États du Tiers-Monde, en particulier en Afrique. Les entreprises humanitaires de nos médecins et infirmier(es) militaires français ont été nombreuses ces dernières années. Parmi celles-ci, les opérations de la « Bioforce » ont revêtu un aspect original et spectaculaire. Cette « véritable force de frappe biologique » a été créée il y a une dizaine d’années pour procéder à l’évaluation des épidémies, à leur traitement et à la lutte contre leur extension. Mise en œuvre en quelques heures seulement et disposant de moyens logistiques (notamment aériens) importants, elle a obtenu des résultats probants pour enrayer des épidémies graves de choléra (Mali, Sao Tome, Pérou, Argentine), de rougeole (Djibouti, Guinée) et de méningite (Tchad, Guinée, Centrafrique). Lire la suite

  p. 198-198

Revue Défense Nationale - Décembre 1993 - n° 548

Revue Défense Nationale - Décembre 1993 - n° 548

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.

Revue Défense Nationale - Décembre 1993 - n° 548

La RDN vous invite dans cet espace à contribuer au « débat stratégique », vocation de la Revue. Cette contribution doit être constructive et doit viser à enrichir le débat abordé dans le dossier. C’est l’occasion d’apporter votre vision, complémentaire ou contradictoire. Vos réponses argumentées seront publiées sous votre nom après validation par la rédaction.

Aucune contribution n'a encore été apportée.