Pour tout achat (ou abonnement) de produits numériques, pensez à vérifier vos Courriers indésirables           

Mai 2018 - n° 810

Préparer demain : concevoir et imaginer

« Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible »

Antoine de Saint-Exupéry

Éditorial - Jérôme Pellistrandi

Pour changer de page, vous pouvez utiliser les boutons en fin de liste, votre souris (clic gauche et déplacement sur l'écran) ou un stylet si vous disposez d'un écran tactile.

Pour changer de page, vous pouvez utiliser les boutons en fin de liste, votre souris (clic gauche et déplacement sur l'écran) ou un stylet si vous disposez d'un écran tactile.

Revue Défense Nationale - Mai 2018 - n° 810

Préparer demain : concevoir et imaginer

Après l’hiver coréen, le printemps du dégel… En quelques semaines, bénéficiant de l’effet de la trêve olympique, les tensions autour de la Péninsule coréenne ont diminué sous l’effet d’une conjonction des astres favorables. Certes, il y avait les Jeux olympiques d’hiver organisés par Séoul, mais il y avait aussi la certitude pour Pyongyang d’avoir atteint ses objectifs : être désormais une puissance nucléaire. C’est le résultat d’un demi-siècle d’une politique acharnée, secrète, voire fourbe, mais qui a permis à Kim Jong-un, le troisième de la dynastie, d’assurer la pérennité de son régime.

On pourrait, dès lors, croire qu’après des mois de rhétorique virile alimentée par des tweets parfois hystériques, un nouveau temps des « dividendes de la paix » s’ouvrirait. Il faut rester réaliste car les déséquilibres internationaux ne cessent de s’accroître et de créer des tensions majeures. Ainsi, les récentes frappes alliées en Syrie contre des installations chimiques ont rappelé la brutalité de ce conflit dans un contexte régional chaque jour plus chaotique où les rivalités grandissent et où les populations subissent.

Cela signifie que, plus que jamais, notre défense doit être renforcée – c’est la fonction de la Loi de programmation 2019-2025 en cours de discussion au Parlement – mais aussi être innovante pour pouvoir affronter les menaces de demain. La RDN propose ce mois-ci un deuxième dossier sur l’innovation avec des approches différentes qui pourront susciter le débat. Se posent ici des questions éthiques autour de l’intelligence artificielle et le soldat augmenté, avec une certitude : certains États n’auront pas les mêmes barrières morales que nous. De ce fait, cela exige une veille permanente pour ne pas se retrouver un jour face à un adversaire ayant d’emblée acquis une supériorité fonctionnelle, suite à des manipulations prométhéennes de laboratoire.

On peut ici penser à certaines puissances asiatiques aux nouvelles ambitions qui inscrivent leur action dans le temps long de la géopolitique et qui s’estiment déjà assez fortes pour retrouver une vision impériale, s’appuyant à la fois sur une diplomatie du carnet de chèque et la mise en place progressive de points d’appui pour sécuriser leurs voies d’approvisionnement.

Là encore, il importe que notre politique de défense soit construite durablement pour faire face aux surprises stratégiques et au retour du rapport de force. Et comme la RDN s’inscrit dans la durée – avant de fêter son 80e anniversaire en 2019 – il était intéressant de revenir sur un certain mois de Mai où la gendarmerie mobile – avec les CRS – dut faire face à de violentes manifestations. Les savoir-faire, l’expérience et l’entraînement ainsi acquis depuis un demi-siècle ont montré ces dernières semaines la très haute qualité opérationnelle et le comportement professionnel remarquables de nos gendarmes face à des Zadistes dont l’attitude était guidée par l’ultra-violence.

C’est la vertu de notre démocratie – avec ses forces armées et de sécurité – que de savoir affronter toutes les adversités. ♦

Jérôme Pellistrandi

Revue Défense Nationale - Mai 2018 - n° 810

Préparer demain : concevoir et imaginer

La RDN vous invite dans cet espace à contribuer au « débat stratégique », vocation de la Revue. Cette contribution doit être constructive et doit viser à enrichir le débat abordé dans le dossier. C’est l’occasion d’apporter votre vision, complémentaire ou contradictoire. Vos réponses argumentées seront publiées sous votre nom après validation par la rédaction.

Aucune contribution n'a encore été apportée.

Tribune

10 août 2022

La Russie à travers les livres (juillet-août 2022) (T 1416)

Eugène Berg

Peu de livres sont parus sur la Russie depuis le 24 février 2022, début de l’invasion russe en Ukraine, mais on peut glaner quelques titres nous permettant de percer l’énigme russe. On y retrouve toujours les mêmes thèmes : instrumentalisation et réécriture de l’histoire, nationalisme et valeurs traditionnelles, réaffirmation de puissance. Tous ces ingrédients étaient en germe depuis longtemps, mais qui aurait pu prévoir qu’ils éclateraient de manière aussi vive, élargissant chaque jour le fossé entre la Russie et, comme elle le nomme, « l’Occident collectif », au point de le rendre irréversible.

Lire la suite
Article gratuit jusqu'au 10 septembre 2022

Florilège historique

« Bosnie-Croatie et Serbie : deux États pour la paix en ex-Yougoslavie » (novembre 1995) par Gérard Galtier

Lire la suite

e-Recensions

Nicolas Werth : Poutine historien en chef  ; Éditions Tracts Gallimard, n° 40, 2022 ; 58 pages.

Le 24 février 2022, les forces russes entamaient une « opération militaire spéciale », décidée par Vladimir Poutine et justifiée selon lui par l’urgence de dénazifier l’Ukraine, la démilitariser et enfin la neutraliser. Derrière ces mots utilisés par le Président russe, il s’agissait d’expliquer pourquoi l’Ukraine devait être battue et réintégrée manu militari à l’espace russe, en raison d’une relecture volontariste de l’histoire. Celle-ci est clairement instrumentalisée et réécrite depuis plusieurs années à des fins politiques servant les intérêts du Kremlin, telle est l’idée maîtresse de ce nouveau cahier de la collection Tracts de Gallimard et rédigé par Nicolas Werth, éminent historien spécialiste de la Russie et de l’URSS, et président de la branche française de l’ONG Mémorial créée en 1989 pour œuvrer à une histoire ouverte et transparente de la Russie. Lire la suite

Jérôme Pellistrandi

Les cahiers de la RDN

Cahier numérique - Juillet 2022 - 104 pages

Cahier numérique - Mai 2022 - 152 pages

Les Repères de la RDN

Lettre mensuelle d'informations tirées de sources ouvertes, réservée aux membres cotisants du CEDN

Repères