Février 1959 - n° 166

S’il est vrai que les difficultés de l’heure nous interdisent souvent de percevoir les grands courants qui dirigent un monde empreint de contradictions apparentes et s’il est délicat de prétendre déceler l’avenir à travers les signes de l’époque, il n’en demeure pas moins nécessaire de rechercher les idées générales qui permettent, dans une échéance d’une vingtaine d’années, de caractériser un futur possible et de dégager une ligne de conduite propre à garantir la survie de l’Occident. Lire les premières lignes

  p. 213-218

Le Journal Officiel du 10 janvier a publié l’ordonnance n° 59-147 du 7 janvier 1959 portant organisation générale de la défense, instrument juridique nouveau pris en vertu de la Constitution du 5 octobre, et notamment de ses articles 92 et 34 (1)Lire les premières lignes

  p. 219-226
  p. 227-242
  p. 243-254
  p. 255-262
  p. 263-279
  p. 280-288

Le 6 décembre, le yacht du président Tito, le Galeb, s’engageait dans le canal de Suez. Le chef de l’État yougoslave poursuivait sa croisière après s’être entretenu la veille pendant sept heures avec le colonel Nasser. « Échange de vues sur les questions d’intérêt commun dans l’atmosphère la plus cordiale et dans l’esprit d’amitié qui caractérise les relations entre les deux pays », selon le communiqué. Les conversations devaient reprendre lors de la prochaine visite du maréchal Tito, à son retour au début de 1959. Lire les premières lignes

  p. 289-300

NOTRE intention est d’examiner quelques fonctions qui peuvent être confiées au radar dans la guerre moderne et de discuter des conditions dans lesquelles il peut être amené à les exercer. Faut-il dire d’abord ce qu’est actuellement un radar et comment sa structure évolue du fait des progrès particulièrement rapides de l’électronique ? Ceci nous conduit à consacrer le présent article au Radar et à la Technique Moderne et à reporter à plus tard l’étude du Radar dans la Guerre Moderne. Lire les premières lignes

  p. 301-315
  p. 316-328
  p. 329-335
  p. 336-344
  p. 345-356

Chroniques

  p. 357-362
  p. 363-365
  p. 365-368
  p. 369-373
  p. 373-382

Bibliographie

René Sedillot : Histoire de colonisation  ; Librairie Arthème Fayard, 1958 ; 650 pages - Jean Némo

Le sujet choisi par M. René Sedillot est d’une brûlante actualité, bien qu’il remonte aux temps les plus lointains et aux formes les plus anciennes de la colonisation. On pourrait dire, en somme, que l’histoire de la colonisation est l’histoire du monde, tant ce phénomène social, que certains voudraient faire croire actuel, est intimement mêlé à la vie du monde. Lire la suite

  p. 383-383

Tibor Mende : Entre la peur et l’espoir  ; Éditions du Seuil, 1958 ; 253 pages - Jean Némo

Il serait vain de vouloir résumer ce livre. Il est trop dense et la pensée y est trop nuancée pour qu’en quelques lignes, on puisse rendre compte de ce qu’il contient. Lire la suite

  p. 383-384

Colonel Roger Malcor : Grandeur de l’Armée. Le rôle moral de l’Officier  ; (préface du général André Zeller) Éditions La Colombe, 1958 ; 208 pages - A. P. (de)

Ce n’est pas le thème du célèbre ouvrage de Vigny, c’est mieux, c’est plus profond et plus complet. C’est le rôle du chef qui doit avant tout donner l’exemple d’une dignité, d’une tenue, d’une maîtrise de soi, d’un courage sans défaillance ; qui doit veiller au bien-être de sa troupe, favoriser à la fois l’esprit d’équipe et l’émulation, partager les risques et surtout, sincèrement, s’intéresser à tous. Lire la suite

  p. 384-384

Revue Défense Nationale - Février 1959 - n° 166

Revue Défense Nationale - Février 1959 - n° 166

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.

Revue Défense Nationale - Février 1959 - n° 166

La RDN vous invite dans cet espace à contribuer au « débat stratégique », vocation de la Revue. Cette contribution doit être constructive et doit viser à enrichir le débat abordé dans le dossier. C’est l’occasion d’apporter votre vision, complémentaire ou contradictoire. Vos réponses argumentées seront publiées sous votre nom après validation par la rédaction.

Aucune contribution n'a encore été apportée.