Juillet 1961 - n° 193

  p. 1149-1162
  p. 1163-1185
  p. 1186-1203
  p. 1204-1215
  p. 1216-1231
  p. 1232-1243
  p. 1244-1260
  p. 1261-1274

L’évolution de la situation économique et politique en Iran a donné, ces temps derniers, de telles inquiétudes que certains observateurs ont pu craindre que ce pays ne devienne, une fois de plus, l’un des principaux points névralgiques dans le conflit Est-Ouest et que sa participation au CENTO — l’OTAN du Moyen-Orient, qui remplaça le Pacte de Bagdad après la défection de l’Irak — ne soit sérieusement compromise. Lire les premières lignes

  p. 1275-1282
  p. 1283-1288
  p. 1289-1297

Chroniques

  p. 1298-1305
  p. 1305-1313
  p. 1313-1318
  p. 1318-1323
  p. 1324-1330

Bibliographie

Tibor Mende : La Chine et son ombre  ; Éditions du Seuil, 1960 ; 323 pages - Jean Némo

Si le lecteur cherche dans ce livre des conclusions formelles sur le phénomène de la Chine actuelle, il sera sans doute déçu. Tibor Mende conclut sous forme d’apologue, en racontant une rencontre de hasard dans un tramway, avec un professeur chinois qui a laissé sa famille à Hong Kong, est revenu en Chine communiste, y juge la vie très dure, puis ajoute : « Mais ils sont en train de faire ce qui devait être fait… » Lire la suite

  p. 1331-1331

Général P. Keller : Au temps de Staline : à la recherche des prisonniers libérés en URSS  ; Éditions du Scorpion, 1960 ; 187 pages - Jean Némo

En qualité de Chef de la mission française de rapatriement des prisonniers libérés en URSS, le général Pierre Keller a séjourné huit mois à Moscou, immédiatement après l’armistice de 1945. Ce sont les souvenirs de cette mission qu’il raconte dans ce livre court, de lecture agréable, où il insiste surtout sur la difficulté de travailler avec la bureaucratie soviétique. Il cite maints exemples d’incohérence ou de duplicité, dont nos compatriotes prisonniers faisaient finalement les frais. Bien que ces souvenirs datent de quinze ans, ils restent très vivants et donnent sur les procédés en honneur à Moscou des indications qui sont sans doute toujours d’actualité. ♦

  p. 1331-1332

George-Roux : Mussolini  ; Éditions Arthème Fayard, 1960 ; 504 pages - Jean Némo

Le destin de Mussolini est certainement l’un des plus extraordinaires de notre temps. Georges-Roux a écrit sur lui un livre de haute qualité, dont la division en chapitres relativement courts, rend la lecture particulièrement aisée, malgré l’importance de l’ouvrage. L’exposé des faits, leur enchaînement, leur signification, sont très clairement présentés, aussi complexe que soit, au-delà de l’aventure même de Mussolini, cette tranche de l’histoire contemporaine. Lire la suite

  p. 1332-1332

René Valentin : Le Maréchal Masséna (1758-1817)  ; Éditions Charles Lavauzelle, 1960 ; 335 pages - Jean Némo

On croit volontiers connaître les grands hommes, parce que l’on connaît les événements auxquels ils ont participé et dans lesquels ils se sont illustrés. La lecture du livre que René Vallentin vient d’écrire sur le Maréchal Masséna peut inciter à plus de modestie. Lire la suite

  p. 1333-1333

Jules Romains : Les Hauts et le Bas de la Liberté  ; Éditions Flammarion, 1961 ; 268 pages - Jean Némo

Ce livre rassemble des textes écrits ou prononcés de 1939 à 1960, donc avant le déclenchement de la dernière guerre mondiale et pendant son déroulement alors que l’auteur se trouvait en Amérique, et enfin l’année dernière, à propos de la situation politique actuelle en France. Ces textes n’ont subi aucune modification. Ils permettent donc de suivre la pensée de l’auteur, et de constater qu’une idée l’a dominée : celle de la liberté, condition nécessaire, indispensable, à la vie des hommes et à leur progrès. Lire la suite

  p. 1333-1334

Mamadou Dia : Nations africaines et solidarité mondiale  ; Puf, 1960 ; 150 pages - Jean Némo

Écrit dans un style à la fois dense et nerveux, ce livre est celui d’un « économiste humaniste » qui, après avoir professé des idées marxistes, reconnaît en avoir abandonné une grande partie, tout en restant résolument socialiste. On sait d’autre part le rôle que M. Mamadou Dia a joué et continue de jouer au Sénégal et dans la Communauté. Les thèses qu’il expose dans ce court ouvrage ne peuvent donc laisser indifférent. Lire la suite

  p. 1334-1334

Nicolas Chatelain : Le président Kennedy. La nouvelle vague à la Maison-Blanche  ; Éditions Plon, 1960 ; 114 pages - Jean Némo

L’auteur est connu comme représentant de presse aux États-Unis, et ses articles sont familiers aux lecteurs d’un grand journal parisien. C’est l’aisance de la présentation du sujet et du style qui frappe d’abord dans ce livre, et le rend d’une lecture particulièrement attachante. Nicolas Châtelain insiste sur des détails, des anecdotes : le début du livre, qui trace un portrait de la famille Kennedy, est une véritable peinture de mœurs, enlevée vivement, non sans malice ; le lecteur s’amuse à lire ces pages rapides, incisives, où un rien de caricature produit un effet de vérité criante ; et qui ne retrouverait, dans cette description du milieu huppé de Boston, des ressemblances frappantes avec le milieu correspondant de certaines de nos villes françaises ? De même, les péripéties des confrontations télévisées entre Nixon et Kennedy intéresseront par leur nouveauté et leur pittoresque. Lire la suite

  p. 1335-1335

Pierre Demondion : Les problèmes de l’emploi  ; Éditions Breger-Levrault, 1960 ; 254 pages

Que cet ouvrage commence par un essai de définition, et se termine sut l’incertitude d’une conjoncture, est sans doute caractéristique. Difficiles à isoler dans leur réalité propre, les problèmes de l’emploi ne sont pas plus aisés à apprécier dans leur évolution constante. Lire la suite

  p. 1335-1335

Bernard Fall : Le Viet Minh (1945-1960)  ; Éditions Armand Colin, 1960 ; 372 pages - Jean Némo

M. Bernard Fall s’est attaqué à un travail difficile : présenter, en un certain nombre de chapitres, dont chacun veut être une synthèse, la physionomie du Vietminh, depuis le moment où il est entré en action, jusqu’à nos jours. Il étudie ainsi successivement la naissance de l’État, l’administration et la justice, les relations extérieures, l’attitude du parti au pouvoir, l’armée et ses méthodes, l’économie, la mobilisation des masses, l’organisation et la législation ouvrières, l’instruction publique. Lire la suite

  p. 1336-1336

L’ensemble des documents rassemblés dans ce volume a une importance qu’il n’est pas besoin de souligner pour l’étude des années de guerre. C’est une source à laquelle les historiens devront puiser, il s’agit principalement ici des relations entre Hitler et Mussolini avant l’offensive vers l’Ouest. Mais l’intérêt se porte aussi sur la façon dont l’Allemagne conduisait sa politique vis-à-vis des États de l’Europe orientale, de l’URSS et des États-Unis. On ne lira pas cet ouvrage « d’une traite » ; ce n’est pas une histoire rédigée, c’est un ensemble de matériaux pour ceux qui voudront l’écrire. ♦

  p. 1336-1336

Revue Défense Nationale - Juillet 1961 - n° 193

Revue Défense Nationale - Juillet 1961 - n° 193

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.

Revue Défense Nationale - Juillet 1961 - n° 193

La RDN vous invite dans cet espace à contribuer au « débat stratégique », vocation de la Revue. Cette contribution doit être constructive et doit viser à enrichir le débat abordé dans le dossier. C’est l’occasion d’apporter votre vision, complémentaire ou contradictoire. Vos réponses argumentées seront publiées sous votre nom après validation par la rédaction.

Aucune contribution n'a encore été apportée.