Pour profiter de leurs numéros numériques, les abonnés doivent avoir un compte en ligne            

Mars 1986 - n° 463

Ancien président du Comité mixte armées-commissariat à l'énergie atomique, l'auteur commande actuellement les Forces aériennes stratégiques (FAS). Les idées qu'il développe ici sont extraites d'une conférence qu'il a récemment prononcée à l'École nationale supérieure des techniques avancées devant les auditeurs du cours supérieur d'armes nucléaires. Ce texte ne traite que des charges nucléaires à l'exclusion des vecteurs et autres éléments des systèmes d'armes. Des réflexions, en particulier sur l'importance du « discours », intéresseront vivement nos lecteurs.

  p. 7-19
  p. 21-34

Journaliste spécialiste des questions de politique étrangère et de défense et actuel auditeur à l'Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN), l'auteur nous décrit l'attitude des Soviétiques, observée lors de conversations, face aux dernières positions prises par l'Ouest, en particulier celle des Américains avec l'Initiative de défense stratégique (IDS), et nous incite à la méfiance tout comme, d'ailleurs, le faisait M. Paul Giniewski dans son article paru en janvier.

  p. 35-44

La Scandinavie

On parle rarement de la Scandinavie, sauf lorsque certaines incertitudes sous-marines ou quelque erreur apparente d’une trajectoire de missile fournissent matière à l’éveil de l’attention de l’opinion publique. Et cependant l’histoire et la géographie fournissent à l’envi des sujets de réflexion ou d’étude autour de la Scandinavie. La langue finlandaise, à elle seule, est un signe évident de l’ancienneté des problèmes humains dans la région. L’image du drakkar est dans l’esprit de tous. Mais le monde contemporain a modifié l’importance des données géographiques locales. Les communications aériennes actuelles ignorent les difficultés de l’ancien voyage sur terre ou sur mer, près des côtes ou hors des glaces. Les ressources de la surface terrestre ou du sous-sol se sont enrichies des ressources sous-marines. L’air, la terre, la mer contribuent, tous trois, de façon nouvelle à l’importance stratégique moderne d’une région où les difficultés d’origine politique, aujourd’hui comme hier, n’ont jamais épargné les hommes. Lire la suite

  p. 45-46
  p. 47-54

Les pays scandinaves sont constitués par une péninsule comprenant la Suède et la Norvège, qui avec la Finlande forment un même ensemble géographique, la Fenno-Scandie, prolongée au sud par le Danemark, appendice septentrional de la plaine germano-polonaise. Ces quatre pays présentent de nombreux traits communs mais aussi une extrême diversité. N’ayant jamais réussi à réaliser une véritable unité politique depuis l’union de Kalmar en 1397, ils sont pourtant étroitement solidaires, comme s’ils étaient attirés par une communauté de destin. Héritiers des Vikings, ils en ont gardé le goût de l’aventure, l’amour passionné pour la navigation ainsi que la maîtrise des techniques maritimes et une extraordinaire vitalité commerciale. Lire les premières lignes

  p. 55-69

Portier de la mer Baltique, tremplin d’un assaut éventuel contre le Royaume-Uni et la Norvège, intimement lié au sort de la République fédérale d’Allemagne, voisin par la mer de l’Union soviétique, de la Pologne et de la République démocratique allemande, le Danemark est un pays aligné. Lire la suite

  p. 71-72

Quand on évoque la Finlande, on parle souvent de souveraineté limitée, de finlandisation, de dépendance économique et énergétique vis-à-vis de l’URSS, de capacité de défense théorique. Lire la suite

  p. 73-76

Deux exercices navals importants ont eu lieu cet été dans la mer de Norvège. Le premier, mené par la flotte soviétique s’appelait « Summerex 85 », et le deuxième « Océan Safari », effectué par les marines nationales de l’Otan. Ils démontrent clairement l’importance de la mer de Norvège et du territoire norvégien dans le cadre des stratégies de l’Union Soviétique et de l’Otan. Lire la suite

  p. 77-79

Une politique de non-alliance Lire la suite

  p. 81-82

Ces débats ont consisté en quelques sujets d’importance et, par ailleurs, en un grand nombre de questions et réponses ponctuelles qu’il n’est pas aisé de détailler. D’autre part, le président du Comité d’études de défense nationale a insisté pour que les échanges évitent de placer les officiers étrangers invités dans des situations délicates à l’égard de la politique de leur pays. Lire la suite

  p. 83-87

Repères - Opinions - Débats

Après avoir récemment dressé un bilan de la « troisième corbeille » de la Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe (CSCE), l'auteur tente maintenant de faire celui de la réunion d'Ottawa sur les droits de l'homme. Il sait combien les divergences d'idées des participants à de telles discussions sont grandes, et il ne cache pas une certaine déception ; toutefois, il estime qu'il vaut mieux se réunir que de ne rien faire.

  p. 89-101

L'auteur avait déjà fait paraître dans la revue un excellent article sur « l'industrie d'armement : formation des prix, évolution des coûts et performances économiques ». Poursuivant ses recherches dans ce domaine, il publie aux Éditions Economica un livre très complet intitulé L'industrie française de l'armement, dont certains passages sont repris dans le texte ci-dessous.

  p. 103-115

Il paraissait à l’évidence qu’en raison des liens qui existent entre les États-Unis et le Japon, et de l’avance technologique de ce dernier – même si elle est essentiellement l’œuvre des entreprises civiles –, l’Initiative de défense stratégique (IDS) allait avoir des répercussions sur la position japonaise. C’est ce que nous explique fort bien l'auteure qui a déjà écrit dans notre revue, en octobre dernier, un article fort intéressant sur la défense du Japon.

  p. 117-128

À propos des deux ouvrages de Hervé Coutau-Bégarie : La puissance maritime : Castex et la stratégie navale (Fayard, 1985 ; 311 pages) et Castex, le stratège inconnu (Economica, 1985 ; 260 pages).

  p. 129-138

Cet article est une synthèse d'une étude préparée et rédigée par un jeune ingénieur sous la direction de Mme Annie Chauvallon, chef de la section « physique » du bureau des affaires scientifiques et technologiques du Secrétariat général de la défense nationale (SGDN). Les lecteurs pourront prendre connaissance de tout l'intérêt que représentent les recherches effectuées depuis quelques années dans le domaine des structures électroniques dites bidimensionnelles à hétérostructures ou encore à puits quantiques ou même super-réseaux, dans certains cas.

  p. 139-150
  p. 151-160

Chroniques

La succession de M. Perez de Cuellar à l’ONU Lire les premières lignes

  p. 169-173

• La Strategic Review, organe du United States Strategic Institute, publie dans son numéro d’automne 1985 plusieurs articles intéressants, dont un par le lieutenant-colonel Donald R. Baucom de l’US Air Force, intitulé « The Professional Soldier and the Warrior Spirit » [Le militaire professionnel et l’esprit guerrier]. Lire les premières lignes

  p. 169-173

Ce début d’année 1985 a été agité par les péripéties de l’affaire Westland. Les commentateurs se sont généralement indignés du choix fait en faveur de l’industrie américaine par le gouvernement de Londres. Ils y ont vu une nouvelle mise à mort de l’Europe aéronautique. Il faut bien reconnaître qu’à l’heure où chacun s’appliquait à relancer le projet de tunnel sous la Manche, l’insistance de Mme Thatcher à vouloir privilégier les firmes américaines apparaissait quelque peu incongrue. Lire les premières lignes

  p. 174-177

Au moment où M. Gorbatchev, dans ses nouvelles propositions sur le désarmement nucléaire (Moscou, 15 janvier 1986), cherche à associer les forces tierces indépendantes au processus de désarmement pour parvenir à l’élimination complète de toutes les catégories d’armes atomiques d’ici la fin du siècle, il apparaît intéressant de donner un aperçu de celles-ci : situation et réalisations actuelles, programmes en cours, projets de modernisation, développements prévisibles et doctrine d’emploi. Lire les premières lignes

  p. 178-181

À propos des lycées militaires Lire les premières lignes

  p. 182-184

Le budget 1986 de la Marine Lire les premières lignes

  p. 185-189

Frapper fort, vite et loin Lire les premières lignes

  p. 190-191

Angola : conséquences actuelles d’une décolonisation ratée Lire les premières lignes

  p. 192-200

* L’implication de Kadhafi dans le terrorisme est attestée par de nombreux documents et il existe des preuves irréfutables de son rôle dans les derniers attentats. Les meurtres de Rome et de Vienne ne sont que les derniers dans une série d’actions terroristes commises avec le soutien de Kadhafi… Il mérite d’être traité comme un paria de la communauté mondiale. Nous invitons nos amis en Europe occidentale et ailleurs à se joindre à nous en vue de l’isoler. Lire la suite

  p. 201-201

Bibliographie

Amiral Pierre Lacoste : Stratégies navales du présent  ; Éditions J.C Lattès, 1986 ; 342 pages - Marcel Duval

Que nos lecteurs se rassurent, ce livre de l’amiral Pierre Lacoste, que tous les Français connaissent maintenant, ne vise d’aucune façon au sensationnel. Il n’apporte pas en effet la moindre révélation, ni même allusion à l’affaire que l’on sait, sinon peut-être cette phrase glissée dans son avant-propos : « il est des circonstances où le devoir de conscience, l’emportant sur tous les autres, conduit à prendre des décisions irrévocables ». Lire la suite

  p. 202-204

Philippe Decraene : Le Sénégal  ; Puf, 1985 ; 128 pages - Claude Le Borgne

Philippe Decraene, directeur du Centre des hautes études sur l’Afrique et l’Asie modernes (Cheam), spécialiste éminent de l’Afrique noire, est notamment l’auteur d’un excellent ouvrage de synthèse paru en 1982 chez le même éditeur sous le titre Vieille Afrique, jeunes Nations (analysé dans notre revue en juillet 1982). Il publie aujourd’hui une utile présentation du Sénégal. Lire la suite

  p. 204-204

Chapour Haghighat : Iran, la révolution islamique  ; Éditions Complexe, 1985 ; 250 pages - Claude Le Borgne

Chapour Haghighat, intellectuel iranien initialement favorable à la révolution, nous raconte ses désenchantements. Dans une fort intéressante étude sur l’évolution du pouvoir islamique, il apporte de précieux éclaircissements sur l’habileté manœuvrière du clergé chiite et les raisons de son surprenant triomphe. Rien ne prédisposait les 150 000 à 200 000 mollahs iraniens à prendre en mains les affaires du pays. Mais l’islam est en Iran la culture des pauvres et l’influence du clergé, seul à pouvoir soulever les masses, s’est révélée prépondérante dans l’insurrection. Lire la suite

  p. 205-205

L’auteur, qui est ambassadeur d’Israël en France depuis 1983, a représenté son pays à plusieurs assemblées générales de l’ONU (1968 et 1970 notamment) et a été (de 1971 à 1978) attaché, en qualité de ministre, puis d’ambassadeur, à la mission permanente d’Israël aux Nations unies. Son expérience lui permet de présenter une étude exhaustive des efforts déployés à l’ONU, depuis la guerre des Six Jours (1967), en vue d’un règlement du conflit arabo-israélien, et de leur échec. Lire la suite

  p. 205-206

Collectif : L’Inde, séduction et tumulte  ; Éditions Autrement, 1985 ; 221 pages - Eugène Berg

L’année de l’Inde est particulièrement propice pour l’examen d’un pays toujours auréolé d’un halo mystique mais dont l’économie, la 10e du monde, produit satellites, roquettes ou calculateurs. Fidèle à son approche vivante et concrète l’équipe d’« Autrement » cherche à décrypter bien des aspects de la société indienne. Lire la suite

  p. 206-206

Revue Défense Nationale - Mars 1986 - n° 463

Revue Défense Nationale - Mars 1986 - n° 463

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.